Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 novembre 2012 6 24 /11 /novembre /2012 22:08
requin soyeux wikipedia Moins de barbarie pour les animaux marins, le capitaine Paul Watson doit être content aussi !
.
Le Parlement européen enterre les dérogations au "Finning" des requins
Le 22 novembre 2012, l'Union européenne a durci sa réglementation concernant la pêche aux requins. Il s’agit de mettre fin à la découpe d'ailerons encore pratiquée par certains pêcheurs via des dérogations.
Théoriquement, depuis 2003, les pêcheurs européens n'ont plus le droit de couper en mer les ailerons de requins, très prisés en Asie. Cette interdiction de découpe en mer visait à lutter contre le « finning », une pratique qui consiste à rejeter en mer les poissons estropiés et vivants après avoir arraché leurs ailerons. Mais des dérogations pour des découpes à bord étaient encore accordées, essentiellement par l'Espagne et le Portugal, à la condition que les pêcheurs conservent les carcasses. Les ONG, elles, dénoncent une pratique barbare, d’autant que les fraudes sont courantes.
Aussi, il y a deux jours, la commissaire européenne chargée de la pêche, Maria Damanaki, avait appelé les députés européens à voter en vue de mettre fin aux dérogations autorisant le finning. "Nous devons éradiquer ces pratiques horribles et mieux protéger les requins", avait-elle plaidé. Avec le texte qui a finalement été adopté hier à une très large majorité par le Parlement européen, les requins devront être débarqués avec leurs nageoires "naturellement attachées au corps".
Satisfaction des associations
Pour les associations de défense de l'environnement, ce vote est l'aboutissement d'un combat de plusieurs années. Selon Humane society international (HSI), il "va non seulement lutter de manière plus efficace contre le finning par les bateaux européens, mais va aussi être une contribution majeure aux efforts globaux pour éradiquer cette pratique dans les organisations de pêche comme la Cicta (thonidés de l'Atlantique) ou la CTOI (thonidés de l'Océan indien)".
Une première avancée majeure
Même réjouissance chez Shark Alliance, pour qui "le vote du Parlement constitue une avancée majeure dans le cadre d'un effort mondial visant à faire cesser le gaspillage que représente le finning des requins". L’ONG souligne par ailleurs que la politique "des nageoires attachées" se pratique déjà dans des pays d'Amérique centrale, aux Etats-Unis ou à Taïwan. Shark Alliance, qui regroupe 130 organisations indique déjà vouloir aller plus loin encore afin "d’obtenir des limites de captures nationales et internationales dans le but de traiter le problème de la surexploitation des requins".
Car certaines espèces de requins (le requin-taupe bleu, le requin-taupe commun ou le requin à peau bleue) sont considérées en danger mais sont néanmoins pêchées. Pour Robert Calcagno, directeur de l'Institut océanographique de Monaco, les requins, "ces super-prédateurs sont un maillon vital, la clé de voûte, de la chaîne alimentaire des océans et s'ils venaient à disparaître ou à se raréfier, tout l'écosystème s'en trouverait perturbé, jusqu'à menacer l'existence même de nombreuses autres espèces". Ainsi, comme il l’explique, "bien loin de bénéficier de l'élimination d'un concurrent, l'industrie de la pêche pâtirait donc de cette disparition".
"L'avenir de l'humanité dépend de la bonne santé de nos océans et celle-ci est étroitement liée à la survie des requins", conclut-il.
Source Emmanuel Perrin pour Maxisciences du 24 novembre 2012
Photo ci-dessus requin soyeux sur Wikipedia
ANIMAUX-MARINS-le-Steve-Irwing.jpgLa Sea Shepherd  de Paul Watson a lancé l'Opération Tolérance Zéro contre le Japon !     
 
Le vaisseau amiral est en route
Le  capitaine Siddharth Chakravarty a pris le large le 5 novembre 2012 à bord du Steve Irwin depuis la cité maritime de Seaworks à Williamson, en Australie, inaugurant l’Opération Tolérance Zéro, nom donné à la neuvième campagne de protection des baleines en Antarctique. Le Steve Irwin est le vaisseau amiral de Sea Shepherd.
En finir avec la chasse aux baleines
Chakravarty, jeune marin originaire de Maharashtra, en Inde, entame ainsi sa deuxième campagne de protection des baleines avec Sea Shepherd. "L’objectif est de mettre un terme à la chasse à la baleine. Nous voulons éradiquer pour de bon la chasse illégale dans le sanctuaire de l’Océan Austral, déjà protégé par un moratoire international", explique-t-il." Capitaine du Bob Barker, Peter Hammarstedt a déclaré que "le plan consiste à rejoindre la flotte baleinière dans le Pacifique nord, au large même du Japon. Nous avons l’intention de les affronter dans ces eaux-là, vers chez eux. Nous ne dévoilons pas pour l’instant la localisation et la catégorie de notre nouveau navire, le Sam Simon, dans l’espoir que les baleiniers le découvriront dans le sillage de leur bateau-usine, le Nisshin Maru, en train d’interrompre en direct leurs activités de chasse illégale."
Le Brigitte Bardot, éclaireur à grande vitesse, est actuellement à quai à Marina del Rey, en Californie, ce qui constitue sa première visite du continent américain. Il partira le 11 novembre et rejoindra prestement le reste de la flotte.
Paul Watson à bord ?
Hammarstedt poursuit: "Il faut s’attendre à ce que le président-fondateur de Sea Shepherd, le Capitaine Paul Watson, apparaisse à la tête de l’un des vaisseaux quand nous passerons à l’action." Le Capitaine Watson se trouve dans un endroit tenu secret depuis le 22 juillet 2012, date à laquelle il a renoncé à sa caution et quitté sa résidence surveillée en Allemagne afin d’éviter son extradition, pour de fausses accusations, vers le Costa Rica et le Japon."
Nous n'avons jamais été aussi forts... 
Jeff Hansen, directeur de Sea Shepherd Australie, précise: "C’est la plus importante flotte que nous ayons jamais rassemblée, avec quatre navires et plus de 100 membres d’équipage issus de 23 nations différentes, pour défendre le sanctuaire des baleines de l’Océan Austral. L’Opération Tolérance Zéro constitue à ce jour, pour Sea Shepherd, la campagne la mieux équipée et la plus efficace. Et c’est un moment décisif dans l’histoire de l’association: nous ne faisons preuve d’aucune tolérance pour les braconniers de baleines. Cette année, notre objectif est de les arrêter complètement. Nous allons tenter de les intercepter aussi vite que possible et faire en sorte que cette année soit la première sans aucun massacre."
"Nous n'avons jamais été aussi forts et les Japonais, eux, n'ont jamais été aussi faibles. Nous devons tirer parti de nos forces et de leurs faiblesses en menant cette campagne chez eux: au Japon!", a annoncé le Capitaine Watson.
Source et photo Steve Irwing Sea Shepherd France :
Bravo l'Union européenne et vents favorables au capitaine Watson ! 
Animalus salue le courage des équipages qui risquent la mort car le Japon, qui pêche illégalement, tire pour tuer.
Bien marimitement,
Cerizette
Le 24 novembre 2012
 
Repost 0
Published by Cerizette - dans ANIMAUX MARINS
commenter cet article
25 octobre 2012 4 25 /10 /octobre /2012 13:56

PAUL-WATSON-prix-Jules-Verne.jpg

Le prix de la vie de milliers d'animaux marins...

