Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 mars 2013 1 04 /03 /mars /2013 22:01

SPA-PARIS-logo.png

Mise à jour 4 mars 2013 

Ils en ont gros sur le coeur pour les animaux...

 

PAS UNE... MAIS DES SPA !

Cette action concerne la SPA, Société de Protection des Animaux au logo bleu, ayant son siège à PARIS, avec 57 refuges, 13 dispensaires et 7 délégations régionales. Les SPA de France ne sont pas du tout en cause.

Qui sont les SPA DE FRANCE ? Elles sont affiliées à la CNSPA, Confédération Nationale des SPA de France dont le siège est à LYON, laquelle réunit  251 petits et moyens refuges partageant des valeurs communes. Tous sont signataires de sa CHARTE incluant la NON euthanasie -sauf pour raisons médicales- et devraient l'appliquer tout en restant libres de gérer leurs finances et animaux, n'ayant pas de liens de subordination. Les refuges CNSPA sont aussi reconnus d'utilité publique, reçoivent les dons qui leurs sont libellés et utilisent leur propre logo. La présidente de longue date est Anne-Marie HASSON. Et puis, il y a des dizaines de structures totalement indépendantes faisant de leur mieux sur le terrain avec des moyens dérisoires !  

ANIMALUS ne fait que relayer la pétition en ligne des bénévoles, adhérents, adoptants et sympathisants de la SPA DE PARIS au nom de la liberté d'expression. Ils reprochent notamment à la nouvelle direction de ne pas faire les efforts de gestion recommandés par la Cour des Comptes en 2009, de se médiatiser à coups de millions d'euros au détriment des animaux. Fermeture de refuges, dons non répartis aux plus démunis et sinistre réputation pour certains comme Gennevilliers...

La suite d'un feuilleton indigeste dont on ne voit pas la fin...  

De quoi faire couler des larmes sur le fameux "J'ACCUSE ! LA PROTECTION ANIMALE EN DANGER" de ALF : J'accuse toutes les grandes associations, (petites aussi) de se disperser, de ne pas s'entendre, de ne pas savoir se fédérer afin de générer une force inégalable face à l'indifférence ambiante et politique, face à une montée alarmante de la misère animale, je les accuse de ne pas écouter leurs militants et les bénévoles...   

Chers adhérents, bénévoles, adoptants et donateurs de la SPA qui comprenez notre indignation et qui croyez en la valeur de notre engagement pour la cause animale, SIGNEZ notre Lettre ouverte à une DIRECTION INDIFFERENTE à la souffrance des gens comme des animaux de trop nombreux refuges-poubelles et dispensaires SPA. Exigeons de vraies réponses à nos questions et attentes légitimes ! 

La pétition "Les masques doivent tomber" en ligne le 14 décembre 2012 :

http://www.mesopinions.com/petition/animaux/lettre-ouverte-direction-spa-masques-doivent/9459

La pétition "Adieu la SPA... Bienvenue à la Société Profiteuse des Animaux"  en ligne depuis le 21 janvier 2013 :

http://www.mesopinions.com/petition/animaux/adieu-spa-bienvenue-societe-profiteuse-animaux/9564

Il est nécessaire de valider la signature par clic sur le mail du site. 

"Lettre ouverte à la direction de la SPA : les masques doivent tomber !
Maitre Lebossé, Monsieur le directeur général,
Nous sommes des adhérents, bénévoles, adoptants et sympathisants de la SPA et nous avons fait nos preuves depuis de nombreuses années en matière de protection animale, fidèles au poste en dépit des aléas de gouvernance nationale ou locale déficiente que nous subissons depuis une bonne quinzaine d’années.
La toute nouvelle direction SPA aux compétences de gestion discutables, voire nulles en protection animale, mise en place par vos soins depuis moins de 18 mois, serait bienvenue de prendre en compte l’énorme volume de travail gratuit que nous lui procurons par amour des animaux et sans la moindre contrepartie, fut-elle honorifique ou morale.
Ce travail purement désintéressé est notre fierté et nous estimons qu’il mérite, sinon votre reconnaissance, du moins un minimum de respect de la part des dirigeants très confortablement rémunérés par la SPA, c'est-à-dire grâce à l’argent des donateurs. Nos adhérents et donateurs doivent savoir que ce sont 20 millions d’euros qui partent en charges salariales au bénéfice de 649 salariés, avant même que le premier centime d’euros profite à nos petits protégés… Combien parmi ces salariés, sont réellement motivés par la cause animale ? Une majorité d’entre eux est sous-qualifiée, sans profils de postes définis, sans évaluation ni obligation de résultat, ni objectif fixé pour chacun… Navigation à vue et improbable bricolage continuent à COMPROMETTRE le fonctionnement et l’objet social de notre association qui consiste à recueillir, soigner et faire adopter les animaux de compagnie en détresse.
Or que constatons-nous depuis plus de trois ans d’administration provisoire supportée par notre association, suite aux sévères réprimandes de la Cour des comptes dans son rapport de septembre 2009 ?
Après avoir subi tous les désordres scandaleux dus à la lutte des clans et à l’incompétence de 24 administrateurs non professionnels, nous souffrons aujourd’hui de décisions arbitraires et d’un cynisme plus choquant encore.

