Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 février 2012 7 05 /02 /février /2012 23:13

anti corrida manif 11 févrierNous ne sommes pas des barbares

A Rodilhan près de Nîmes dans le Gard en France voilà ce qui s’est passé le 8 octobre 2011. Après que 95 citoyens pacifiques aient été lynchés pour avoir tenté d’empêcher cette ignominie, cette honte et indignité de la civilisation : 6 jeunes veaux torturés pendant de longues minutes, massacrés par des enfants et devant des enfants. C’était une finale parait-il ......mais pas de rugby non... pas de foot non plus... pas de tennis! Non ! Finale d’un championnat de spectacles de tortures dénommés « graines de torero » et plus connu sous le terme mensonger de « corrida ». La corrida, privilège (en France) d’à peine une dizaine de milliers de personnes, d’individus dangereux, qui, ce jour là, et parce qu’ils sont dans un sentiment d’impunité et de toute puissance, sont passés sans ciller, de l’animal à l’humain ... (Jean-Luc Bernard metteur en scène de la manifestation du 11 février)   

C’est samedi prochain le 11 février 2012 à 15h à l’Assemblée Nationale que nous pourrons témoigner que nous, les présents, nous les vivants de ce 21ème siècle, nous ne sommes pas des barbares, et nous ne nous tairons pas devant la barbarie qui se perpétue en catimini à deux pas de notre porte, en France ... Et qu’il est venu le temps d’en finir avec les tortionnaires, et avec la lâcheté, la complicité de la République Française.... 

   COMMUNIQUÉ 

Assemblée Nationale 11 février 15 heures

Tous à Paris contre la corrida !

 

22 avril 2011. On apprend par un ancien matador, qui simprovise porte-parole du gouvernement, que la corrida a été inscrite au mois de janvier, en catimini, au PCI, patrimoine culturel immatériel de la France. Le CRAC Europe pour la protection de l’enfance procède alors à un recours gracieux auprès du ministre pour lui demander d’annuler cette inscription.

28 mai 2011. 1 200 personnes réunies pour manifester contre cette inscription. Un slogan, une pancarte : « 2012 Les taureaux voteront ! » 

Été 2011. De nombreuses manifestations ont lieu à travers toute la France, lors de chacun des déplacements de Frédéric Mitterrand, pour lui demander la désinscription. Les anticorrida ne lâchent rien… et ne lâcheront rien ! 

8 octobre 2011. Afin de protester contre la finale de « Graines de toreros », où des adolescents des écoles taurines torturent des veaux à l’arme blanche avant de les mettre à mort, 95 militants entreprennent une action pacifique dans les arènes de Rodilhan, petit village près de Nîmes (Gard). Ils sont lynchés avec une extrême violence par une horde de barbares, devant des officiels qui se garderont bien d’intervenir. 

5 décembre 2011. Le tribunal administratif de Paris juge le « caractère sérieux », donc recevable, de la QPC, question prioritaire de constitutionnalité, posée par le CRAC Europe et Droits des animaux dans la procédure qui les oppose au ministère de la Culture, et la renvoie au Conseil d’État. Quand ce dernier aura rendu sa décision, le tribunal administratif se prononcera sur d’autres questions, notamment le détournement de pouvoir, le classement ayant été opéré par Philippe Belaval, directeur général du patrimoine au ministère de la Culture et de la Communication, mais aussi aficionado notoire, impliqué dans plusieurs associations de promotion de la corrida.

11 février 2012. Pour demander le retrait de la corrida du patrimoine culturel français au ministre de la Culture et de la Communication, Frédéric Mitterrand, contre le lynchage des anticorrida à Rodilhan, pour obtenir des candidats à la présidentielle que labolition de la corrida figure dans leur programme, une manifestation unitaire internationale est organisée et relayée par de grandes associations de protection animale. Animaux en péril (Belgique), le CRAC Europe, Comité Radicalement Anti Corrida pour la protection de lenfance, Droits des animaux et le collectif Non à la honte française ! qui regroupe 185 associations et représente quelque 500 000 électeurs potentiels, vous proposent un événement inédit, mis en scène par des intermittents du spectacle, avec un final grandiose. Rendez-vous à 15 heures devant lAssemblée nationale, pour un départ vers le Trocadéro.