Le Capitaine Paul Watson reçoit le prix Jules Verne

par Lamya Essemlali, Présidente de Sea Shepherd France

 

Paul Watson, fondateur et président de Sea Shepherd Conservation Society, est désormais la deuxième personne après le Commandant Jacques Cousteau à être honoré du prix Jules Verne décerné dans la catégorie des aventuriers et des protecteurs de l’environnement.

Ce 10 octobre, j’ai eu l’honneur de représenter le Capitaine Watson à Paris et de recevoir ce prix en son nom, pour son combat extraordinaire de toute une vie pour la défense et la protection de nos océans.

La cérémonie a eu lieu en présence de l'acteur américain Richard Dean Anderson (alias Mac Gyver), ami de longue date et supporter du Capitaine Watson. L'acteur a lui aussi reçu le prix Jules Verne dans la catégorie des artistes.

Au cours de cette cérémonie, j’ai aussi eu le grand plaisir, une fois de plus, de rencontrer Jacques Perrin, grand ami du Capitaine Watson, producteur et réalisateur du film Océans, un des films les plus spectaculaires jamais réalisés sur nos océans. M. Perrin a aussi reçu le prix Jules Verne dans la catégorie des artistes. Après la cérémonie, Jacques Perrin a exprimé son soutien indéfectible à son ami le Capitaine Paul Watson.

Connaissant la grande admiration que le Capitaine Paul Watson voue aussi bien à Jules Verne qu’au Commandant Cousteau, et son amitié avec Jacques Perrin et avec Richard Dean Anderson, il ne fait aucun doute qu’il se serait senti magnifiquement entouré lors de ce festival Jules Verne, si seulement les conséquences de ses efforts pour la défense des baleines ne lui avaient pas coûté une partie de sa liberté. Mais comme il l’a très bien exprimé dans un message enregistré spécialement pour l'occasion: "Le prix de [sa] liberté en échange de la vie de plusieurs milliers de phoques, de baleines, de requins et autres animaux marins est un sacrifice qui en vaut la peine."

Et le public en était bien conscient ce soir-là, au moment où la voix du Capitaine a raisonné dans l’auditorium du palace parisien historique Grand Rex. Ce fut certainement le moment le plus émouvant de la soirée.

Le Capitaine nous a énormément manqués, à tous. Il aurait mérité d’être avec nous ce soir et il aurait dû recevoir lui-même cette récompense. Néanmoins, c’est avec un immense honneur et avec un pincement au cœur que j’ai reçu en son nom, ce prix prestigieux. Je le garderai précieusement jusqu'à que le ciel s'éclaircisse pour lui et qu'il puisse enfin remettre le pied à terre.

Après avoir reçu les échos de la cérémonie, le Capitaine Watson m’a fait parvenir un message pour me dire combien il appréciait cette vague chaleureuse d’amour et de soutien à son égard et à l’égard du travail de Sea Shepherd Conservation Society.

"Merci à Lamya, à Richard et à Jacques de m’avoir représenté et de m'avoir soutenu. Je n’ai jamais couru après les récompenses, mais celle-là, eh bien, c’est différent, parce qu'il s'agit du prix Jules Verne, et aussi parce que le fait que ce prix soit associé au légendaire commandant de la Calypso, Jacques Cousteau, le rend vraiment très spécial."

Source et photos: Sea Shepherd France le 16 octobre 2012 :

http://www.seashepherd.fr/news-and-media/news-121016-1.html

PAUL-WATSON-manifeste.jpg

SIGNER LA PETITION pour que la France ou un pays de l'Union Européenne accueille Paul Watson, premier réfugié politique écologiste ici :

http://www.avaaz.org/fr/petition/Pour_que_la_France_acceuille_Paul_WATSON/

LIRE LE MANIFESTE CITOYEN : cliquez sur la photo.

Retrouvez toutes les pages consacrées à Paul Watson dans la rubrique Animaux marins !

Merci de tout coeur au vaillant et inestimable Berger des Mers.

Bien amicalement, 

Cerizette

Le 25 octobre 2012 

 

Repost 0
Published by Cerizette - dans ANIMAUX MARINS
commenter cet article
22 août 2012 3 22 /08 /août /2012 22:00
baleine avvaz
Chasse officielle ou officieuse ? Le point.
 