De la part cette fois ci, de professionnels grassement rémunérés ! En effet l’orientation imposée et revendiquée par la très coûteuse administration provisoire, visant à gérer notre association 1901 comme une entreprise commerciale –soit une animalerie à bon marché- exclusivement pilotée par des salariés, nous apparaît comme antinomique et compromettant gravement l’objet social de la SPA, qui est de SAUVER PROTEGER AIMER. Une belle devise que vous avez réduit à l’état d’un slogan publicitaire pour alimenter la pompe à fric. Nous disons STOP à l’exploitation animale sous couvert de « protection » et STOP à l’imposture.
Notre association doit rester une œuvre de bienfaisance animale et continuer à faire face à toute détresse signalée, dans la mesure de ses nombreuses capacités d’accueil.
Hélas, force est de constater que le soi-disant « renouveau de la SPA » n’est qu’un discours creux s’arqueboutant sur des opérations marketing coûteuses et contestables (TROCADERO 160 000 €, KIDEXPRO 48 000 €, CHALET CHAMPS-ELYSEES 15 000 € etc…), et sur une véritable manipulation par l’image, ainsi que des appels aux dons de plus en plus agressifs et aussi peu respectueux du public adulte que des enfants et des animaux qui sont tous pris pour des demeurés voire des imbéciles ! Chantage affectif, culpabilisation maximum du donateur pour les fêtes de Noël et la ringardise en prime.
Les dirigeants de la SPA doivent abandonner la course à l’abîme d’une gestion mercantile, tandis qu’une communication SAINE doit s’appuyer sur la réalité et les difficultés des refuges et dispensaires SPA. Un minimum de « parler vrai » et un vrai travail d’éducation du public nous sembleraient être plus efficaces et conforme aux attentes de la population, que ce très maladroit triomphalisme (« on est les meilleurs !!! ») assorti d’un bluff de communication qui, de mailings en mensonges ou effets d’annonce, réduit la SPA à n’être plus qu’une « belle idée trahie ».
Par ailleurs, nous prions la préposée à la « communication SPA » de cesser de harceler nos amis allemands à propos de la zoophilie, sachant qu’une loi est en instance d’être adoptée, au cas où elle l’ignorerait… Très fâcheuse également cette ancienne manie SPA de s’approprier le travail des autres associations spécialisées et des autres causes dans un but de publicité tapageuse en vue d’impressionner le DONATEUR. Corrida, vivisection, fourrure, phoques, zoophilie et autres pigeons… tout y passe sur un site internet transformé en véritable miroir aux alouettes donatrices ! Et surtout STOP A LA CENSURE des adhérents trop curieux - pourtant invités à s’exprimer par leurs commentaires- par la « chargée de com’ » embauchée il y a tout juste cinq mois sans profil de poste clairement défini.
Compte tenu de ce qui précède, nous bénévoles fidèles et expérimentés de la SPA, adoptants, donateurs et sympathisants demandons à l’administration provisoire et au Directeur général de l’association de :
- 1) revenir d’urgence aux fondamentaux de la protection des animaux, sans oublier que la SPA est investie d’une mission de service public et qu’elle bénéficie à ce titre de conventions de fourrières et subventions diverses.
- 2) de faire cesser toutes pratiques qui aggravent incompréhension ou rivalités entre bénévoles et salariés. Les attributions des uns et des autres doivent être clairement définies et consignées une fois pour toutes.
 - 3) de cesser toutes pratiques de menaces de procès, chantage, manipulation ou harcèlement moral (nombreux dossiers aux RH), qui placent bénévoles et salariés dans une insécurité psychologique et morale préjudiciable à une bonne atmosphère et donc, aux animaux des refuges et dispensaires, ainsi qu’aux adoptants.
- 4) de renoncer aux dépenses somptuaires telles que salon KIDEXPO à 48 000 € , AMPHIS à 6 000 €/jour, honoraires faramineux d’avocats, d’architectes, de contentieux et cabinets divers et ruineux, qui ont pour conséquence une CURE D’AUSTERITE INTOLERABLE imposée aux animaux. Non aux restrictions des soins, des stérilisations et NON aux milliers d’euthanasies perpétrées dans les refuges et fourrières SPA ! 
- 5) de parer enfin avec équité à la grande misère de trop nombreux refuges poubelles SPA. Un refuge flambant neuf à 3,5 millions d’euros ne doit pas servir de vitrine ou d’arbre qui cache la forêt de tant de prisons vétustes pour animaux, comme à GENNEVILLIERS, CHERBOURG, ALBI, CLION ou YVRE-L'EVÊQUE pour ne citer que ceux-là…
- 6) rendre compte en toute transparence des actes de gestion, rapports de mission de l’administratrice « provisoire », projets et politique d’avenir de la SPA qui demeurent largement illisibles en l’état actuel des choses.
- 7) de respecter enfin les droits de la défense et le principe du débat contradictoire dans toutes les procédures judiciaires ou mesures de rétorsion prises de façon arbitraires -voire en catimini- à l’égard de certains adhérents. STOP à la judiciarisation ruineuse du DEBAT et du militantisme contestataire, qui relèvent des libertés publiques fondamentales dans une démocratie. Ces libertés sont garanties par les droits français et européens : nous n’en voulons pour preuve que les très nombreux « procès en diffamation » PERDUS par la direction SPA contre des adhérents !
Nous adhérents bénévoles fidèles et expérimentés de la SPA, demandons également à la toute nouvelle direction de l’association de renoncer enfin au temps du mépris qui consiste à nous ignorer sans JAMAIS répondre à nos innombrables courriers et demandes d’explications auprès du DG, de l’administratrice, ou de son ami le juge Kurz qui ne cesse de proroger sa mission juteuse, depuis plus de trois ans… Et ça va durer encore longtemps ???
Nous adhérents bénévoles de la SPA exigeons enfin des réponses à des questions aussi fondamentales que le refus des nouveaux statuts par les autorités de Tutelle, un an après leur vote en AG extraordinaire (obtenu à l’arraché) ! Des statuts confiés au brillant Stéphane Dumaine-Martin avocat personnel et ami de Michèle Lebossé : pourquoi LUI ? Et surtout, COMBIEN CA COÛTE ? Charcutés depuis dix ans par quatre cabinets d’avocats gourmands, nous aurons sans conteste LES STATUTS LES PLUS CHERS de la République associative !
Nous exigeons également la restauration d’une lettre d’information (sans langue de bois, svp !) des ADHERENTS et non plus des SEULS DONATEURS !
Nous attendons toujours par ailleurs, des explications précises sur le mode de calcul des honoraires exorbitants de l’administrateur provisoire Maître Lebossé, soit près de 570 000 euros en 2010 !!!
Enfin, last but not least, nous exigeons une mise au point officielle de la SPA sur l’ambiguité insupportable qui consiste à faire croire à une campagne permanente de recherche de bénévoles, tandis que les plus anciens et les plus actifs de ces bénévoles sont méprisés, accusés, culpabilisés ou purement et simplement CHASSES DE LEUR BENEVOLAT sur de trop nombreux sites et refuges de l’association… avec des conséquences extrêmement pénalisantes et INJUSTES pour nos pauvres animaux encagés et ainsi privés du réconfort de quelques ballades ou caresses indispensables à leur équilibre.
LE ROTTWEILER EN COLERE

chien de noel N.B. ANIMALUS est indépendant et n'entre pas dans la polémique.

Pour 2013, formulons le voeu que la Protection Animale se regroupe enfin et que puissent être aidés les dizaines de mini structures aux moyens dramatiques, comme en témoigne la pétition STERILISATION DU CHAT DOMESTIQUE faisant appel aux finances des grandes associations.

A SIGNER D'URGENCE ICI :

http://animalonestmal.over-blog.com/article-petition-sos-sterilisation-des-chats-le-marathon-de-noel-est-ouvert-113451945.html 

SPA DE PARIS : http://www.spa.asso.fr/

SPA DE FRANCE CNSPA LYON : http://www.lesspadefrance.org/

ALF Animal Libération Front J'accuse :

http://alf.front.liberation.animal.over-blog.com/article-j-accuse-98511005.html        

Bien amicalement,

Cerizette

Le 15 décembre 2012 - MAJ le 4 mars 2013

Lire aussi la page du 4 mars 2013 :  Pétition pour un nouveau régime juridique des animaux avec de bonnes nouvelles concernant la gestion de la SPA :

http://animalonestmal.over-blog.com/article-petition-2013-spa-un-nouveau-statut-juridique-pour-les-animaux-contre-la-barbarie-115882187.html

 

Repost 0
4 mars 2013 1 04 /03 /mars /2013 13:35
ANIMAUX-STATUT.pngNon à la barbarie, oui à un régime spécifique des animaux !
 
C'est le slogan de la récente pétition de la SPA, Société Protectrice des Animaux siégeant à Paris, également partenaire du collectif Patrimoine corrida Non à la honte française! (à ne pas confondre avec la SPA à Lyon qui confédère au plan national les refuges indépendants utilisant un autre logo). Après la pétition 2013 de 30 Millions d'Amis pour un nouveau statut juridique des animaux, relayée par Animalus du 6 février 2013 à signer ICI, voici celle de la SPA. Toutes deux gagneraient à être présentées ensemble et sont bien évidemment complémentaires. A soutenir et partager sans modération !
 
Merci de signer la pétition de la SPA ici :
.
Luc CAZENAVE, son directeur général,  demande une modification des textes de loi en faveur des animaux et voici son message de campagne :  
Ensemble, faisons évoluer le Code civil pour protéger le bien-être animal !
En France, les animaux sont considérés par le Code civil comme des "biens meubles", c'est-à-dire comme des objets inanimés dénués de sentiment, et ils n'ont pas plus de droits qu’une voiture ou qu’une simple chaise !
Or nous savons tous que ce sont des êtres sensibles et vivants qui doivent être respectés et protégés : c'est pourquoi il est urgent de reconnaître la spécificité de l’animal. En reconnaissant la sensibilité de l'animal, ce régime juridique permettra non seulement de mieux lutter contre des pratiques arriérées et barbares -comme la corrida, le gavage des oies ou l'expérimentation animale - mais aussi de punier plus sévèrement les trafiquants et les bourreaux qui maltraitent les animaux !
Ensemble, mobilisons-nous pour obtenir ce régime juridique et faire avancer tous nos combats en faveur de la cause animale ! 
Pour que le bien-être de nos fidèles compagnons soit enfin protégé par la loi, merci d'avance de signer cette pétition.
Luc Cazenave
Directeur Général de la SPA.
SPA PARIS logo 
Bonne nouvelle !
Animalus avait relayé le 15 décembre 2012 l'impopulaire pétition Lettre ouverte à la direction de la SPA "Les masques doivent tomber", avec les doléances des bénévoles et adhérents qui en avaient gros sur le coeur :
Une nouvelle pétition en lien avec celle-ci est en ligne depuis le 21 janvier 2013 : "Adieu la SPA... Bienvenue à la Société Profiteuse des Animaux" :
Pour se rendre compte des dysfonctionnements et querelles de personnes, on a pu lire un exemple dans La Manche Libre du 17 novembre 2011 : "Plus de croquettes : le président de la SPA viré !"   Max PARFAIT, délégué-président de la SPA Centre et Sud-Manche, démis de ses fonctions par Luc Cazenave, criait à une "campagne de diffamation" mais les adhérents n'étaient pas du même avis, les chats et chiens non plus ! L'antenne de Cherbourg alors contactée en SOS, quant à elle, refusait de prendre en charge les animaux et de leur donner des repas :
Tous seront donc heureux d'apprendre qu'après un coup de balai, sur la base de nouveaux statuts validés par le Conseil d'Etat avec un comité d'Ethique, la SPA se dit prête à repartir sur de bonnes bases, et à faire oublier les dérives du passé au détriment des animaux. Elle lance maintenant à ses adhérents un appel à candidatures jusqu'au 20 avril, pour être membres du prochain conseil d'administration dont les élections auront lieu en juin. Ci-dessous, un article prometteur détaillé dans Le Républicain Lorrain hier, confirmant que la SPA fait "peau neuve". Un vrai soulagement !
 