Quelque 70 % des Français sont opposés à la corrida dans notre pays. Les respecter, c'est appliquer la démocratie.

Les journalistes, tous médias confondus, sont attendus et les bienvenus !

Ensemble, soyons nombreux à dire NON à la barbarie des arènes : cette année, en 2012, les taureaux voteront ! .

Hélène Vaquier 

Présidente

Jean-Pierre Garrigues 

Vice-président

Luce Lapin 

Porte-parole nationale

CRAC Europe pour la protection de l'enfance

06 75 90 11 93

06 08 30 80 30

www.animauxenperil.be

www.anticorrida.com

http://www.droitsdesanimaux.net/

http://www.patrimoine-corrida.fr/

Animalus 2

Cerizette

Ceux qui ne peuvent venir à PARIS c'est ici qu'il faut participer sur Cyberacteurs!

http://www.cyberacteurs.org/manif/index.php

Le 5 février 2012

Repost 0
Published by Cerizette - dans ANTI CORRIDA
commenter cet article
2 février 2012 4 02 /02 /février /2012 19:15

anti corrida manif 11 févrierUn pavé dans la FLAC pour une dératée cycliste! C'est avec stupeur qu'Animalus découvre l'étrange annonce  du président de l'ASCR66, Association Sportive des Cyclistes de la Route 66 à Paris, qui recruterait des aficionados en lieu et place de militants anticorrida. Pour un sprint jusqu'à Chambéry, en vue d'apporter sportivement la Charte des villes anticorrida à son maire. C'est ce qu'on comprend en lisant le peu reluisant profil des randonneurs recherchés... Ce n'est pas bien étonnant s'il n'y a pas foule pour ce médiatique projet avec la FLAC, Fédération des Luttes pour l'Abolition des Corridas, qui fait partie intégrante du grand collectif Patrimoine corrida (lien sur l'affiche).

En fait, il suffirait  de reconsidérer qu'un militant anticorrida  est tout d'abord une personne pacifiste et ne pas confondre une manifestation de rue bruyante et interactive  avec une course cycliste. Les actions sont d'ailleurs toujours soumises aux consignes données et respectées dont la première est de ne jamais répondre aux insultes, défis et gestes violents. Que ce soit pour un défilé avec des slogans ou sans, un sitting (action assise) silencieux ou aux stands en place et en tous lieux. 

Même dans le cadre d'une action sportive, n'importe quel militant anticorrida sera naturellement pacifique et comment pourrait-il en être autrement ? Quand on a une éthique, on ne reproduit pas le comportement de ceux qu'on dénonce. Evidemment, personne et nulle part ne peut garantir que ne se mêleront pas des agitateurs sans aucun rapport avec une cause ou envoyés spécialement pour troubler et dévier une manifestation de manière à mettre des exactions sur son compte ! C'est le danger et c'est pourquoi on filme de plus en plus pour identifier les auteurs malveillants. Le sport se fait tout de même une drôle d'idée du militantisme car aucune association de protection animale n'incite ses adhérents dans la voie sans issue de la violence. Si le milieu du cyclisme se dope aux amphétamines et autres anabolisants, c'est hélas connu, le milieu de la défense animale, lui, se dope aux  hurlements de souffrance et de terreur des animaux. Peut-on le lui reprocher alors que la France est en grand retard de bien-être animal et contrevenante aux directives de l'Union Européenne ?     

La violence a toujours été du côté des aficionados comme à Rhodillan près de Nîmes, le 8 octore 2011, où les militants pacifiques, totalement inoffensifs et exemplaires, ont été agressés, pillés, battus avec une férocité inouïe et la complicité des élus locaux. Le journaliste télévision a également été molesté! Ce ne sont pas les activistes qui donnent des coups, insultent grossièrement jusqu'à l'obsénité, qui arrachent vicieusement les vêtements pour humilier les personnes. Qui leur mettent un tuyau d'arrosage sous pression dans les oreilles et violentent les femmes en hurlant: "à mort !"...

Et même si certaines actions apparaissent spectaculaires, comme envoyer des fumigènes, se badigeonner de faux sang en se couchant presque nu au sol avec de fausses banderilles sur le corps à l'instar des taureaux en vrai, s'enchaîner, ou huer des personnes comme le ministre de la Culture pour avoir inscrit la corrida au patrimoine français : c'est cela qui fait la différence contre l'indifférence. En France ou ailleurs. Ces initiatives sèment le trouble dans les esprits, dérangent, étonnent et sont destinées à cela parce que, quand même, ce n'est pas une honte  pour notre pays d'avoir cette inique inscription et de tolérer encore la torture au XXIème siècle ?