La Corée et les baleines par la Fondation Sea Shepherd
La Corée du Sud est une nation pleine de contradictions quand il s’agit de tuer des baleines. Pendant des années, la Corée a critiqué le Japon qui se sert de la science comme prétexte à la chasse commerciale des baleines.
Pourtant, lors de la réunion de la Commission baleinière internationale qui se tient à Panama, la Corée du Sud a annoncé qu’elle allait lancer un projet de recherche scientifique, car puisque le Japon arrive à embobiner la planète, il n’y a pas de raison qu’elle ne puisse pas le faire aussi.
La différence est quand même que la Corée déclare ouvertement que la chasse à la baleine aux fins de recherche scientifique est une excuse bidon, mais que si cette excuse marche pour le Japon, elle marchera tout aussi bien pour la Corée.
La Corée du Sud a sa propre méthode pour tuer des baleines en douce.
Pendant des années, elle a autorisé les pêcheurs coréens à "récolter" les baleines prises "accidentellement" dans leurs filets. Le résultat est que la quantité de baleines prises dans des filets coréens a dépassé le nombre total de baleines prises dans les filets du reste du monde.
Les pêcheurs sud-coréens disent qu’il leur faut massacrer ces baleines parce que les baleines de Minke mangent tous "leurs" poissons. Les baleines de Minke se nourrissent principalement de krill et de très petits poissons, et elles font partie d’un écosystème complexe qui existe en harmonie avec d’autres espèces.
Les pêcheurs humains, de leur côté, avec leur matériel industriel, leur technologie et leurs besoins excessifs sont en train de menacer la survie des espèces de poissons, et comme tous les pêcheurs du monde, ils se servent d’autres espèces comme boucs émissaires de leur propre cupidité.
Que peut faire Sea Shepherd ?
Pour le moment, la Corée du Sud a simplement notifié son intention de mener son soi-disant programme de recherche scientifique. Ils ne vont pas tuer directement de baleines dans ce cadre au moins jusqu’à l’an prochain, et probablement encore l’année d’après. Ceci nous laisse suffisamment de temps pour préparer une stratégie d’affrontement.Cela ne sera pas facile. Alors que les baleiniers japonais ciblent des baleines dans le Sanctuaire baleinier antarctique, les coréens ont l’intention de trouver leurs victimes dans les eaux coréennes. Ce n’est pas un obstacle pour Sea Shepherd. Nous avons affronté dans leurs propres eaux territoriales des baleiniers norvégiens, islandais, canadiens, américains, russes et féringiens. Cela tend à créer plus de controverses et la confrontation est plus forte, mais c’est efficace.
Notre objectif immédiat avant de nous mettre en route vers la mer du Japon est de mettre fin aux activités illégales de chasse à la baleine de la flotte baleinière japonaise dans le Sanctuaire antarctique. Entre-temps, la pression domestique et internationale peut forcer la Corée du Sud à reconsidérer sa décision de rejoindre le club des tueurs de baleines.
Il ne nous reste plus qu’à espérer.
SOURCE SEA SHEPHERD FRANCE le 6 juillet 2012 :  
La Corée du Sud a décidé finalement de ne pas reprendre la chasse à la baleine
L’agence Yonhapa, a annoncé que la Corée du Sud ne reprendrait finalement pas la chasse à la baleine. Le projet révélé à la Commission baleinière internationale (CBI) avait provoqué une indignation internationale. Le 4 juillet dernier, le pays asiatique avait annoncé cette intention lors de la réunion de la Commission baleinière internationale (CBI) au Panama.
Cette annonce avait suscité un véritable tollé parmi les défenseurs de l’environnement. La Corée du Sud avait précisé vouloir reprendre la chasse poursuivant un but scientifique, mais cet argument n’a pas apaisé les tensions. En effet, les écologistes considèrent cet argument, également avancé par le Japon, comme totalement fallacieux.
Les discussions entre les ministères du gouvernement se sont conclues d’une manière qui signifie l’abandon du projet de pêche à la baleine dans les eaux le long des côtes du pays“, a ainsi déclaré à l’agence Yonhap ce haut responsable qui reste anonyme, ajoutant ”Même si c’est pour des recherches scientifiques, nous devons être conscients du fait que c’est apparu comme un sujet délicat, à l’étranger et ici“.
Pour rappel, seuls trois pays chassent officiellement la baleine : le Japon, la Norvège et l’Islande.
La Corée du Sud avait arrêté la chasse depuis 26 ans, mais autorise la vente de baleines attrapées accidentellement dans les filets des pêcheurs.  
SOURCE AFP via L'ACTU OCEANE le 19 juillet 2012 :
La France avait demandé à Séoul de renoncer alors qu'elle autorise  la "chasse scientifique" des requins dans la réserve marine de l'île de la Réunion pour le plaisir des surfeurs et baigneurs !
La France avait exprimé «sa grave préoccupation» devant l'intention de la Corée du Sud de reprendre la chasse à la baleine annoncée lors de la réunion de la commission baleinière internationale (CBI), et a appelé ce pays «à reconsidérer son choix».
«La France fait part de sa grave préoccupation devant l'intention de la Corée du Sud de lancer une campagne de chasse scientifique à la baleine», a souligné lors d'un point de presse le porte-parole du ministère des Affaires étrangères Bernard Valéro.
Cette pratique «n'a plus aujourd'hui de raison d'être», a-t-il souligné ajoutant que «la mise à mort de baleines sous un prétexte scientifique n'est à l'heure actuelle pas justifiée, alors même que l'état du stock de cétacés concerné reste incertain». «Nous regrettons cette décision et appelons la Corée du Sud à reconsidérer son choix», a ajouté le porte-parole.
SOURCE 20 MINUTES le 19 juillet 2012 :
La France ferait bien de revoir "sa grave préoccupation" car est est bien mal placée pour donner des leçons aux autres. Elle aussi devrait "reconsidérer son choix" désastreux. Il y a très peu d'accidents à imputer aux requins qui sont des animaux curieux et font principalement des erreurs d'identification avec relâcher immédiat, mais on les surmédiatise ! Par contre, on ne parle ni l'imprudence ni de l'impudence des hommes à s'approprier les océans qui sont l'habitat des animaux marins.
N'en déplaise à ce réalisateur de films commerciaux bidons, les dents de la mer ne sont pas celles que l'on croit ! D'autant plus qu'il prête aux requins des actions dont seuls les hommes sont capables :  le vice et la vengance.
Avec le profond respect et les remerciements d'Animalus pour ses courageuses actions au capitaine Paul WATSON de la Sea Shepherd.
Bien amicalement,
Cerizette 
Le 23 août 2012
 
 
Repost 0
Published by Cerizette - dans ANIMAUX MARINS
commenter cet article
22 août 2012 3 22 /08 /août /2012 21:36

REQUIN-TIGRE.jpg

Des surfeurs ivres de haine, des requins inmangeables et un ministre de l'Ecologie aux abonnés absents !

 

SEA SHEPHERD et l’ACSP déposent un recours au Tribunal pour stopper la pêche des requins dans la Réserve Marine de la Réunion  

"Année de la biodiversité" ou pas, Réserve Nationale ou pas, la France a la gâchette facile contre les animaux sauvages en milieu naturel, dès lors qu’ils gênent de près ou de loin, une quelconque activité humaine, même récréative.

Sea Shepherd et l’Association Citoyenne de Saint Pierre viennent donc de déposer un recours suspensif au Tribunal Administratif de Saint Denis pour faire annuler l’autorisation préfectorale de pêcher des requins bouledogues et tigres au sein de la Réserve Marine Nationale de l’Ile de La Réunion, sous couvert de "recherche scientifique".

En janvier 2012, Sea Shepherd avait demandé au préfet un arrêté protégeant ces requins, sans succès. En effet, le requin bouledogue et le requin tigre sont classés "espèce quasi menacée" sur la liste rouge de l’IUCN (Union Mondiale pour la Conservation de la Nature) et remplissent néanmoins un rôle vital dans l’éco système marin. De plus, leur chair, toxique est impropre à la consommation et donc invendable. Ces espèces font par ailleurs l’objet d’un programme d’étude comportementale (CHARC) qui a déjà coûté 700 000 euros au contribuable.

Les raisons de protéger ces espèces de la pêche sont donc multiples mais le Préfet n’en a entendu aucune. Il a par contre très bien entendu les appels aux battues réclamées par la Ligue de Surf et certains "usagers de la mer" suite aux récents accidents impliquant des surfeurs et des requins. Si ces accidents sont dramatiques, il convient de rappeler que les requins ne surfent pas dans ces vagues, ils y vivent. Des solutions plus intelligentes, plus responsables existent.

Ce laxisme coupable des autorités laisse aujourd’hui libre cours à des dérives intolérables. En effet, l’association OPR (Océan, Prévention, Réunion) qui affirme lutter pour prévenir le risque requin à la Réunion, organise des battues contre les requins, battues notamment financées par une récente collecte de fond lors de laquelle, c’est l’achat d’une prothèse pour la dernière victime avait été mis en avant pour motiver les dons. Surfer sur l’émotion pour mettre à mort les requins fait recette.