Après les scandales, la SPA reprend du poil de la bête
Les nouveaux statuts de la SPA ont récemment été validés par le Conseil d'Etat, soit trois ans après que l'association a été épinglée par la Cour des comptes et même placée sous tutelle. Les mots peu amènes du premier président de la Cour de comptes, en 2009, résonnent sans doute encore dans la tête de quelques adhérentes et autres généreux donateurs de l'une des plus anciennes associations de France. Ainsi Philippe Seguin fustigeait-il à l'époque "une SPA compromettant sa mission de protection animale et trahissant la confiance de ses donateurs". Il faut dire que huit année durant, la Cour n'avait eu de cesse, avant que n'éclatent les scandales, d'inviter expressément le directoire de la SPA à redresser la barre. Rien n'y avait fait. En septembre 2009, le troisième rapport épingle sans ménagement de graves dérives, des gaspillages, des animaux négligés, de l'argent détournée et même, des disparitions de legs.
Comme une renaissance
Trois ans plus tard, même si des procédures pénales sont toujours pendantes, l'association semble débuter une mue salutaire. Ainsi 25 000 courriers viennent d'être envoyés par Paris aux adhérents pour un appel à candidature concernant les prochaines élections d'un nouveau conseil d'administration. L'association, placée sous tutelle dès octobre 2009, était depuis gérée par une administratrice judiciaire. "Le conseil d'Etat a validé, en décembre dernier les nouveaux status de la SPA, ce qui va permettre l'élection d'un CA en juin prochain", annonce Luc Cazenave. "Tous vont recevoir leur courrier dès lundi et mardi. Les candidatures seront closes le 20 avril."  Une annonce qui a le goût de la renaissance pour ce directeur général que l'administratrice avait elle-même recruté en 2011. Luc Cazenave et les cinq autres cadres qui le secondent à la tête de la SPA, ont une situation provisoire qui n'a que trop duré : "Il était temps de repartir sur des bases saines. Aujourd'hui encore je gère les conséquences des erreurs du passé". Pour en éviter d'autres à venir, les nouveaux statuts de la SPA préconisent une élection avec scrution de liste et un maximum, à l'arrivée de neuf administrateurs nommés pour trois ans seulement. Un comité d'éthique a également été créé qui devra plancher sur le délicat sujet de l'euthanasie. Un autre veillera sur la conformité des appels d'offre et autres mises en concurrence sur les marchés.
A la loupe, désormais !
Photos : logo officiel de la SPA et groupe Facebook   
Merci de votre mobilisation : plus nous serons nombreux, plus les animaux auront de chances d'être entendus ! Et comme on le voit, une bonne communication est indispensable, car même la Protection Animale n'échappe à cette règle pour que règne une entente cordiale.
Bien amicalement,
Cerizette
Le 4 mars 2013 
PATRIMOINE CORRIDA : http://www.patrimoine-corrida.fr/
La SPA de Paris et 30 MILLIONS D'AMIS en sont membres sous la bienveillance du CRAC Europe, fédérateur de ce collectif ami inconditionnel des taureaux martyrs.
 