Dans de nombreuses villes, des associations organisent des événements réguliers qui sont un moyen efficace d'interpeler les citoyens, les médias et surtout les élus afin qu'ils se sentent concernés par la barbarie inadmissible sur notre territoire. Strasbourg est un modèle, ses happening performances anticorrida avec le CRAC Europe pour la protection de l'enfance et l'association Animalsace ne passent pas inaperçus et ne sont pas relatés par la presse comme des faits "immodérés". C'est ainsi que cette Charte des villes anticorrida, tracts et pétitions circulent partout, grâce à l'obstination et au courage des intervenants et ce, par tous les temps. L'acharnement est dans l'horreur des arènes et  le coeur des amateurs de sang, là où sont massacrés les taureaux après un martyr de 20 minutes.

Gageons que si cette 'annonce de l'ASCR66 que voici Paris-Chamberry contre les Corridas était modifiée, il y aurait bien vite de nombreux pédaleurs qui se sentiraient anti corrida concernés. Bravo pour cette initiative avec la ville de Chambéry et bon succès !

11 février cela nous rapproche à grands pas  de la manifestation unitaire  et toutes les structures s'y préparent, elles sont maintenant 185 et représentent plus de 500.000 personnes et bien plus d'électeurs.  Les taurins ont annulé leur colloque à Paris, redoutant les effets de ce 11 février. Une cybermanisfestation sera en place avec cyber@acteurs pour ceux qui ne pourront se déplacer. Les partenariats de covoiturage y sont aussi. Animalus vous le redira encore prochainement. 
Patrimoine corrida c'est ici : http://www.patrimoine-corrida.fr/
Crac Europe pour la protection de l'enfance qui a initié ce formidable collectif solidaire c'est ici et toutes les informations sur Rhodilan pendant et après: http://www.anticorrida.com/le-crac/   
Animalus 2  
2012 les taureaux votent ! Si vous ne pouvez venir à Paris, il faut absolument cybermanifester avec le partenaire Cyberacteurs ici:
N.B. ANIMALUS EST UN BLOG INDEPENDANT
A bientôt et bien amicalement à tous les anti corridas unis  
Cerizette
Le 2 février 2012 
Repost 0
Published by Cerizette - dans ANTI CORRIDA
commenter cet article
28 janvier 2012 6 28 /01 /janvier /2012 00:48

anti corrida manif 11 févrierAujourd'hui à 19 H une personne importante de la protection animale vous attend. Ne manquez pas l'interview exclusive de Jean-Pierre avec le CRAC Europe Comité Radicalement Anti Corrida et protection de l'enfance! 

Le 11 février approche, c'est la grande manifestation pour dire aux élus, tous habillés de bleu blanc et rouge, NON à la torture et leur rappeler que les taureaux votent en 2012. Un autre Jean-Pierre courageux a créé une pétition "Pas un mot des politiques"... en faveur des animaux. C'est J-P Halimi de Nouvelle Chance, voyez la case Pétitions Actions pour la signer si vous ne l'avez pas encore fait. Parce que si les chasseurs se vantent d'être 1,4 millions à influencer les élections, nous sommes tout aussi nombreux.

RPA Radio Protection Animale, la radio qu'Animalus adore pour son ambiance musicale, ses infos et  reportages. L'actrice Mylène Demongeot y intervient aussi pour parler des 7 écoles du crime français.

Restez sur les bonnes ondes ici:

http://paroleanimaux.blogspot.com/2012/01/interview-exclusive-de-jean-pierre_27.html 

Merci de votre fidélité et bonne fin de semaine,

Cerizette

28 février 2012

Repost 0
Published by Cerizette - dans ANTI CORRIDA
commenter cet article
16 janvier 2012 1 16 /01 /janvier /2012 07:42
RADIO-PROTECTION-ANIMALE.jpgInterview exclusive de Jean-Pierre Garrigues bientôt
sur Radio Protection Animale!
 