Ajoutons que dans cette affaire, le silence du Ministère de l’Ecologie est assourdissant. Voilà un discrédit supplémentaire qui s’ajoute à l’affaire des intérêts pétroliers en Guyane, qui ont coûté son poste à la précédente ministre de l’Ecologie, Nicole Bricq. Nous recommandons pour notre part la fermeture pure et simple de ce Ministère, qui n’est rien autre qu’une coquille vide entretenant l’illusion, qu’en France, on se préoccupe de l’Ecologie.

 

Source et photo Requin Tigre SEA SHEPHERD FRANCE 21 août 2012 :

http://www.seashepherd.fr/news-and-media/news-120821-1.html

LA MER EST D'ABORD AUX ANIMAUX MARINS. QUELLE PRETENTION QUE DE S'Y CROIRE CHEZ SOI !

Bien amicalement,

Cerizette

Le 22 août 2012

 

Repost 0
Published by Cerizette - dans ANIMAUX MARINS
commenter cet article
3 août 2012 5 03 /08 /août /2012 00:46
 
Trahi par un membre de la Sea Shepherd et la perfide Allemagne pour les ailerons de requins...
 
capitaine-PAUL-WATSON.jpg
L'avocat du Capitaine Watson confirme que le Japon a exigé son extradition le 19 juillet dernier auprès de l'Office des Affaires Etrangères Allemand !
Le Capitaine Watson avait le choix entre fuir l'Allemagne ou finir ses jours dans une prison au Japon. Aujourd'hui, l'Allemagne a montré qu'elle était prête à livrer au Japon un activiste écologiste qui n'a pas d'autre tort que d'avoir trop efficacement lutté contre la chasse baleinière illégale. Paul Watson n'a jamais blessé personne, il n'a fait que faire respecter les lois de protection des océans. Les braconniers pourtant pris en flagrant délit sont libres de leurs mouvements et Paul Watson est contraint à fuir...
Pour la première fois depuis que le monde se perd en spéculation sur pourquoi Paul Watson a décidé de quitter l'Allemagne après avoir été assigné à résidence pendant 70 jours, le capitaine s'exprime. Il a envoyé ce message le week-end dernier au quartier général de Sea Shepherd, en demandant à ce qu'il parvienne aux militants et sympathisants.
 
Premier message du capitaine Paul Watson depuis son départ aux sympathisants de Sea Shepherd : 
 
A mes amis et sympathisants,
 
Je suis en ce moment dans un endroit de la planète où je me sens à l'aise et en sécurité, loin des magouilles des dirigeants qui ont fermé les yeux sur l'exploitation de nos océans.
 
Le gouvernement allemand a déclaré que j'ai trahi leur confiance en quittant le pays, mais ils avaient déjà trahi la mienne. Les autorités allemandes avaient déjà pris une décision politique avant même que le tribunal ait statué, et pendant ma rétention, les japonais négociaient avec l'Allemagne afin d'obtenir mon extradition vers le Japon sur des preuves fabriquées de toute pièce par Peter Bethune, un ancien membre d'équipage de Sea Shepherd.
 
En 2010, le bateau japonais Shonan Maru #2 avait délibérément heurté et détruit l'Ady Gil, manquant de tuer 6 personnes. Le capitaine japonais n'avait même pas été interrogé, aucune charge n'a jamais été retenue contre lui, les dégâts n'ont jamais été payés, et il a emmené au Japon le capitaine de l'Ady Gil, Peter Bethune, qui a coopéré avec les garde-côtes nippons pour produire de fausses preuves et me rendre responsable de l'attaque, alors que je m'étais opposé à sa décision d'aborder le bateau japonais.
 
Nous avons coûté des dizaines de millions de dollars à l'industrie baleinière, et en octobre 2011 ils se sont approprié un trésor de guerre de quelque 30 millions de dollars du Fonds pour les victimes du tsunami afin de combattre Sea Shepherd. Cet argent leur a permis d'augmenter leur dispositif de sécurité en mer, de nous intenter des procès aux Etats-Unis et de nous attaquer là où ils nous pensent vulnérables.
 
Et la seule occasion qu'ils ont trouvée est un incident vieux de 10 ans qui s'est produit dans les eaux guatémaltèques en 2002. Cet événement était une simple obstruction d'un navire costaricain à l'aide d’un canon à eau. Cette action, qui avait d'ailleurs été dirigée avec l'autorisation du gouvernement du Guatemala, allait à l'encontre d'une opération de découpe d'ailerons de requins qui avait été filmée pour les besoins du documentaire qui allait être primé, "Les Seigneurs de la Mer". C'était contre un bâtiment qui, un an auparavant, avait été accusé de braconnage d'ailerons de requins dans les eaux de la Réserve marine du parc national des Galápagos, où notre bateau, le Sirenian, avait aidé à l'appréhender.
 
Le Japon avait déjà tenté de me faire arrêter par Interpol pour l'incident lié à l'Ady Gil, mais Interpol avait rejeté leur demande de notification 'rouge', ne leur en concédant qu'une 'bleue', ce qui signifie que les pays pouvaient rapporter mes allées et venues au Japon sans pouvoir m'arrêter.
 
En décembre, la Présidente du Costa Rica a rencontré le Premier ministre japonais. Je me suis rendu en Allemagne, au Festival du film de Hambourg en novembre 2011, sans être inquiété. En mars, j’ai voyagé en Espagne et en France sans connaître le moindre incident. Et en mai de cette année, j'ai été arrêté en Allemagne pour une demande d'extradition émanant du Costa Rica. Et j'ai découvert que le Costa Rica, à l'instar du Japon, avait fait la même demande à Interpol, qui avait fini par rejeter leur requête.
 
L'Allemagne, cependant, un pays sans accord d'extradition avec le Costa Rica ou le Japon, a décidé de m'appréhender sur ce qu'ils appellent un accord bilatéral avec le Costa Rica. Cela a bien entendu attiré l'attention du Japon qui a débuté les négociations avec l'Allemagne en vue d'obtenir mon extradition. Cette requête japonaise a été approuvée par l'Allemagne le 23 juillet 2012. J'ai été alerté la veille, le 22 juillet, par une source sûre sympathisante.
 
Pour l'affaire au Costa Rica, j'avais les preuves sur film, et avec plus d'une vingtaine de témoins j'étais certain de pouvoir gagner contre les braconniers. Mon seul souci était que le Costa Rica me remette entre les mains des autorités japonaises, car avec le Japon, j'ai l'absolue certitude qu'une fois en prison, je ne serai jamais libéré.
 
Cette certitude signifiait que je n'avais qu'une option; j'ai donc pris la décision de quitter l'Allemagne sur le champ.
 