  
Repost 0
21 février 2013 4 21 /02 /février /2013 11:09
PIGEONS-MORTS-CREDO.jpgLes pigeons dans l'enfer des villes...
Enfermés ou emmurés vivants, stérilisés à vif, capturés au filet et gazés, pourchassés avec des rapaces, abattus par des chasseurs en pleine ville, leurs organes éclatés dans des caissons à vide d'air : autant de méthodes cruelles et indignes envers un animal ! Sans oublier ceux qui les empoisonnent, les automobilistes qui les écrasent de plein gré et autres crimes de "défoulement" ! La ville de Metz (57) les élimine par étranglement... 
Dis-moi comment tu traites tes pigeons, je te dirai qui tu es...
Le pigeon, comme les autres animaux, est un être sensible à la souffrance qui éprouve des émotions comme nous. Les empoisonner, c'est déjà horrible et tue d'autres espèces : les moineaux qui ont déserté nos villes, les mésanges protégées, les chats et chiens, par exemple. Les étrangler à main nue est non seulement barbare et absolument indigne du XXIème siècle, mais c'est aussi un exemple moral déplorable !  
Comment s'étonner dès lors, au pays de la corrida qui permet la torture des taureaux dans les régions insoumises, que les enfants et adolescents sont de plus violents et exercent aussi des sévices sur les animaux, se retouvant à la une des journaux ? Des maltraitances et meurtres qui seront ensuite dirigés contre leur cellule familiale, ainsi que le souligne le professeur Hubert MONTAGNER,  intervenant d'une importante  conférence le 15 mars 2013 à Aix-en-Provence (13)  : Qui bat son chien bat les siens" (voir en fin de page).
Trop de violence en exemple et trop d'appels à la sexualité !
Ne devrait-on pas aussi d'urgence réguler la violence ominiprésente à la télévision, au cinéma et dans les jeux vidéos ? Et que dire des océans de sang réalistes du cinéaste Quentin TARANTINO encensé par la presse et affirmant : "la violence est bonne comme forme de divertissement, elle aide à vivre... elle permet de puiser dans nos fantasmes"... Au moins 538 personnages décapités, égorgés, torturés, enterrés vivants dans 8 films, un vrai feu vert pour ceux qui hésitent encore à passer à l'acte ! "Avec le gore, je me sens comme un chef d'orchestre et le public réagit à mes instruments. Si un mec se fait tirer dessus au niveau de l'estomac, il saigne comme un porc et c'est ce que je veux voir. Pas un gars avec une légère douleur et un petit point rouge."  Sans commentaire.  
De même, face à la pornographie et aux multiples sollicitations à caractère sexuel qui s'étalent désormais sans gêne, les enfants et adolescents ne font plus la différence entre la fiction et le réel. Ils perdent leur empathie naturelle, et c'est ainsi que nous générons de plus en plus de jeunes violeurs et assassins avec un avenir prometteur dans le crime !
Respecter les animaux devrait être l'une des premières règles de vie en société dont l'exemple devrait être donné par le gouvernement, ce qui n'est pas le cas de celui-ci ni des précédents, malheureusement.
GROS-Dominique-maire-de-Metz.jpgAnimalus vous invite à écrire et téléphoner courtoisement à la mairie de Metz, en soutien à la Ligue de Protection des Oiseaux :
Objet : Régulation douce des pigeons
Monsieur le Maire Dominique Gros et ses adjoints,
Bonjour,
Je ne suis pas d'accord avec votre méthode choquante d'éliminer les pigeons par étranglement à main nue, comme la presse l'a relaté. De plus, vous avez donné un encouragement évident à la violence envers les animaux, auprès des enfants aussi. Il est de votre devoir de ne pas inciter à la barbarie, nous avons déjà la honte de la corrida au patrimoine de notre culture ! Je soutiens la LPO, Ligue de Protection des Oiseaux de Metz, qui a dénoncé votre cruauté. Il faut utiliser des pigeonniers comme le font les villes éthiques ! Les informations ne manquent pas sur les différents sites dont l'Ambassade des Pigeons, et tout proche de Metz, le C.RE.DO PIGEONS Strasbourg, Collectif pour une régulation douce des pigeons : http://credopigeons.wordpress.com/solutions/  
Pourquoi ne pas collaborer dorénavant avec les associations de protection animale qui sont à même de vous expliquer comment ne pas faire souffrir les bêtes ? Les animaux sont tous reconnus comme des "êtres sensibles", aucun ne mérite une mort atroce, pas plus que les êtres dits "humains".
En vous remerciant de votre compassion future. 
Cordialement,
Signature : (au moins votre prénom et votre ville)
M. Dominique GROS (en photo) avec  copié/collé à ses 15 adjoints (sans la mention "mailto" si elle s'invite). Vous recevrez un mail niant les fais : "les agents de la ville de Metz n'ont jamais tordu le cou à un seul pigeon, c'est un malentendu"... C'est surtout un  vilain mensonge, alors est-on sûr que cela ne continue pas ?
Adresse : 1, place d'Armes - B.P. 21025 - 57036 Metz cedex 1
Téléphone : 03 87 55 50 00  
METZ paye pour étrangler les pigeons
Selon les informations de l'Est Républicain, la mairie de Metz aurait confié comme mission à un de ses agents de salubrité d'étrangler des pigeons afin de lutter contre leur prolifération. L'homme en aurait tué plus de 2.000 en un an. La Ligue de protection des oiseaux (LPO) a écrit à la mairie pour dénoncer ces méthodes.
Source : Le Figaro du 13 février 2013
On achève bien les pigeons  
A Metz, un "agent de salubrité" des services municipaux capture les colombidés et les tue... à la main
Réguler les pigeons, OK, mais pas de cette façon. C’est le message qu’a récemment fait passer, dans un courrier adressé au maire de Metz, la Ligue de protection des oiseaux (LPO) de Moselle, quand elle a appris, fin janvier, comment les services municipaux de la ville se débarrassaient des colombidés. La ville de Metz assure explorer "toutes les solutions" afin d'en trouver une "moins brutale"...  Auparavant, ils étaient gazés au dioxide de carbone ce qui est tout aussi cruel. L'homme pose des cages et leur brise ensuite les cervicales : une méthode jugée efficace !
Source : L'Est républicaint du 12 février 2013
A Metz, on n'achève plus les pigeons à la main
VILLE – Dénoncée par la Ligue protectrice des oiseaux, l'étranglement des volatiles pour réguler leur nombre n'a plus cours, assure aujourd'hui la municipalité.
Jusqu'à récemment, un serial killer sévissait dans les rues de Metz. Son procédé, toujours le même : l'étranglement à mains nues. Ses victimes : les pigeons qui prolifèrent dans la ville. Chaque année, ce contrôleur salubrité de la Ville réglait leur compte à plus de 2000 volatiles, selon le Républicain Lorrain qui a révélé l'affaire.
Alertée, la Ligue protectrice des oiseaux (LPO) de Moselle a adressé la semaine dernière un courrier indigné à la mairie. "Sur le fond, nous sommes d'accord avec la nécessité de réguler la prolifération des pigeons en ville", explique à Metro Daniel Perlet, membre dirigeant de la LPO. "Mais la méthode est barbare!", s'insurge-t-il.
"Cette méthode n'était pas acceptable"
"La seule méthode de limitation déontologiquement acceptable", selon la LPO, c'est celle du pigeonnier. Utilisé notamment à Paris, le procédé consiste à attirer les oiseaux dans des nichoirs où l'on peut contrôler le nombre de leurs oeufs qui arriveront à éclosion, en en perçant une certaine proportion. C'est plus cher, "mais c'est la seule solution respectueuse des animaux" car elle épargne les animaux adultes, insiste la LPO.
Contacté par Metro, René Darbois, adjoint à l'environnement de la ville de Metz, se dit "parfaitement en accord avec la LPO". "Cette méthode n'était pas acceptable et je peux vous assurer qu'elle n'a plus cours", ajoute-t-il. Une nouvelle qui soulagera les pigeons messins mais aussi, assurément, l'employé de la ville qui, seul, était chargé de la funèbre tâche.
Source : Metro France du 14 février 2013
DES PIGEONS ET DES HOMMES : chronique des massacres en France, site "Le cousin Pascal" 
STRASBOURG (67) : lamentable ! Des protecteurs d'animaux du C.RE.DO Pigeons venus délivrer des pigeons et petits oiseaux voués à une mort lente -piégés dans une dalle du centre commercial Esplanade-, sont poursuivis en justice... Cette ville a érigé une statue à Gandhi, père de la non-violence en face de son centre administratif.  
Photo : C.RE.DO. PIGEONS STRASBOURG Collectif pour une régulation douce des pigeons
Cette association a publié une page avec de bonnes et mauvaises solutions dont une vidéo de l'Ambassade des Pigeons témoignant de leur gestion exemplaire à Béthune (62) :
STOP violence : Qui bat son chien bat les siens !
Conférence du 15 mars 2013 à Aix-en-Provence, vers un cadre juridique après constat du lien évident entre la maltraitance animale et celle des enfants martyrs. Toutes les informations sont ici :
Les pigeons martyrs vous remercient de votre participation et diffusion !
Bien amicalement,
Cerizette
Le 21 février 2013 - MAJ le 21 février 2013
 
Repost 0
18 février 2013 1 18 /02 /février /2013 19:31

ANE-maltraite-au-Bresil-petition.jpg

Le petit âne gris 269 est mort... L'âne, animal le plus maltraité au monde !

Merci de signer et diffuser la pétition Justice pour la cruauté sur l'âne de Graccho Cardoso, sur le site Avaaz ici :

http://www.avaaz.org/po/petition/justica_o_caso_de_crueldade_com_jeque_na_cidade_de_graccho_cardoso_em_Sergipe/

La France avait déjà GARY, chien Boxer de six mois  attaché et traîné sur plus d'un kilomètre par trois jeunes individus à bord d'une voiture, à Montauban en mai 2012. Gary n'est heureusement pas mort, mais sept  mètres de fil ont été nécessaires pour redoudre ses plaies ! L'Espagne, qui bat les records de barbarie dans l'Union Européenne, veut maintenant légaliser l'entraînement des lévriers Galgos en les attachant derrière des véhicules : on ne rêve pas, nous sommes bien au XXIème siècle ! Voici le cas de ce pauvre âne martyr, traduit par Animalus.

Une scène "forte". Cela s'est passé au Sud-Est du Brésil, dans la ville de GRACCHO CARDOSO, à 118 kilomètres d'Aracaju. Un homme d'une férocité inhumaine a attaché ce pauvre âne à son véhicule et l'a traîné sur plus de trois kilomètres derrière sa Chevrolet Chevette. Cet acte d'une extrême sauvagerie a été commis par le dénommé CESLO FERREIRA, un sénior de 67 ans. Ce "divertissement" cruel, et commis par une personne âgée (!) a choqué les habitants. Mais ce qui les choque d'autant plus et provoque leur colère, c'est que le maire protège le vieux tortionnaire : il a ordonné à la police -de manière autoritaire et irrégulière- de remettre le vieux sadique en liberté.

Après son calvaire, le malheureux animal a été conduit dans une école vétérinaire où il a reçu des soins, mais il n'a pas survécu à ses blessures. : le petit âne est mort ce dimanche 17 février 2013... Il aura au moins connu la compassion de ses soigneurs.

La Société de Protection des Animaux locale a dénoncé le maire qui protège Celso Ferreira et s'interroge sur les raisons de ménager un individu capable de pratiquer une telle barbarie. Elle imagine ce que des éléments comme lui feraient à un être humain ! "Pour attacher un animal sans défense à une voiture et le traîner sur des kilomètres, il faut être très lâche. Comment peut-on laisser en liberté un personnage aussi impitoyable ?"