TOUT, vous saurez tout sur le CRAC Europe  
et sur la corrida !!
.
    Rendez-vous chers auditeurs
     prochainement sur nos ondes!    
.
Une radio pour les animaux depuis le 19 décembre 2011 sur Paroles d'Animaux, c'est un magnifique cadeau de Noël  pour les animaux et leur amis. Ca swingue, ça jazze, ça chante, ça fait de l'émotion, ça veloute et ça met de bonne humeur! Publiez vos propres messages et écoutez ceux des associations et personnalités de la protection animale! De plus, les derniers morceaux joués sont affichés. Mieux, les grandes campagnes sont placardées  sur le site. Actuellement, la manifestation relayée par Animalus à Emagny contre les élevages de visons! Paroles d'Animaux est un site de confiance que j'aime aussi pour les résumés des informations que Daniel Jacob relate fidèlement chaque jour et dont vous profitez. Un beau et laborieux travail alors prenez en prime les bonnes vibrations!   
Crac Europe Comité Radicalement Anti Corrida pour la protection de l'enfance: http://www.anticorrida.com/
  
Bonne journée vitaminéel
Cerizette
Le 16 janviers 2012
Repost 0
Published by Cerizette - dans ANTI CORRIDA
commenter cet article
4 janvier 2012 3 04 /01 /janvier /2012 00:20

anti corrida manif 11 févrierLe prof avait tout faux... 

Un professeur d’Espagnol du collège Louis Guilloux de Montfort-sur-Meu arrondissement de Rennes, se croyait tout permis et emmenait des élèves voir des corridas lors de voyages d’études en Espagne. Une petite victoire pour le CRAC Europe, mais aussi et surtout pour les futurs élèves du collège Louis Guilloux, qui n’auront plus à assister à ces séances de torture !  Une réponse encourangeante de l’Inspection Académique d’Ille et Vilaine (35) est parvenue au Crac Europe: «Dorénavant, les voyages scolaires en Espagne n’intégreront plus dans leur programme un spectacle de corrida».

Tout lire: http://www.anticorrida.com/Ouf merci le  Comité Radicalement Anti Corrida pour la  protection de l'enfance. A soutenir fort dans ses actions et tous à Paris le 11 février 2012.

Bonne année 2012 de la part du CRAC Europe et rendez-vous à Paris le 11 février !      

Photo: campagne du Collectif patrimoine corrida Non à la honte française http://www.patrimoine-corrida.fr/

Cerizette

Le 4 janvier 2012

Animalus 2

Repost 0
Published by Cerizette - dans ANTI CORRIDA
commenter cet article
4 janvier 2012 3 04 /01 /janvier /2012 00:09

anti corrida manif 11 févrierPour les taureaux qui voteront en 2012... Samedi 7 janvier 2012 aura lieu une action contre la corrida, à partir de 14 heures sur la place Kléber à Strasbourg, à l'initiative d'Animalsace et du CRAC Europe, Comité Radicalement Anti Corrida pour la protection de l'enfance. Ils informerons le public sur l'horreur de la corrida et sur son classement honteux au patrimoine culturel immatériel français. L'événement est sur Facebook. Le site d'Animalsace, association "hyper active": http://www.animalsace.org/2011/12/prochainement-action-contre-la-corrida.html

CRAC Europe: http://www.anticorrida.com/contacts/

Ces rendez-vous réguliers obtiennent du succès et bon nombre de signatures  auprès des Alsaciens si étonnés que sur notre sol on puisse pratiquer la corrida ! Les enfants pleurent en voyant les taureaux hurler de souffrance dans les films comme Apprendre à Tuer  ou Alinéa3 tournant en boucle. Venez nombreux soutenir les taureaux !

Photo: campagne du Collectif patrimoine corrida Non à la honte française http://www.patrimoine-corrida.fr/

Bien amicalement,

Pour l'abolition tous à Paris le 11 février 2012 !