Je trouve absurde, après toutes ces années de campagnes pour la protection et la conservation de la vie marine, pendant lesquelles je n'ai causé aucun mal à personne et n'ai fait que m'opposer aux opérations illégales telles que définies par les lois internationales de conservation, que le Japon puisse porter des accusations contre moi après avoir détruit un bâtiment de deux millions de dollars, blessé un membre d'équipage et presque tué cinq autres.
 
Je suis très déçu par l'attitude du gouvernement allemand. Pour moi, il est évident que l'Allemagne a comploté avec le Japon et le Costa Rica pour que je tombe entre les mains des autorités japonaises. Il est clair qu'ils avaient décidé cela bien avant que le tribunal rende son verdict. Tous les Allemands que j'ai vus approuvaient mes actions. Je n'ai pas rencontré une seule personne dans les rues, les tribunaux, les médias ou les différents événements auxquels j'ai participé et conférences que j'ai donné qui n'appréciait pas ce que je fais. Même la police et les membres des tribunaux m’ont apporté leurs encouragements.
 
Je suis très reconnaissant pour le soutien que j'ai reçu des Allemands et tout spécialement des sources qui m'ont informé de la décision politique prise par le gouvernement d'accepter la demande d'extradition faite par le Japon une fois que la décision du tribunal serait sur leur bureau.
 
En fait, tout du long, il ne s'agissait pas du Costa Rica, mais bien du Japon.
 
Nous avons fait face aux chasseurs de baleines japonais et les avons humiliés en mer pendant huit saisons et, plus important encore, nous les avons grandement contrariés dans leur recherche de profits tirés de la chasse à la baleine dans le sanctuaire de l'océan Austral.
 
Il n'est pas ici question de justice, mais de vengeance. Il s'agit d'un petit groupe de volontaires dévoués s'opposant à une super-puissance économique et une opération de braconnage multimillionnaire dans le sanctuaire baleinier. Il s'agit ici de dire la vérité à un pouvoir économique et politique.
 
Le Costa Rica et l'Allemagne ont été de simples pions dans la démarche du gouvernement japonais de réduire Sea Shepherd au silence en mettant un terme à notre opposition annuelle à leurs activités illégales de chasse à la baleine.
 
Je sais que les braconniers japonais chercheront à m'arrêter par tous les moyens. Cependant, je leur ai encore échappé et je continuerai de le faire et d'avoir un coup d'avance sur eux, peu importe les risques et les coûts.
 
Je servirai mieux mes clients en mer que dans une prison nippone, et c'est ce que je vais faire. En décembre, nos bateaux appareilleront pour la neuvième campagne d'opposition aux hors-la-loi japonais dans le sanctuaire baleinier de l'Océan Austral. Cette campagne s'appellera Opération Tolérance Zéro et nous mettrons à nouveau en péril nos bateaux et nous-mêmes dans le but d'arrêter le massacre impitoyable des doux géants de la mer par ces bandits pélagiques.
 
Merci pour votre soutien sans faille,    
Capitaine Paul Watson
 
Le contexte: Le capitaine Watson a été placé en détention, puis assigné à résidence en Allemagne pendant 70 jours en dépit des milliers de lettres de soutien envoyées au Ministre de la justice allemand par des anonymes, des célébrités, des politiciens et d'autres sommités demandant sa libération. Il a été arrêté à Francfort le 13 mai 2012 suite à un mandat vieux de 10 ans émanant du Costa Rica, alors qu'il était en route pour Cannes, en France. Il a été retenu en Allemagne en attendant son extradition vers le Costa Rica pour "obstruction au trafic maritime", un incident qui a eu lieu pendant le tournage du documentaire primé "Les Seigneurs de la Mer", en 2002, au large du Guatemala. Sea Shepherd avait découvert une opération de braconnage d'ailerons de requins dirigée par le Varadero, un bâtiment costaricain. A la requête des autorités guatémaltèques, Sea Shepherd avait ordonné à l'équipage du Varadero de cesser leurs activités illégales et de regagner le port pour y être traduits en justice. Pendant que le bateau de Sea Shepherd escortait le Varadero, la situation s'est renversée et un navire de l'armée guatémaltèque est arrivé sur les lieux afin de capturer les hommes de Sea Shepherd. Pour éviter le bateau, Sea Shepherd fit alors route vers le Costa Rica, où l'équipage découvrit encore plus de signes d'activités illégales de braconnage d'ailerons de requins: des milliers d'ailerons et de nageoires séchant sur les toits de bâtiments industriels.
 
Source et photo SEA SHEPHERD FRANCE News les 26 et 30 juillet 2012 : 
TOLERANCE ZERO : message reçu 5/5.
Merci et bon vent Capitaine avec toute l'admiration et la sympathie d'Animalus !
Bien amicalement,
Cerizette
Le 3 août 2012
 
 
 
 
Repost 0
Published by Cerizette - dans ANIMAUX MARINS
commenter cet article
13 juin 2012 3 13 /06 /juin /2012 22:42

affiche-fall-from-freedom.gif

Le film à voir absolument! La Dolphin Connection vous l'offre chez  vous...      

A Fall from Freedhom, Une Perte de Liberté (ou plus joliment "Liberté Perdue"),  est un film documentaire remarquable  de 1 h 25  avec des images  aussi merveilleuses que celles, misérables, de ces dauphins et petites baleines orques captifs dans les delphinariums et autres bassinets privés. Comment et par qui sont capturés ces animaux sauvages nés pour être libres? Vous le saurez aussi. Ce film lève le tabou en vous livrant la vérité sur cette vaste industrie, espérant convaincre le plus grand nombre de ne pas participer à ce cruel  buiseness. Vous le saurez aussi. Sa diffusion sur internet est tout à fait légale car il n'est pas commercialisé en France. A regarder en famille. 

Voici le message de nos amis des dauphins:

 

L’équipe de La Dolphin Connection est heureuse de vous annoncer que la version sous-titrée en français du film documentaire A Fall From Freedom est disponible ! Ce film au message important méritait d’être accessible à tous ceux qui ne parlent ni ne comprennent la langue de Shakespeare. Grâce aux efforts de l’association et au travail du traducteur freelance que nous avons engagé, c’est désormais chose possible.

Encore un grand merci à EarthViews Production et l’équipe du film, qui a réalisé une oeuvre admirable, et en particulier à Stan qui s’est, en plus, occupé de nous procurer les fichiers originaux et de mettre la version sous-titrée en français sur la plateforme de vidéo Vimeo !

Pour regarder A Fall From Freedom, the untold story behind the captive whale and dolphin industry en VOSTR, cliquez simplement sur le bouton lecture du lecteur en suivant ce lien :

http://www.blog-les-dauphins.com/a-fall-from-freedom-en-francais-vostfr/

(code Vimeo http://vimeo.com/40600148)    

Amitié dauphines,

Pierre et l'équipe de La Dolphin Connection

 

Voulez-vous aider les dauphins et orques? Animalus vous recommande vivement de diffuser le lien de ce film afin qu'il atteigne son objectif, et surtout les enfants tant qu'ils ont encore de la compassion pour les animaux.