Source et photo : SEoticias le 17 février 2013 en portugais 

http://senoticias.com.br/se/?p=44493

Relayé depuis le blog La maltraitance animale, dont la traduction Google est approximative. Ce blog a le mérite de recenser la majorité des cas en France et dans le monde :

http://lamaltraitanceanimale.over-blog.com/article-un-ane-traine-sur-3-km-derriere-une-voiture-115468955.html

Maltraité à merci...

Moyen de transport dans les zones les plus difficiles du monde et jamais soigné, toujours durement battu pour marcher et grimper plus que surchargé, bardé d'explosifs comme appât dans les pays en guerre, exploité pour le lait d'ânesse -dont les bébés mâles à répétition finissent à l'abattoir-, l'âne est vraiment l'animal qui vit l'enfer sur terre. Les sites qui se moquent de lui sont légions, mais on aurait tort de croire que l'âne n'est pas intelligent, il l'est bien plus que ces railleurs au QI douteux !  Animal très patient, observateur, prudent et attentif, moins rapide qu'un cheval, ses longues oreilles lui permettent d'entendre mieux et de loin, et aussi de réguler la température de son corps. Devant les obstacles il ne prend pas la fuite, s'il n'avance pas c'est parce qu'il réfléchit comment aborder les difficultés du terrain. Ou alors c'est qu'il n'en peut plus de fatigue et souffrance :  il en a plein les sabots et les vertèbres dorsales cassées !  

269 Life ! Petit âne est mort le 17 février, jour où a eu lieu à Paris un happening silencieux ponctué de multiples tatouages en direct contre l'exploitation animale sous toutes ses formes, en écho au mouvement 269 Life ! Chaque militant portait un panneau différent "Je suis solidaire du lapin 269 à qui on a crevé les yeux pour des tests", "Je suis solidaire de l'éléphant 269 maltraité dans un cirque", " Je suis solidaire de la poule 269 élevée en batterie", "Je suis solidaire du taureau 269 torturé dans une corrida"... Un phénomène qui a débuté à Tel Aviv (Israël) le 2 octobre 2012,  quand trois militants se sont fait marquer -au fer rouge en place publique- l'identifiant d'un veau parti à l'abattoir. En souffrant à leur tour dans leurs chairs, ils ont voulu signifier que "ce n'est rien comparé à ce qu'endurent les animaux".  269 est désormais le chiffre symbole de la compassion envers les animaux pour dénoncer leurs souffrances. Des milliers de personnes se font tatouer dans le monde, ce n'est qu'un début, les séances de tatouage de préférence médiatisées se poursuivent.

La vidéo :

http://www.youtube.com/watch?v=VEAJgM-LVjc&feature=player_embedded  

En mémoire de ce pauvre âne, et de tous les animaux martyrs, merci de signer la pétition pour que son meurtier soit puni comme il se doit.

Bien amicalement,

Cerizette 269

Le 18 février 2013 

 

 

Repost 0
6 février 2013 3 06 /02 /février /2013 20:55

animaux-petition-30M-d-amis-2013.jpg

Animal objet = animal en danger !

En signant cette pétition, vous ferez entendre la voix des animaux et permettrez à la Fondation 30 Millions d’Amis de renforcer la pression de l’opinion publique sur le ministre de la Justice et le législateur.

SVP signer et partager ici :

http://www.30millionsdamis.fr/agir-pour-les-animaux/petitions/signer-petition/pour-un-nouveau-statut-juridique-de-lanimal-22.html?utm_source=EM-STATUT&utm_medium=Emailing&utm_content=EM-STATUT&utm_campaign=EM-STATUT

À l'attention de Christiane Taubira, ministre de la Justice

Le pays des Droits de l’Homme ne serait-il pas assez éclairé pour reconnaître les droits des êtres vivants doués de sensibilité ? Nos concitoyens sont parmi les plus favorables au respect du bien-être animal : pour 90% d’entre eux, il fait même partie intégrante de la famille (Ipsos, 2004). Plus de 200 ans après sa rédaction en 1804, notre Code civil n'a toujours pas évolué et considère encore les animaux comme des "biens meubles" (art. 528). Il accuse donc un décalage certain avec la mentalité contemporaine qu'il est grand temps de combler. Aujourd’hui, l'animal est devenu une préoccupation sociale suffisamment forte pour que le législateur s'interroge sur une nouvelle définition de son régime juridique, comme l'a déjà fait la plupart de nos voisins européens.

Je m'associe donc à la demande de la Fondation 30 Millions d'Amis de faire évoluer le régime juridique des animaux et demande au législateur de retirer l’animal du droit des biens et de créer dans le Code civil, à côté des “Personnes” et des “Biens” une troisième catégorie pour les “Animaux”.

En ce sens, je soutiens la proposition visant à modifier l’intitulé du Livre II du Code civil comme suit : “Des animaux, des biens et des différentes modifications de la propriété” avec un Titre 1er “Des animaux” où il devra être spécifié que l’animal est un être vivant et sensible.

Lien pour télécharger la pétition papier au format PDF et la diffuser :

http://www.30millionsdamis.fr/uploads/tx_ameos30mpetition/statut-juridique_01.pdf

Merci de votre participation massive !

Bien amicalement,

Cerizette

Le 6 février 2013

 

Repost 0
28 janvier 2013 1 28 /01 /janvier /2013 20:15

3428615662_1e288105d4.jpg

Non aux tueurs d'abeilles !

Mise à jour 28 janvier 2013 : ajout  pétition de Cyberacteurs. 

 

Il y a de nombreuses pétitions pour cette cause, mais celle-ci n'est pas loin d'aboutir en France  avec votre aide. Animalus relaie le SOS et l'action de POLLINIS pour soutenir la résolution  de Laurence ABEILLE -c'est son nom- députée du Val-de-Marne, notamment  membre de la Commission du développement durable et de l'aménagement du territoire à l'Assemblée Nationale. Ecrivez d'urgence  à vos députés pour qu'ils cosignent ! Sur la pétition ci-dessous, qui est en fait une cyberaction comme l'association Cyberacteurs première à inaugurer cette manière d'interpeler nos élus, il ne vous reste plus qu'à choisir celle ou celui qui représente vos opinions. Ils sont tous recensés par département sur la liste officielle ici :