Cerizette

Le 4 janvier 2012

Animalus 2  

Repost 0
Published by Cerizette - dans ANTI CORRIDA
commenter cet article
28 décembre 2011 3 28 /12 /décembre /2011 23:44

anti corrida equateurLa muleta dans la bouche... Il ne faut jamais jurer de rien avec la tauromafia, trop  trompeuse et habile à récupérer chaque miette à son profit. Va t-il regretter ses propos tenus à Quito et les suivants, jetant  de l'huile sur le feu ? La  photo provient justement d'Equateur, interdisant désormais les mises à mort devant le public. D'où la colère des aficionados  et tueurs en série comme Sébastien  Castella n'ayant plus le "privilège" de donner l'estocada. Ce qui ne change rien pour les taureaux, sauf que leur mort est pire. De quoi pleurer mais pas avec les mêmes  larmes que ce spéciste-raciste sournois ! Peu convaincant car déclarer être si sensible à la souffrance des animaux et confondre toréer avec tuer, ça tient du leurre. Comme la muleta qu'il aurait mieux fait d'avaler avant de parler, ce chiffon rouge qui intrigue le pauvre taureau et le fait bouger. Coup de pub, mensonge ou repentir ? A lui de le prouver en arrêtant le massacre ! La conclusion optimiste du Midi Libre Béziers, en ce 23 décembre 2011, vaut tout juste un pas de plus vers l'opinion publique indignée par les corridas. Entrez à l'intérieur de cette sanguinaire querelle, gore à souhait, pour lire tout et son contraire ! Et encore, nous l'avons écourtée...

Le torero Sébastien Castella ne "supporte pas la souffrance animale"

C'est une révélation que Sébastien Castella, le célèbre torero bitterois vient de livrer au quotidien équatorien Hoy au cours d'une visite qu'il a rendu à Quito, la capitale du pays, pour une série de corridas. "No me gusta ver a los animales sufriendo" affirme-t-il sans ambages à nos confrères. En castillan dans le texte : "Je n'aime pas voir souffrir les bêtes".

"Je déteste la chasse et la pêche"

Il va même plus loin et affirme que les anti-corrida ont une "vision du monde (qu'il) respecte". Très éloignée de l'image du toréador insensible qu'on pourrait avoir de lui, il explique que, s'il trouve plaisir dans l'art de toréer, il déteste en revanche mettre à mort l'animal.

A lire ses paroles, on pourrait presque croire qu'il fait partie d'une association de défense des animaux : "Je déteste la chasse et la pêche. Je pleure à l'idée de la souffrance d'un chien ou d'un cheval. Et quand je suis toréro, même si la mort du taureau est nécessaire, il n'en reste pas moins que ce dernier est un animal d'une bravoure et d'une intelligence que ne possède aucune autre bête."

Les anti-corridas applaudissent

Des paroles tellement surprenantes que la Fédération des luttes pour l'abolition des corridas (Flac), basée à Agde (Hérault) vient de lui envoyer une lettre ouverte, dans laquelle l'association espère le raccrocher à son combat.

"Vous n'ignorez pas qu'il existe dans le monde nombre de matadors reconnus qui ont réalisé l'étendue de la cruauté dans la corrida et la dénoncent désormais avec force. Parmi eux, le célèbre torero colombien Alvaro Munera, aujourd'hui honoré pour ses positions par les défenseurs de l'éthique, banni par ceux qui n'ont pas toléré la grandeur de son geste" écrivent
Anne Caron et Thiérry Hély, les responsables de la Flac".

La conclusion : Assistons-nous au rapprochement de deux opinions jusqu'ici irréconciliables ? Seul l'avenir nous le dira. Midi Libre 23;12.2011 ::

http://www.midilibre.fr/2011/12/23/le-torero-sebastien-castella-ne-supporte-pas-la-souffrance-animale,434786.php  

La querelle des vampires : avant ou après ? Voici comment l'affaire fait grand bruit avec l'article suivant du Midi Libre, le 28 décembre 2011 :

Le mundillo conteste Castella après la feria de Quito   

(...) Une courte phrase de Sébastien Castella (...), lors de la Feria de Quito, a fait du raffut. (...). "Je vais dans l’arène pour toréer, non pour tuer le taureau". Ce fut assez pour déclencher une bronca (dispute taurine) d’une partie de l’aficion (l'amateur), ainsi qu’en témoignent les commentaires nombreux sur les sites tauromachiques. Ce qui est reproché à Castella, c’est d’avoir lancé cette phrase dans le contexte de la Feria de Quito, où les corridas se déroulent depuis cette année sans mise à mort dans l’arène, les toros étant abattus au corral. (toril, cour attenante à l'arène) Or, jusqu’ici, Castella s’était rangé dans le camp de puristes, refusant, notamment à Las Vegas, de lidier  (combattre) dans ces corridas sin sangre. (sans sang : sans mise à mort publique).

