fusil-anti-chasse-.jpgUn ado se suicide avec un fusil de chasse devant sa web came 

Il est des successions d'événements qui frappent les esprits et certainement appellent à s'interroger sur le mal-être de certains adolescents, sur la présence d'arme à feu dans des foyers, voire sur le rôle bien involontaire d'Internet dans certains faits divers…

Deuxième suicide d'ado en une semaine dans le Nord...

Jeudi 5 janvier, trois jours après qu'une fille de 12 ans, apparemment harcelée au collège, s'est suicidée avec le fusil de chasse de son père, près de Lens, dans le Pas-de-Calais, un garçon de 16 ans s'est donné la mort avec une carabine, toujours dans le Nord de la France, dans la région de Cambrai.

Hormis l'âge des défunts et la cause des décès, il n'y a pas de rapport entre les deux affaires, a souligné auprès de l'AFP le procureur de la République à Cambrai, Jérôme Marilly, expliquant que "ce n'est pas du tout la même histoire", que le drame d'hier ne s'inscrit pas "sur fond de harcèlement", mais "de déception sentimentale", d'une "histoire qui tourne mal" entre un jeune homme et sa petite amie.

La petite-amie, témoin impuissant du suicide...

Hélas pour elle, cette dernière était aux premières loges, par webcams interposées, et n'a rien pu faire quand son copain est passé à l'acte. Alors qu'ils dialoguaient via le système de messagerie instantanée MSN, "tous les deux connectés en vidéo", le jeune homme qui, à plusieurs reprises, avait déjà menacé de mettre fin à ses jours, "a pris une carabine et s'est tiré une balle dans la tête", a raconté le procureur.

A l'autre bout de la connexion Internet, "sa petite amie a essayé de l'en empêcher, mais le geste a été très rapide", a-t-il précisé, si tant est qu'à distance elle ait pu faire ou dire quoi que ce soit pour le dissuader.

La carabine offerte à Noël ?

Les parents de l'adolescent, qui étaient au domicile au moment du drame, ont bien sûr entendu la détonation et se sont précipités, mais ils n'ont rien pu faire pour sauver leur fils.

L'arme de chasse qu'il a utilisée, une carabine 12 millimètres, étaient dûment déclarée en préfecture au nom des parents, qui, selon une source proche de l'enquête, l'avaient récemment offerte au jeune homme.

Ce dernier "ne présentait aucune fragilité, il n'était pas connu comme dépressif, suicidaire, il n'était pas suivi par un psychiatre", a dit le procureur Bailly , concluant que "c'était un jeune homme sans problèmes", dont le geste irrémédiable est d'autant plus "inexplicable" que ""sa petite amie ne lui annonçait pas qu'elle le quittait", mais évoquait "juste quelques problèmes entre eux".

Un inquiétant phénomène de société ?

Forcément, ce suicide d'un adolescent, apparemment par dépit amoureux, fait écho à celui, le même jour d'un lycéen qui s'est pendu à Evry, dans l'Essonne, sur le chemin de son établissement scolaire.

Un peu plus loin dans le temps, mais déjà dans le Nord, à Eleu-dit-Leauwette, ce suicide évoque aussi la mort, lundi dernier, d'une adolescente de 12 ans, dont les parents affirment qu'elle était le souffre-douleur de ses camarades.

Un peu plus loin encore, à Marseille, en novembre dernier, webcam allumée pour un chat sur un site de santé, un jeune homme de 22 ans s'était donné la mort par arme à feu, sous les yeux effarés d'internautes…

Source Métrofrance 7 janvier 2011: http://www.metrofrance.com/info/nord-un-ado-se-suicide-avec-un-fusil-de-chasse-devant-sa-webcam/mlag!CJfavT4HKMqjM/ Photo: archives personnelles

Lire dans nos pages du 4 janvier 2012 LENS Pas-de-Calais Pauline 12 ans se suicide avec le fusil de chasse:http://animalonestmal.over-blog.com/article-lens-pas-de-calais-pauline-se-suicide-avec-un-fusil-de-chasse-96160324.html

Toutes nos condoléances à la famille de cet adolescent et à ceux qui l'aiment et l'aimeront toujours.

Cerizette

Animalus 2

Le 7 janvier 2012