p://www.assemblee-nationale.fr/qui/xml/departements.asp

 
Une occasion historique de sauver les abeilles
 
Le phénomène de disparition des abeilles est en train de prendre un tour dramatique !
Les derniers chiffres de l'Institut de recherches publiques FranceAgrimer, dépendant directement du Ministère de l'Agriculture, sont effarants :
Plus de 1 000 colonies d'abeilles sont décimées en France... CHAQUE JOUR !
En seulement 6 ans, le nombre d'apiculteurs aurait chuté de plus de 40 % ! Et ce serait «directement corrélé à la disparition des abeilles » d'après France Agrimer.
C'est une véritable révolution silencieuse et tragique que nous sommes en train de vivre.
La majeure partie de ce que nous cultivons aujourd'hui et consommons au quotidien est en danger : tomates, courgettes, melon, pastèque, fraises, pommes, abricots, cassis, mûres, choux, oignons, poivrons, poireaux, persil, tournesol...
Les abeilles ne font pas uniquement du miel. Elles sont une humble et gigantesque force de travail, pollinisant 80 % des plantes à fleurs sur terre, et près de 90 % des plantes que nous cultivons.
Il n'existe aucune alternative, ni technique, ni scientifique, pour les remplacer.
Sans elles, c'est l'alimentation de toute la population qui est menacée !
Sans parler de millions d'espèces d'insectes, d'oiseaux et de mammifères qui dépendent directement de ces plantes pour se nourrir.
Ce déclin catastrophique des abeilles est un phénomène complexe. Mais parmi les multiples facteurs qui joueraient un rôle dans cette hécatombe, il y en a un – majeur, décisif – qui est aujourd'hui clairement identifié et dénoncé par plus d'une quarantaine d'études scientifiques menées à travers le monde depuis plus de dix ans.
Il s'agit d'un groupe d'insecticides utilisés massivement sur les cultures : les néonicotinoïdes.
Ce sont des variétés de pesticides systémiques, c'est-à-dire qu'ils sont mis sur la graine de la plante, et lorsque celle-ci poussera, elle suintera des composants chimiques à forte dose qui ne laissent aucune chance aux insectes quels qu'ils soient.
Les hécatombes ont commencé, et progressivement augmenté dans les années qui ont suivi l'apparition de ces nouveaux pesticides sur le marché, dans les années 1990. Et les populations d'abeilles augmentent là où ces produits ont été interdits.
Les preuves à charge contre ces pesticides ultra-nocifs sont accablantes, et pourtant...
Sous la pression des grands groupes agrochimiques, BAYER, SYNGENTA, DOW CHEMICAL ou MONSANTO, ils continuent à être autorisés, commercialisés et utilisés massivement dans les champs, - tuant ainsi des millions d'abeilles chaque année.
C'est pour couper court à cette situation dramatique que la députée Laurence Abeille (la bien-nommée !) a déposé une proposition de résolution pour interdire immédiatement les pesticides néonicotinoïdes dangereux pour les abeilles.
Si cette résolution était adoptée par l'Assemblée Nationale, des millions d'abeilles seraient sauvées, permettant ainsi la préservation de l'écosystème et de l'alimentation des générations futures.
Plusieurs de ses collègues soutiennent déjà l'initiative de Laurence Abeille, mais si nous ne faisons pas immédiatement et massivement pression sur les députés pour qu'ils co-signent cette proposition, elle sera rejetée.
De leur côté, les lobbys de l'industrie des pesticides sentent l'étau se resserrer. Et ils font des pieds et des mains pour que leurs produits continuent à être vendus : ils brandissent de pseudos arguments scientifiques pour prouver qu'on n'a pas d'autre choix que d'utiliser leurs poisons, ils prédisent des licenciements massifs si leurs produits étaient interdits...
Ils sont en passe de bloquer la proposition de Laurence Abeille à l'Assemblée Nationale.
C'est pour cela que je vous demande d'interpeller dès à présent le député de votre circonscription, afin de lui demander de cosigner cette proposition de résolution.
C'est très simple, il vous suffit de suivre ce lien : 
Et s'il vous plaît, transmettez cet email à vos contacts pour leur demander de faire pression à leur tour sur leur député pour qu'il co-signe la proposition de résolution pour mettre fin à cette hécatombe.
Pour peser dans la balance face aux multinationales agrochimiques, la mobilisation doit être massive. Il faut que chaque député reçoive des milliers de messages provenant de citoyens électeurs de sa circonscription.
Nous devons donner le plus d'ampleur possible à cette action primordiale (ce n'est pas tous les jours qu'une députée se positionne aussi franchement dans le combat pour sauver les abeilles !).
C'est pour cela que toute l'équipe de Pollinis a travaillé d'arrache-pied pour recenser les noms, les emails et les circonscriptions de chacun des 577 députés qui siègent à l'Assemblée nationale, pour que vous n'ayez plus qu'à mettre votre nom et qu'un email soit envoyé directement à votre député.
Seule une mobilisation massive des citoyens pourra décider les députés de tous bords politiques à cosigner cette proposition de résolution.
Je compte sur vous !
Merci d'avance,
Nicolas Laarman
Délégué général - Pollinis
Conservatoire des Fermes et de la Nature
   
Réseau POLLINIS le site pour plus d'informations : http://www.pollinis.org/
Soutenez cette action en ajoutant votre signature à la nouvelle pétition de Cyberacteurs en ligne le 28 janvier 2013 : 
Sauvons les abeilles des pesticides avec Cyberacteurs ici :
Merci beaucoup de votre participation et partage.
Bien amicalement,
Cerizette
Le 24 janvier 2013 - MAJ le 28 janvier 2013
Repost 0
19 janvier 2013 6 19 /01 /janvier /2013 17:39

chat-PLUME-bruel-vif.jpg

Aujourd'hui un chat et demain ?

 

Sanctions exemplaires pour avoir brûlé vif un chat !  Merci de signer et diffuser cette pétition en ligne depuis le 13 janvier 2013, afin d'envoyer un sérieux coup de semonce judiciaire à ces jeunes barbares, à qui on n'a pas appris le respect des animaux ni la loi qui les protège. Le pauvre Plume n'est pas mort, il s'en fallait de peu, mais comment vit-il aujourd'hui avec de telles séquelles ?  On n'ose pas l'imaginer. N'oubliez pas de confirmer votre signature par clic sur le mail du site MesOpinions.com qui n'est pas un spam ! 

http://www.mesopinions.com/petition/animaux/sanctions-exemplaires-brule-chat-vif/9537

Le texte de la pétition :

À l'attention : Monsieur le Procureur de la République

Monsieur le Procureur de la République,

Au mois d'Août 2012, à Talant en Bourgogne (21240) près de Dijon, deux enfants de dix et onze ans (!) ont délibérément aspergé un jeune chat d'un liquide inflammable, avant de craquer une allumette pour lui mettre le feu !
Les propriétaires du petit "Plume"-la famille Mauffrey-, ont retrouvé celui-ci gravement brûlé sur tout le corps après qu'il se soit réfugié dans sa maison, transformé alors en véritable torche vivante ! C'est grâce à la bonne initiative des voisins qui ont pu rapidement le secourir auprès des services vétérinaires, que ce chat a pu être sauvé... in extremis!
Nous pouvons imaginer avec effroi les souffrances et la mort atroces de ce malheureux petit animal s'il avait été abandonné à son terrible sort !!!

Aussi, nous apportons tout notre soutien à Mr et Mme Mauffrey dans leur dépôt de plainte contre ces jeunes tortionnaires, et demandons des sanctions exemplaires à l'encontre de ces derniers, pour sévices graves et actes de cruautés délibérés sur animal domestique.
Leur jeune âge ne doit et ne peut tenir lieu d'irresponsabilité pour leurs exactions, car chacun sait que l'on a parfaitement conscience du Bien et du Mal dès l'âge de sept ans déjà, -l'âge de raison- et des conséquences de telles actions :. En effet, quelles auraient été leurs réactions s'ils avaient été eux-mêmes menacés d'être brûlés vifs ? Auraient-ils pris cela comme un jeu?!!!...
Ces actes de cruauté gratuite suscitent une réelle inquiétude par la précocité de leurs auteurs, et à propos desquels on est en droit de se demander: "mais que feront-ils encore à l'âge adulte???!!!"
De plus, il n'est hélas pas la première fois que la presse relate des cas de chats incendiés vivants, volontairement, et retrouvés complètement carbonisés! (un de ces malheureux est mort, prisonnier des flammes car enfermé dans une cage !!!)
Il serait grand temps que leurs tortionnaires soient sévèrement punis, afin également de ne plus encourager de tels crimes que l'on voudrait ne plus voir se reproduire !
Rappelons que l'animal n'est pas un objet, mais un être sensible, qui souffre, aime, pense, connaît les joies mais aussi les angoisses et le stress !

Nous comptons sur votre bonne compréhension afin que justice soit rendue pour ce chat qui a beaucoup souffert et qui garde de graves séquelles, ainsi que pour ses maîtres, durement éprouvés.
D'avance, nous vous remercions pour la prise en compte de tous ces éléments lors du jugement prochain de ces jeunes individus, au Tribunal pour enfants de Dijon.

Très respectueuses salutations.

Les Associations de la Protection Animale,
et les signataires de cette pétition

 

Animalus s'associe à la famille de Plume et ses amis et déplore qu'on n'enseigne pas des notions de protection animale dans les écoles ! L'Education Nationale préfère y envoyer des chasseurs et des toréros pour leur apprendre à exterminer les animaux...

Merci de votre partage.