La polémique vient sans doute plus de cette volte-face que de la phrase elle-même. "Il est tombé dans un piège (...). Il s’est fait le porte-parole, peut-être sans l’avoir voulu, de tous ses collègues qui ont toréé à Quito (...). Leur argument se résume à :

"Mieux vaut une corrida sans mise à mort que pas de corrida du tout"

Ce à quoi nous sommes nombreux à répondre : “Sans mise à mort, il n’y a plus de corrida”." Selon les puristes, "le risque est plutôt que Quito serve d’exemple et fasse tâche d’huile" et "trop de professionnels du mundillo (tout le milieu de la corrida)  favorisent, en douce, cette évolution vers des corridas sin sangre" (...)..Cependant, sur le fond, Castella ne justifie nullement la corrida sin sangre. Après une confession sur sa sensibilité personnelle à la souffrance des animaux qui lui fait éprouver "une peine intense, jusqu’à pleurer", il ajoute, on ne peut plus clair : "Quand je me suis mis à toréer, il fut entendu que la partie mort du toro était nécessaire parce que l’animal possède une bravoure et une intelligence dont tout autre animal est dépourvu. Le taureau de combat est le plus intelligent de tous les animaux. L’argument, il te le donne lui-même. Ici, le taureau retourne au corral mais il y est tué avec un pistolet d’abattage et personne ne voit ça. Ce n’est pas cette mort que veut cet animal."

La conclusion : Mais désormais, le doute s’est insinué entre l’aficion et Castella... L'article entier sur Midi Libre 28.12.2011: http://www.midilibre.fr/2011/12/25/le-mundillo-conteste-castella-apres-la-feria-de-quito,435617.php

Sortez vos blancs mouchoirs et n'écoutez pas Céline Dion ! La mise à mort non publique signifie que les taureaux ne sont jamais achevés après les vingt minutes de leur supplice, d'autant qu'il y en a six par corrida. Subissant les mêmes tortures, ils agonisant souvent des heures ou jusqu'au lendemain. Une double peine comme s'ils avaient le choix qu'on leur invente !  Castella, dans son envolée lyrique, n'a pas oublié sur son blog, le choix glorieux de Céline Dion pour le matador espagnol Tejala illustrant le clip d'un de ses albums... On y lit bien trop de vanité pour une rédemption en pleine "gloire" à 28 ans. Et après ? Apprendre aux enfants à tuer dans leurs écoles subventionnées par nos impôts ou élever des taureaux encore sur nos impôts ? Il n'est pas interdit de rêver mais attendons la suite ! Il s'agit quand même d'un milieu corrompu depuis notre gouvernement, refusant d'appliquer la même loi que les autres régions  sur les cruauté et sévices envers les animaux. D'une autre France totalement anti progressiste. S'il y a un avenir, il est dans la mort de la corrida et ce qui est sûr, c'est qu'en 2012 les taureaux voteront.

Cerizette  

Le 29 décembre 2011

Abolition et tous à Paris le 11 février 2012 ! Avec les 500.000 électeurs du Collectif Patrimoine corrida Non à la honte française : http://www.patrimoine-corrida.fr/

Repost 0
Published by Cerizette - dans ANTI CORRIDA
commenter cet article
19 décembre 2011 1 19 /12 /décembre /2011 16:01

crac europe aidez-nous

1ère manche du Crac Europe et Droits des Animaux ! Là où l'Alliance Anticorrida a échoué, déboutée par ordonnance du 25 octobre 2011, le Crac Europe, Comité Radicalement Anti Corrida pour la protection de l'enfance et Droits des Animaux ont réussi. Ces deux associations ont obtenu une ordonnance du Tribunal Administratif de Paris en date du 5 décembre 2011, considérant le "caractère sérieux" de leur demande d'annulation de l'inscription de la corrida au patrimoine culturel. Leur QCP a donc été transmise au Conseil d'Etat. Vous pouvez lire les pages des deux ordonnances sur le site du Crac Europe en suivant le lien suivant :