Merci de tout coeur pour ces mammifères si intelligents à en mourir, souffrant à un point que le public non averti ne peut imaginer. L'envers du décor et des paillettes est le même que celui dans les cirques animaliers. Non, un dauphin n'est pas un clown!

YAKU ET WAYRA... Les habitants de LILLE auront la chance de découvrir A fall from Freedom ce vendredi 15 juin, comme annoncé sur la page Pétitions & action  "SOS DAUPHINS bassin infernal: sauvez Yaku et Wayra": ici. Avez-vous participé au sauvetage de ces deux dauphins maltraités dans la cuvette du cruel HÔTEL LOS DELFINES à LIMA, PEROU? Faites-le SVP, eux ne risquent pas de se plaindre... 

Bien amicalement,

Cerizette

Le 14 juin 2012

 

Repost 0
Published by Cerizette - dans ANIMAUX MARINS
commenter cet article
13 juin 2012 3 13 /06 /juin /2012 20:41

PAUL-WATSON-et-le-drapeau-iroquois.jpgLa Confédération des Cinq Nations Iroquoises demande la relaxe du Capitaine Paul Watson

En guise de soutien, les Cinq Nations ont envoyé une lettre à la Chancelière allemande, Angela Merkel, lui demandant la relaxe du Capitaine Paul Watson.

La Confédération des Cinq Nations Iroquoises soutient Paul Watson et Sea Shepherd depuis plusieurs années. Le 18 juin 2007, en réponse au Gouvernement canadien qui venait de révoquer l’immatriculation du navire de Sea Shepherd, le Farley Mowat, les Cinq Nations ont offert à Sea Shepherd le drapeau et l’immatriculation des "Cinq Nations" pour le Robert Hunter et le Farley Mowat.

Sea Shepherd se félicite du soutien des Cinq Nations, et continue de naviguer en arborant leur pavillon.

The Five Nations Iroquois Confederacy letter asking for the release of Captain Paul Watson

Traduction de la lettre:

Fédération des Cinq Nations Iroquoises

RE: La détention du Capitaine Paul Watson par le Gouvernement Allemand et son extradition vers le Costa Rica.

A la Chancelière d’Allemagne, Angela Merkel

A la Ministre de la Justice Allemande Melle Sabine Leutheusser – Schnarrenberger

Nous somme très préoccupés par la décision de l’Allemagne de détenir notre ami le Capitaine Paul Watson de l’Organisation Sea Shepherd, dans l’intention de l’extrader vers le Costa Rica. Nous estimons que le mandat d’arrêt émis par le Costa Rica pour l’arrestation du Capitaine Paul Watson est économiquement et politiquement motivé, possiblement en raison d’un incident pendant lequel Sea Shepherd, en assurant le respect de la loi des Nations Unies, essayait d’empêcher une opération illégale de découpe d’ailerons de requins, opération qui apparemment était connue du Gouvernement Costa Ricain.

Nous soutenons à 100 % les efforts de Sea Shepherd pour protéger la force vive de notre Mère la Terre. Dans notre volonté d’honorer le travail du Capitaine Paul Watson et de Sea Shepherd, en 2007, nous avons offert au Capitaine Paul Watson les immatriculations des navires et les drapeaux de la Nation Mohawk, représentant la Confédération des Cinq Nations. Ceci a marqué un évènement historique, sachant que les bateaux de Sea Shepherd sont les premiers navires sillonnant les mers à naviguer en arborant le symbole de la Confédération des Cinq Nations, offert par la Nation Mohawk de l’Ile de la Tortue (Turtle Island). Nous sommes très honorés que nos pavillons flottent aux mâts des vaisseaux de Sea Shepherd depuis ce jour. De fait, nous sommes très inquiets pour son bien-être personnel.

Plusieurs individus, organisations ou gouvernements essaient d’empêcher Paul de poursuivre l’action de Sea Shepherd, dans le but de continuer à tirer profit de la destruction des océans. En raison de pressions économiques, le peuple du Costa Rica est forcé à travailler dans un tel climat. Transférer Paul dans un pays où une grande part de la population pourrait nourrir une haine personnelle à son encontre, dans ce type de climat, pose un vrai problème concernant sa sécurité personnelle.

Nous sommes reconnaissants à notre ami, le Capitaine Paul Watson, de tous ses efforts et de son dévouement pour la défense de notre Terre Mère, et ce aussi pour les générations futures. Nous vous prions de bien vouloir prendre en considération le travail précieux effectué par Paul Watson et Sea Shepherd, ainsi que les points que nous avons porté à votre attention concernant sa possible extradition. Au mieux, nous vous serions redevables si vous pouviez le libérer de cette manœuvre "économico-politique".

Dans la paix et l’amitié,

Wahéhshon Shiann Whitebean
Femme Chef / Mère de Clan
Orenre’ko :wa, Clan des Loups

Kawisente Carol McGregor
Femme Chef / Mère de Clan
Tehanakarine, Clan des Ours

Le Secrétaire, Stuart Myiow
Conseil Traditionnel Mohawk

 

Sea Shepherd France le 1er juin 2012

http://www.seashepherd.fr/news-and-media/news-120601-1.html

Photo haut: Le Capitaine Paul Watson et la membre d’équipage Shannon Mann déploient le drapeau de la Confédération des Cinq Nations Iroquoises sur l’Ile de Scott dans l’Océan Austral - photo: Billy Danger/Sea Shepherd 

Photo ci-dessous: Le Steve Irwin arbore le pavillon des Cinq Nations aux Iles Féroé - photo: Billy Danger/Sea Shepherd  

PAUL-WATSON-le-steve-irwin-pavillon-iroquois.jpg

RESPECT ET ADMIRATION...

Bien amicalement,

Cerizette

Le 13 juin 2012

LES CYBERACTIONS QUOTIDIENNES  CONTINUENT POUR DEMANDER A L'ALLEMAGNE DE LIBERER LE HEROS ECOLOGISTE DES MERS. SVP VOYEZ LA CASE PETITIONS & ACTIONS, LES ANIMAUX MARINS ONT BESOIN DE LUI.