Bien amicalement,

Cerizette

Le 19 janvier 2013

 

Repost 0
18 janvier 2013 5 18 /01 /janvier /2013 19:12
CHIENS DE LABO GANNAT
.
C'est demain les chiens... de laboratoire !
.
CYBERACTEUR, partenaire  anti corrida  du Collectif Patrimoine corrida Non à la honte française! a fait l'honneur et la surprise à Animalus de reproduire dans sa Lettre du 17 janvier, la page du 11 janvier, mise à jour aujourd'hui, annonçant la manifestation contre l'élevage des  chiens de laboratoires HARLAN à GANNAT dans l'Allier et la pétition STOP vivisection.
Vous ne pouvez pas être à Gannat ce 19 janvier ? Mais vous pourrez cybermanifester en temps réel de 14 à 18 heures, ainsi vous serez considérés comme participant et soutien à ceux qui iront aux portes de l'enfer !
Sont ajoutées d'autres actions en faveur des animaux, merci de tout coeur d'y participer parce que le slogan de Cyberacteurs, vous le connaissez : Votre souris a du pouvoir ! Prouvons-le une fois encore. 
 
Cyberacteurs s'adresse à vous en 5 points : 
  
Chers cyber @amis,
Vous serez en quelque sorte les cobayes de cette expérience...
Trop d'infos dit-on tue l'info. Les hasards du calendrier placent ces initiatives et les consultations ministérielles à la même période. Que faut-il faire ? Les regrouper, comme ci-dessous au risque de noyer nos abonnés ? Choisir une action ? Ou ne rien faire ?
Donnez votre avis ici : 
  
1 Manif de Gannat samedi : Des bougies et des fleurs pour exprimer l'indignation à la France...
Ce samedi 19 janvier 2013  est organisée à GANNAT, près de Vichy dans l'Allier, une marche européenne silencieuse et pacifique contre la vivisection par le groupe LES CHIENS DES RUES et le  CCE2A. Des cars partent de toute la France, il est encore temps de s'inscrire pour y participer. Les chiens en laisse sont les bienvenus sauf dans les cars.
http://www.cyberacteurs.org/forum/viewtopic.php?f=22&t=11623
  
2 Cyber manifestation en temps réel le 19 janvier 
Pour celles et ceux qui ne pourront se rendre dans l'Allier, nous leur proposons de participer à la Cyber Manifestation mise en place pendant la durée de la vraie manif samedi de 14 h à 18 h :
http://www.cyberacteurs.org/manif/index.php
Vous pourrez d'ailleurs profiter de ce moment où vous aurez commencé par vous inscrire à la cyber manif pour participer aux autres actions proposées dans ce message. Vous êtes considérés comme manifestants tant que vous restez connectés.
  
3 Pétition contre l'expérimentation animale sauvons les Beagles de Harlan : attention elle se termine le 31 mars 2013 !
http://www.cyberacteurs.org/cyberactions/sauvons-beagles-harlan-562.html
  
4 URGENT ! Toujours plus de chasse : exprimez-vous !
http://www.cyberacteurs.org/forum/viewtopic.php?f=22&t=11624&p=14801#p14801    
Quatre nouveaux projets réglementaires sont actuellement en consultation sur le site du Ministère de l’écologie jusqu'au 26 janvier. Trois de ces mesures sont exclusivement destinées à satisfaire aux moindres désirs des chasseurs, sans aucune justification scientifique.
Il y a donc urgence à réagir ! Voir le mode d'emploi que nous proposons pour répondre avec les propositions de l'ASPAS
http://www.cyberacteurs.org/forum/viewtopic.php?f=22&t=11624&p=14801#p14801
  
5 Pétition Initiative Citoyenne Européenne :  STOP VIVISECTION pour 1 million de signatures ici :
http://www.stopvivisection.eu/fr
Il est nécessaire d'indiquer un numéro de carte d'identité, passeport ou permis de conduire parce que votre signature a valeur de vote législatif. Tout ceci est clairement expliqué sur le formulaire. Merci de votre compréhension qui ne saurait se retrancher derrière l'anonymat lorsqu'il s'agit de sauver des animaux de la torture. Les coordonnées ne sont pas utilisées à d'autres fin, ni publiées.
Cette pétition est vitale pour les animaux des laboratoires parce que la France s'oppose à l'UE, et donc au progrès humaniste ! Une attitude normale pour le pays qui n'abolit pas la corrida et prône la torture des taureaux...
STOP VIVISECTION donne la possibilité aux citoyens européens d'exprimer leur NON à l'expérimentation animale et d'exiger de l'Union Européenne un parcours scientifique avancé, protégeant les droits des êtres humains et des animaux.
Le saviez-vous ?
A partir du 1er janvier 2013, l'Etat d'ISRAËL complète sa législation contre la vivisection en interdisant l'importation, la commercialisation et la vente des produits cosmétiques, parfums et produits de nettoyage testés sur les animaux. Une formidable avancée, tout comme l'INDE en mai 2012 ! Sauf que la loi ne s'applique pas. Voir la page d'Animalus mise à jour aujourd'hui ici : http://animalonestmal.over-blog.com/article-bravo-israel-interdit-tous-les-produits-testes-sur-les-animaux-petition-europeenne-stop-vivisect-114281703.html        
EN QUOI CONSISTE LA VIVISECTION ?
     
AFFICHE LES CHIENS DE RUE et CCE2A Collectif contre l'expérimentation et l'exploitation animales :
N.B. Si certains ont le permis de torturer les animaux, les vidéos sont censurées ou nécessitent de s'inscrire et confirmer son âge pour les voir. Photo d'un chien "matériel de laboratoire" :
chien-VIVISECTION.png Toujours fidèle à Cyberacteurs, Animalus vous encourage à faire de même.
Merci pour les animaux martyrs, la nature et les droits humains que Cyberacteurs défend avec intégrité en consultant régulièrement  et démocratiquement ses abonnés et sympathisants.
Un travail qui vaut bien une obole de quelques euros...
Bien amicalement,
Cerizette
Le 18 janvier 2013 - MAJ 19 janvier 2013
 
Repost 0
10 janvier 2013 4 10 /01 /janvier /2013 20:00

ELEPHANTEAU Daphe sheldrick   

Soyez la voix des éléphants d'Afrique !

 

Mise à jour le 10 janvier 2013 :

Une bande de braconniers a décimé un troupeau de 11 éléphants dont un éléphanteau, samedi le 5 janvier dans le parc national du Tsavo au Kenya. Ce fut le pire massacre jamais commis : leurs têtes ont été tranchées à la hache pour emporter plus vite les défenses... Vous avez pu voir des images aux journaux télévisés. Le trafic d'ivoire, interdit depuis 1989, est en pleine recrudescence pour répondre à la demande infernale des pays d'Asie. «Cela montre jusqu'où ces bandes criminelles sont prêtes à aller pour obtenir de l'ivoire. C'est vraiment dramatique», a écrit Paul Udo, porte-parole des services de préservation de la nature au Kenya, dans un message adressé à l'agence Reuters via Twitter.

Source : Le Matin 7 janvier 2013 :

http://www.lematin.ch/loisirs/animaux/braconniers-commettent-pire-massacre-elephants/story/31611302 

Ce sont des centaines de bébés orphelins qu'il faut sauver du désespoir, de la peur et de l'épuisement après avoir vu leur mère abattue par des chasseurs. Si personne ne leur vient en aide, ne les hydrate et ne les soigne au plus vite, ils meurent à leur tour. Les éléphanteaux sont très fagiles et éprouvent un chagrin immense quand un membre de leur famille est tué, à plus forte raison quand c'est leur maman... Ayant vu la mort de près, ils pensent qu'ils vont mourir eux aussi. C'est pourquoi, il est vital de les mettre rapidement en contact avec d'autres orphelins et de leur trouver une mère adoptive parmi les jeunes femelles. Repérés errants dans la brousse, en arrivant sur les lieux de leur sauvetage, les deux premiers jours sont déterminants pour les éléphanteaux car ils ont perdu le goût de vivre. Ils se laissent mourir et ne doivent leur survie qu'à la présence  24 heures sur 24 de leurs dévoués soigneurs à qui ils vouent une reconnaissance de mémoire... d'éléphant. Ils n'oublient rien, ni les mauvaises actions envers eux ni les bonnes. Pour qu'il n'y ait plus d'orphelins et qu'il y ait encore des éléphants sur terre, il faut que cesse l'ignoble commerce de l'ivoire ! Merci de participer à cette pétition qui sera remise en mars 2013, avec le soutien de Daphne SHELDRICK, à la conférence annuelle de la CITES, Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore menacées d'extinction. Si cela continue ainsi, dans 10 ans il n'y aura plus d'éléphants en Afrique ! Pour mieux comprendre le rôle capital de personnes merveilleuses comme Daphne Sheldrick, vous pourrez revoir sur France5 un film bouleversant, instructif et inoubliable tourné dans sa pouponnière au Tsavo.  