http://www.anticorrida.com/actualites/classement-de-la-corrida-au   

Au fait mais c'est quoi une QPC et ça sert à quoi ? C'est la Question de Priorité de Constitutionnalité, une nouvelle procédure en place depuis la réforme  de la Constitution française, en 2008, prévoyant les droits et libertés des citoyens dont notre pays est riche mais les truands savent aussi comment en tirer parti ! La plus connue est celle de la garde à vue et, récemment, celle de la prescription des abus de biens sociaux illustrant la condamnation de notre ancien président de la République, Jacques Chirac qui plaidait la relaxe pure, toute anosognosie (perte de mémoire)  confondue. La Question de Priorité de Constitutionnalité permet à chacun de contester un article de loi en le confrontant à la Constitution pour vérifier si la loi devant être appliquée est bien conforme.

Comment ça se passe ? La question transite d'abord par un juge qui est ici le Tribunal Administratif de Paris, lequel a ordonné de la transférer à sa plus haute juridiction : le Conseil d'Etat. Celui-ci a trois mois pour juger de la recevabilité de la QPC et la proposer ou non au Conseil Constitutionnel. Ce dernier dispose aussi de trois mois pour se prononcer. Si la réponse est favorable, la loi concernée est alors jugée non conforme et ne s'appliquera plus.

Les taureaux aussi ? Mais oui, l'inscription de la corrida au patrimoine culturel français, cet insidieux et scandaleux, hideux cadeau républicain à la tauromafia est également concernée, au titre de l'article 521.1 du Code pénal. Véritable hold up culturel d'un gouvernement composé d'aficionados notoires, il faut bien le dire puisque c'est la réalité. Si la loi est révoquée, les taureaux ne seront plus sous la tutelle de l'Etat comme ils le sont depuis le 22 avril 2011. Il auront alors la chance d'échapper aux arènes obligatoires dès l'abolition de la corrida, un nom qui n'est même pas français : "spectacle" horrible s'il en est, ultra violent et méprisé de 80 % des citoyens, consistant en un supplice de 20 minutes pour six taureaux par corrida, sans compter les sévices préalables subis dans le toril. Un véritable martyr légalisé pour les taureaux, contraire aux directives de l'Union Européenne et, de plus, un gouffre de subventions au  détriment des contribuables et d'autres réalisations réellement culturelles. Au profit d'une minorité de partisans arriérés qui, si l'article 521.1 ne bénéficiait pas d'une miraculeuse "exception culturelle" seraient tous considérés comme des justiciables pour sévices et cruautés sur animaux. La belle France corrompue que voilà ! 

500.000 électeurs en quête d'un président de la République intègre et abolitionniste prenant en compte la grande souffrance des animaux, remercient le Crac Europe et Droits des Animaux pour leur obstination dans un pays qui se dit, pourtant, pays des droits de l'homme et se veut civilisé et progressiste. On en est si loin et si près en même temps...

BIen amicalement,

Cerizette

Le 19 décembre 2011

Photo : Crac Europe pour la protection de l'enfance clic don en ligne en faveur des taureaux 

Repost 0
Published by Cerizette - dans ANTI CORRIDA
commenter cet article
18 décembre 2011 7 18 /12 /décembre /2011 14:18

crac-rodilhan2.jpgPour les taureaux tous à 15 h  devant l'Assemblée Nationale samedi 11 février 2012 ! C'est le mot d'ordre du collectif corrida patrimoine avec le CRAC Europe Comité Radicalement Anti Corrida pour la protection de l'enfance. 

Objectif : faire honte aux élus aficionados de droite ou gauche pour lesquels nous ne voteront plus et mettre à l'honneur les candidats abolitionnistes aux élections présidentielles. A la fin de la manifestation, une grande surprise visuelle attend les participants. Soyez nombreux pour faire pression sur les candidats !  

Pour cette action on cherche : une soixantaine de militants habillés sobrement de noir (veste, pantalon, manteaux si basses températures, etc...). Afin d’envisager une bonne organisation, nous convions et remercions  tous ceux qui peuvent venir habillés ainsi et participer au mouvement, de nous le faire savoir. 