 

Repost 0
Published by Cerizette - dans ANIMAUX MARINS
commenter cet article
10 juin 2012 7 10 /06 /juin /2012 16:53

5413090852_48a00c0c6e.jpgVoici un petit message de la Dolphin Connection qui milite pour la liberté des dauphins:

 

Projection à Lille le 15 juin :
La Dolphin Connection organise une projection du film A Fall From Freedom (sous-titré en français) ce vendredi 15 juin à Lille, au Café Citoyen à partir de 19h30. Nous espérons vous y voir nombreux ! Cliquez sur le lien suivant pour retrouver toutes les informations utiles:
http://www.blog-les-dauphins.com/projection-de-a-fall-from-freedom-a-lille-le-15-juin/
Pour toute demande de renseignement, n'hésitez pas à contacter Christophe, qui organise la projection, à l'adresse suivante :

christophe@ladolphinconnection.com
Un article édifiant : dresseur de dauphins repenti

Très récemment, une sympathisante de l'association vivant à Lima, au Pérou, a réalisé une interview édifiante avec un ex-dresseur de dauphins de l'hôtel Los Delfines :
http://www.blog-les-dauphins.com/dauphins-yaku-et-wayra-hotel-los-delfines-lima-perou/
Un article à lire, et une situation à faire connaître. N'hésitez pas à le partager. Vous le trouverez également en version espagnole à cette adresse :
http://www.ladolphinconnection.es/blog/yaku-y-waira-los-delfines-de-lima-peru/

Protestez et annoncez le boycott de cet hôtel contre le traitement cruel de YAKU et WAYRA !

Ecrivez à l’Hôtel “Los Delfines” sur leur page web. En haut "CONTÁCTENOS". Nombre: votre nom, Teléfono obligatoire, Mensaje: votre message. Quand vous aurez écrit, un avis s'affiche: "Su mensaje ha sido enviado satisfactoriamente. en breve nos pondremos en contacto con Ud.". Votre message a été envoyé avec succès, nous vous contacterons le plus rapidement possible: 

http://www.losdelfineshotel.com/hotel/delfinario

Et sur leur page Facebook mais surtout ne cliquez PAS sur J'aime! Juste à côté, cliquez sur la case Message et écrivez-le également sur votre mur:

http://www.facebook.com/delfineshotel

Vous pouvez aussi contacter l'hôtel directement:

Los Delfines Hotel
Los Eucaliptos 555, San Isidro, Lima 27 – Perú
Phone: (511) 215-7000
Fax: (511) 215-7073

AVERTISSEZ les associations Born Free info@bornfree.org.uk et WDCS info@wdcs.org   en leur envoyant le message suivant : Objet: Dolphins in danger “Please save Yaku and Wayra, the mistreated dolphins of Los Delfines Hotel in Lima, Peru”.  

Amitiés dauphines,
Pierre et l'équipe de La Dolphin Connection  

Animalus soutient cette association dont le blog est aussi passionnant que documenté, et vous rappelle les actions de pression quotidienne pour sortir le Capitaine PAUL WATSON de l'ALLEMAGNE, qui a une position douteuse, favorisant le COSTA RICA réclamant la peau de notre héros des mers. Voyez les pages PETITIONS  & ACTIONS ANIMAUX MARINS !

Merci de tout coeur pour vos précieuses actions ! 

Bien amicalement,

Cerizette

Le 10 juin 2012 

 

Repost 0
Published by Cerizette - dans ANIMAUX MARINS
commenter cet article
6 juin 2012 3 06 /06 /juin /2012 00:36

 

25 jours déjà qu'il manque aux requins et aux baleines, notamment...

 

La loi prend le pas sur la justice en Allemagne    

Commentaire par le Capitaine Paul Watson    

Captain Paul Watson in Antarctica during the most recent Antarctic Whale Defense Campaign, Operation Divine Wind, which successfully saved 768 whales from a horrific death. Photo: Billy DangerJe demeure prisonnier en Allemagne dans une affaire inhabituelle, controversée et internationale.  

Le 13 mai 2012, j'ai été arrêté à l'aéroport de Francfort en Allemagne, car en octobre 2011, le Costa Rica a émis à mon encontre un mandat d’arrêt et d’extradition pour un incident qui avait eu lieu en 2002.  

Cet incident impliquait une confrontation entre l'équipage de Sea Shepherd et un navire braconnier que nous avions pris en flagrant délit de découpe illégale d’ailerons de requins dans les eaux du Guatemala. Le gouvernement guatémaltèque nous avait alors autorisé à intervenir pour arrêter le massacre de requins.

Personne n'avait été blessé et il n'y avait pas eu de dommages matériels, mais les braconniers du Costa Rica nous avaient accusés d’avoir mis leur vie en danger.  

Et 10 ans plus tard, je me retrouve arrêté en Allemagne à cause de cette plainte.  

Ce qui est encore plus étrange, c'est que j'ai beaucoup voyagé entre octobre 2011 et aujourd’hui, y compris en Europe et je n'avais jamais été arrêté. Sans doute parce qu’Interpol avait rejeté le mandat d'extradition le considérant comme politiquement motivé. Mais pour des raisons que j’ignore, l’Allemagne n'a pas rejeté le mandat, malgré l’invalidation de celui-ci par Interpol.  

L'Allemagne ne dispose pas de traité d'extradition avec le Costa Rica, mais insiste sur le fait que le pays peut extrader quiconque vers le Costa Rica, s'il le souhaite.  

Est-ce une coïncidence si le Japon a porté plainte au civil contre Sea Shepherd en octobre 2011 alors que le Fonds pour le Tsunami lui a accordé 30 millions de dollars US pour protéger sa flotte baleinière des agissements de Sea Shepherd Conservation Society?  

Est-ce une coïncidence si la présidente costaricaine Laura Chinchilla a rendu visite au Premier ministre japonais en décembre 2011?  

C'est une coïncidence qu’elle se soit rendue en Allemagne dix jours après mon arrestation, car elle n'avait aucun moyen de savoir que je serais arrêté, et mon arrestation lui a effectivement causé des problèmes qu’elle aurait préféré éviter au cours de sa visite en Allemagne.  

C’est étrange que j’aie pu être libéré sous caution dans un pays qui ne prévoit pas la possibilité d'être libéré sous caution dès lors qu’il s’agit d’une personne en attente d’extradition.    

C’est étrange que le Ministre des Affaires étrangères du Costa Rica demande à me rencontrer lors de sa visite en Allemagne avec la présidente du Costa Rica.  

C’est étrange que la Présidente du Costa Rica ait déclaré publiquement que je voulais obtenir un procès équitable au Costa Rica. Cette déclaration implique qu’il y avait des raisons de penser que je n’obtiendrais pas de procès équitable dans son pays.    

Je crois que si on présente la documentation en notre possession, les preuves et les témoins dans un tribunal au Costa Rica, je serais déclaré non coupable.  

J'ai dit au Ministre des Affaires étrangères du Costa Rica que je reviendrais volontairement au Costa Rica avec mon équipe juridique une fois que la date du procès sera fixée, et que je trouvais injuste d’être emprisonné au Costa Rica jusqu'à ce qu’une date de procès soit fixée parce que cela pourrait prendre des mois voire des années.    

J'ai dit aussi au Ministre des Affaires étrangères du Costa Rica que Sea Shepherd voulait travailler avec son pays pour protéger les requins et le Parc national de l'île Cocos.  