 

SVP signez la pétition ici et partagez ce lien le plus vite possible :

http://www.iworry.org/

Il suffit d'indiquer son nom, son mail, son pays et le code postal de la ville. Vous recevrez un mail en anglais vous remerciant de tout coeur de votre signature.

 

En savoir plus sur la fondation Sheldrick

A Nairobi au Kenya, l'orphelinat des éléphants de Sheldrick a été fondé par Daphne Sheldrick, veuve du célèbre garde-chasse David Sheldrick qui a été au centre des guerres de braconnage de l’ivoire dans le Tsavo. Lieu principal pour la conservation des éléphants, l’orphelinat regroupe les éléphanteaux orphelins du braconnage ou de causes naturelles et leur administre un traitement particulier et des soins permanents afin de constituer une famille de substitution pour eux jusqu’à ce qu’ils deviennent indépendants. On leur apprend tout ce qu'une maman aurait appris à son bébé si elle était en vie. A la fin du programme, les éléphants sont transférés dans le parc du Tsavo et sont réintégrés dans des troupeaux sauvages. Daphne a mis 28 ans à trouver la bonne recette du lait de substitution pour ses protégés car le lait de leur maman est irremplaçable ! Au début de cette merveilleuse aventure, de nombreux bébés succombaient mais c'était sans compter sur l'amour et l'obstination de Daphne et sa formidable équipe.

En savoir plus : LES GEANTS DU TSAVO ou Les orphelins du paradis, un fim de David Perrier que vous aurez peut-être la chance de revoir :

http://programmes.france2.fr/les-orphelins-du-paradis/index.php?page=article&numsite=6386&id_rubrique=6395&id_article=20024

Sur France 5, ce jeudi 10 janvier 2013 à 11h10 est rediffusé le film de Mary Margareth Frymire. 50 minutes pas à pas avec les orphelins de Daphne Sheldrick, sous le titre PETITS D'ELEPHANTS : ne manquez pas ce rendez-vous avec la tendresse !         

http://tv.sfr.fr/prog/petits-d-a-la-phants-73877090/

Photo fondation Sheldrick

La fondation Sheldrick sur facebook : https://www.facebook.com/thedswt

Lorsque l'on voit ce film, si l'on ne comprend pas combien il est criminel d'exploiter des éléphanteaux dans des cirques, c'est qu'on est un exterminateur dans l'âme !

Merci de votre signature et partage.

Bien amicalement,

Cerizette

Le 5 janvier 2013 - MAJ le 6 et 10 janvier 2013 

Merci à la fidèle Patricia94 d'avoir signalé la rediffusion !

 

Repost 0
5 janvier 2013 6 05 /01 /janvier /2013 14:55

chat sans-abri    

GAP : politique d'extermination bassement alpine et hautement anti touristique !

 

Pour le retrait immédiat du récent arrêté municipal de Monsieur Roger DIDIER, maire Ump de Gap 05 Hautes-Alpes !

450 euros  d'amende c'est honteux ! Depuis peu, à Gap, nourrir un chat libre est sanctionné de cette amende dissuasive. Cette décision n'est pas conforme à la Déclaration Universelle des Droits de l'Animal, et va à l'encontre de la plus élémentaire éthique. Cet arrêté municipal doit être retiré au plus vite. Mobilisons-nous pour que les habitants puissent continuer librement de nourrir ces animaux.

 

Merci de signer la pétition en ligne depuis le 19 décembre 2012 et de partager son lien ici :

http://www.mesopinions.com/petition/animaux/retrait-immediat-arrete-municipal-monsieur-roger/9475

N'oubliez pas de confirmer votre signature par clic sur le mail du site MesOpinions.com qui n'est pas un spam !

Merci d'écrire avec courtoisie à la mairie dont voici le mail (supprimer la mention mailto si elle s'invite) :

mairie@ville-gap.fr

Merci d'écrire au Président de la République pour dénoncer cet arrêté : 

http://www.elysee.fr/ecrire-au-president-de-la-republique/

 

Texte de la pétition

A l'attention : Conseil Municipal, Mairie de la ville de Gap

Messieurs,
Nous demandons le retrait immédiat de l'arrêté municipal de Monsieur Roger DIDIER, Maire de la ville de Gap, par lequel il pénalise d'une amende de 450 euros, toute personne venant nourrir un chat en détresse.
Cette décision n'est pas conforme à la Déclaration Universelle des Droits de l'Animal, et va à l'encontre de la plus élémentaire éthique.
Point n'est besoin, en effet, d'avoir beaucoup de cœur et de compassion pour comprendre la détresse de ces pauvres chats, toujours traqués, persécutés bien souvent, et en quête de la moindre nourriture pour essayer de survivre par tous les temps, bravant tous les dangers...
C'est les condamner cruellement à mourir de faim que de maintenir cet arrêté .
D'autre part, il est à souligner que les chats ne sont pas des animaux que l'on pourrait classer de "nuisibles" compte tenu de leur contribution à l'éradication des rongeurs indésirables qui pullulent dans nos villes:
"La Grande Peste" du Moyen-Age (1347-1351) est survenue à la suite de l'extermination des chats libres par Philippe VI qui détestait ces derniers !!!
Le retrait de cet arrêté est donc impératif.  

 

Merci de tout coeur pour les chats sans-abri dans la tourmente de l'hiver. Ce qu'il faut c'est une politique de stérilisation et non d'extermination !

Pour en finir avec la misère féline, signez et diffusez la pétition POUR LA STERILISATION OBLIGATOIRE DU CHAT DOMESTIQUE :

http://www.petitionpublique.fr/PeticaoAssinar.aspx?pi=P2012N29902

Bien amicalement,

Cerizette

Le 5 janvier 2013

 

Repost 0

Cerizette Vous Souhaite Bienvenue Sur Animalus

  • : Animalus
  • Animalus
  • : Antispéciste pas de racisme envers les bêtes! Fraternel et solidaire pour agir ensemble contre le tort fait aux animaux, aux plus faibles et à la planète. Rousse comme un pain d'épices, c'est Ginger, la mascotte sur le Pont de l'Arc-enCiel depuis le 2 janvier 2012, noir sur le profil, c'est Angel, il ne broie plus que du bonheur...
  • Contact

Profil Blogueur

  • Cerizette
  • Après avoir été le "coup de pouce" d'ACTUANIMAUX et publié sur UNANIMUS pour les chiens de chasse martyrs espagnols de GEE Galgos Ethique Europe, voici mon blog créé en décembre 2011. Indépendant de toute préférence, religion, pression.
  • Après avoir été le "coup de pouce" d'ACTUANIMAUX et publié sur UNANIMUS pour les chiens de chasse martyrs espagnols de GEE Galgos Ethique Europe, voici mon blog créé en décembre 2011. Indépendant de toute préférence, religion, pression.

FACEBOOK la chance des animaux

Partager sur Facebook "J'aime" et autres c'est une chance de plus pour les animaux. Pensez-y! 

Mot Cle Pour Retrouver Un Article

NET ETHIQUE UN DEVOIR

Etes-vous égocentrique, malhonnête, paresseux ou les trois?

N'en doutez pas si vous copiez-collez SANS citer le nom, le lien et actif de vos sources, ou crédit photos ET sans effort personnel pour dire d'où viennent "vos" informations. NON fiables dans ce cas! Respecter la propriété intellectuelle c'est sincère: l'inverse c'est s'attirer des lecteurs en publiant sur la sueur des autres, comme on exploite les animaux... Merci de ne pas être comme ça!

 

Archives