Contactez dès maintenant :  le comédien et  metteur en scène, Jean-Luc Bernard jeanlucbernard@free.fr qui prépare une manif stupéfiante avec le groupe Lutèce ! Voici son message :

A 15 h à Paris devant l’Assemblée Nationale

                                                        Le CRAC Europe et les 177 organisations du collectif «NON A LA HONTE FRANCAISE» vous invitent à participer à une Grande manifestation nationale

                                                        A ce moment de l’année 2012, nous serons à quelques semaines de l’élection présidentielle et à 3 mois des législatives (élection des députés).

                                                        Nous voulons rappeler à nos gouvernants, que le peuple est souverain, que ce peuple s’est prononcé à plus de 80 % contre les spectacles de tortures que sont les « corridas ».

                                                        Qu’alors que cette pratique barbare  recule partout dans le monde (Equateur, Mexique, et jusque dans son berceau l’Espagne avec la Catalogne qui l’a dernièrement abolie), les responsables politiques déshonorent le peuple en l’imposant cette année dans notre  Patrimoine Culturel, en refusant  le débat à l’Assemblée Nationale suite aux propositions de loi de deux députés  (droite et gauche) pour abroger l'ignoble dérogation de 1951 autorisant la corrida. Et pire, en faisant le silence, suite aux événements de Rodilhan près de Nîmes (8 octobre2011), où 95 militants abolitionnistes pacifiques ont été lynchés, une jeune fille mise le torse à nue et victime d’attouchements sexuels par les adeptes de ces « spectacles de tortures » (plus de 60 plaintes déposées à ce jour).

                                                        A ce moment de l’année 2012, une liste des députés abolitionnistes et une autre liste de ceux qui soutiennent et cautionnent  ces tortures seront  en ligne, sur les réseaux sociaux, et seront divulguées au plus grand nombre. Les députés sollicités à plusieurs reprises qui ne se seront pas prononcés sur le sujet, verront leur nom apparaître dans la liste des complices et soutiens à cette  barbarie subsistante.

                                                       Nous appellerons celles et ceux qui sont du bon côté de l’Humanité,  à voter pour les femmes et les hommes  courageux qui se seront engagés à en finir avec cette ignominie, cette indignité.

                                                        Soyons nombreux

                                                        ABOLITON !!!

 

Pour le CRAC Europe

Jean-Pierre Garrigues, Vice-président et trésorier

www.anticorrida.com

www.corrida-patrimoine.fr  

Nous n'oublions pas que le collectif Non à la honte française représente 500.000 électeurs

Bien amicalement,

Cerizette

Le 18 décembre 2011

Repost 0
Published by Cerizette - dans ANTI CORRIDA
commenter cet article

Cerizette Vous Souhaite Bienvenue Sur Animalus

  • : Animalus
  • Animalus
  • : Antispéciste pas de racisme envers les bêtes! Fraternel et solidaire pour agir ensemble contre le tort fait aux animaux, aux plus faibles et à la planète. Rousse comme un pain d'épices, c'est Ginger, la mascotte sur le Pont de l'Arc-enCiel depuis le 2 janvier 2012, noir sur le profil, c'est Angel, il ne broie plus que du bonheur...
  • Contact

Profil Blogueur

  • Cerizette
  • Après avoir été le "coup de pouce" d'ACTUANIMAUX et publié sur UNANIMUS pour les chiens de chasse martyrs espagnols de GEE Galgos Ethique Europe, voici mon blog créé en décembre 2011. Indépendant de toute préférence, religion, pression.
  • Après avoir été le "coup de pouce" d'ACTUANIMAUX et publié sur UNANIMUS pour les chiens de chasse martyrs espagnols de GEE Galgos Ethique Europe, voici mon blog créé en décembre 2011. Indépendant de toute préférence, religion, pression.

FACEBOOK la chance des animaux

Partager sur Facebook "J'aime" et autres c'est une chance de plus pour les animaux. Pensez-y! 

Mot Cle Pour Retrouver Un Article

NET ETHIQUE UN DEVOIR

Etes-vous égocentrique, malhonnête, paresseux ou les trois?

N'en doutez pas si vous copiez-collez SANS citer le nom, le lien et actif de vos sources, ou crédit photos ET sans effort personnel pour dire d'où viennent "vos" informations. NON fiables dans ce cas! Respecter la propriété intellectuelle c'est sincère: l'inverse c'est s'attirer des lecteurs en publiant sur la sueur des autres, comme on exploite les animaux... Merci de ne pas être comme ça!

 

Archives