Je ne crois pas que l’Allemagne ou le Costa Rica aient anticipé le soutien international que j’ai reçu : des dizaines de manifestations à travers le monde devant les ambassades allemandes, 400 manifestants à Berlin pour accueillir la Présidente du Costa Rica, une déclaration du Président du Sénat brésilien demandant ma libération, des déclarations de célébrités dans le monde entier, le soutien du Parlement européen et des menaces de boycott du tourisme au Costa Rica.  

Notre équipe juridique a déposé une motion visant à rejeter les accusations pour vice de forme concernant le mandat d’arrêt.    

Si la motion est rejetée, le Costa Rica dispose de 90 jours pour fournir son dossier demandant mon extradition aux autorités allemandes.    

Donc, je pourrais être libre de quitter l'Allemagne dans quelques jours, quelques semaines ou trois mois ou, si nous perdons le procès, je pourrais alors être extradé de force au Costa Rica, OU le gouvernement allemand peut toujours intervenir politiquement pour empêcher mon extradition si nous perdons le procès.    

Finalement, cela fait quand même beaucoup de gesticulations pour défendre la cause de quelques braconniers qui pêchent des ailerons de requins et à qui nous n’avons porté aucune atteinte physique ou matérielle, mais qui ont porté plainte.    

Entre–temps, le Capitaine du Shonan Maru 2 n’a jamais été inquiété alors qu’il a détruit l’Ady Gil, vaisseau d’une valeur de 1,5 millions de $, et qu’il a failli tuer les 8 personnes qui étaient à son bord. Aucun ordre d’extradition à son égard, ni de mandat d’arrêt – rien!  

Pourquoi?  

Parce que la loi est faite pour protéger ceux qui exploitent les océans pas pour ceux qui les protègent.    

Quoi qu’il en soit, il ressort un résultat incroyablement positif de cet incident: l’attention mondiale s’est désormais focalisée sur les ailerons de requins et l’horrible massacre de dizaine de millions de requins chaque année.    

Et pour quoi? Pour un bol de soupe!    

SEA SHEPHERD FRANCE le 29 mai 2012:

http://www.seashepherd.fr/news-and-media/editorial-120529-1.html  

N'oubliez les actions de pression quotidienne contre son extradition!

TOUS LES JOURS ECRIVONS SVP A LA MINISTRE DE LA JUSTICE ALLEMANDE, reportez-vous à la page d'Animalus du 16 mai ici:

http://animalonestmal.over-blog.com/article-appel-urgent-contre-l-extradition-de-paul-watson-au-costa-rica-par-l-allemagne-105272128.html   

Et la pétition "LIBEREZ NOTRE CAPITAINE WATSON DE SEA SHEPHERD" ici:

http://www.avaaz.org/en/petition/FREE_CAPTAIN_WATSON_FROM_SEA_SHEPERD/

Merci de votre engagement.

Au courageux défenseur des animaux marins, Animalus adresse toute son amitié et ses souhaits de patience... De tout coeur avec lui, nous restons.

Bien amicalement,

Cerizette

Le 6 juin 2012

Repost 0
Published by Cerizette - dans ANIMAUX MARINS
commenter cet article
30 mai 2012 3 30 /05 /mai /2012 09:51
3264144163_f879cee48f.jpg Mise à jour le 30 mai 2012
Les actions de pression quotidienne continuent!
Forte mobilisation à PARIS ce 23 mai pour le Capitaine Paul WATSON.  Voici la vidéo, comme si vous y étiez avec lecture d'un message de Paul Watson. Merci à The Triskel 18. Ne laissons pas tomber le héros écologiste des mers! Toutes les actions dans Pétitions & Actions Animaux marins 
Rassemblement pour la libération du Capitaine Paul Watson:
Rendez-vous sur le parvis du Trocadéro, à Paris ce mercredi 23 mai 2012, de 18H00 à 20H00.
N'hésitez-pas à apporter des banderoles ou des pancartes faites "maison": laissez votre créativité s'exprimer en évoquant Sea Shepherd (dessins, slogans...) et qu'il faut que le Capitaine Paul Watson soit libéré définitivement...
Signez la pétition pour nous aider nous à stopper l'extradition du Capitaine Watson vers le Costa Rica où l'attend une mort certaine en prison sans aucun espoir de procès équitable
Signez la pétition Avaaz  pour nous aider à stopper l'extradition du Capitaine Watson vers le Costa Rica où l'attend une mort certaine en prison sans aucun espoir de procès équitable!
   
Sea Shepherd France: http://www.seashepherd.fr/
Diffusez le lien de la pétition:
                 
TOUS LES JOURS ECRIVEZ SVP A LA MINISTRE DE LA JUSTICE ALLEMANDE, reportez-vous à la page d'Animalus du 16 mai ici:
Paris et alentours, tous sur le pont pour le Berger des mers!
Les animaux marins de tous les océans comptent aussi sur vous.
Bien amicalement,
Cerizette
Le 23 mai 2012 - Mise à jour le 30 mai 2012
 
Repost 0
Published by Cerizette - dans ANIMAUX MARINS
commenter cet article

Cerizette Vous Souhaite Bienvenue Sur Animalus

  • : Animalus
  • Animalus
  • : Antispéciste pas de racisme envers les bêtes! Fraternel et solidaire pour agir ensemble contre le tort fait aux animaux, aux plus faibles et à la planète. Rousse comme un pain d'épices, c'est Ginger, la mascotte sur le Pont de l'Arc-enCiel depuis le 2 janvier 2012, noir sur le profil, c'est Angel, il ne broie plus que du bonheur...
  • Contact

Profil Blogueur

  • Cerizette
  • Après avoir été le "coup de pouce" d'ACTUANIMAUX et publié sur UNANIMUS pour les chiens de chasse martyrs espagnols de GEE Galgos Ethique Europe, voici mon blog créé en décembre 2011. Indépendant de toute préférence, religion, pression.
  • Après avoir été le "coup de pouce" d'ACTUANIMAUX et publié sur UNANIMUS pour les chiens de chasse martyrs espagnols de GEE Galgos Ethique Europe, voici mon blog créé en décembre 2011. Indépendant de toute préférence, religion, pression.

FACEBOOK la chance des animaux

Partager sur Facebook "J'aime" et autres c'est une chance de plus pour les animaux. Pensez-y! 

Mot Cle Pour Retrouver Un Article

NET ETHIQUE UN DEVOIR

Etes-vous égocentrique, malhonnête, paresseux ou les trois?

N'en doutez pas si vous copiez-collez SANS citer le nom, le lien et actif de vos sources, ou crédit photos ET sans effort personnel pour dire d'où viennent "vos" informations. NON fiables dans ce cas! Respecter la propriété intellectuelle c'est sincère: l'inverse c'est s'attirer des lecteurs en publiant sur la sueur des autres, comme on exploite les animaux... Merci de ne pas être comme ça!

 

Archives