Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
13 février 2013 3 13 /02 /février /2013 19:20
ANTI-CORRIDA-CH.-LEPRETRE.png
 
URGENCE : CINQ MILITANTS DANS LA REPRESSION ET LA SOURNOISIE TAURINE !
  
ANTI CONTRE PRO-CORRIDA :
La pétition de Cyberacteurs "Soutien à Christophe LEPRÊTRE, Responsable du réseau Animavie"  est destinée à l'avocat de ce militant. Cyberacteurs et Animavie sont partenaires du collectif Patrimoine  corrida Non à la honte française! Merci d'inviter les associations et membres de ce collectif à participer aussi. 
.
Signer et diffuser à vos réseaux ici :
Texte de la pétition :
Les signataires proclament leur soutien à Monsieur Christophe LEPRÊTRE, Responsable du réseau "Animavie", abusivement poursuivi en diffamation par Madame le maire de la commune de MONT DE MARSAN, présidente des villes taurines.
Ils affirment, avec Christophe LEPRÊTRE, que les enfants n’ont pas leur place dans les gradins des arènes sanglantes et que les maires sont responsables, en vertu du code des communes, de la sécurité publique et donc de celle desdits enfants.
Ils considèrent fautif le fait que Madame le maire de MONT DE MARSAN n’ait pas daigné répondre aux divers courriers des opposants aux corridas lui demandant de protéger les enfants du spectacle cruel, dégradant, honteux de la torture tauromachique.
Ils constatent que si les enfants n’avaient pas été autorisés à accéder aux arènes, une fillette de six ans n’aurait pas été sexuellement agressée par un spectateur lors d’une corrida le 20 JUILLET 2012, à MONT DE MARSAN, sans que le maire ait été impliquée dans cet acte dont nul ne doute qu’elle le condamne.
Ils dénoncent comme une tentative d’intimidation le procès en diffamation, procès purement idéologique intenté à un militant contre la torture des arènes.
Message de Christophe Leprêtre :
Merci les ami(e)s, votre soutien me touche beaucoup, sincèrement.
Croyez bien que je me serais passé volontiers de faire parler de moi par le biais d'une plainte contre mon intégrité, car ce sont des soucis et du temps. Sans parler de la condamnation possible à donner du fric au monde de la corrida !
Mon assignation, pour diffamation selon la partie adverse, est un prétexte pour contrer notre mouvement pacifique de respect de la vie et des animaux.
Au cours d'une manifestation, suite à l'agression sexuelle sur une fillette dans les arènes montoises lors d'une corrida, je n'ai pas insulté ni diffamé, mais simplement fait la déduction simple de responsabilité partielle du maire (taurin) de Mont de Marsan qui laisse l'accès des corridas aux jeunes enfants malgré nos multiples recommandations de prévention.
Sentant la fin prochaine de leur barbarie, les aficionados, avec tous leurs moyens et appuis politiques, usent leurs dernières banderilles. Peine perdue pour eux car la corrida se meurt inexorablement, contrairement à leurs remords futurs, qu'ils auront à supporter longtemps d'avoir porté plainte contre un militant bénévole.
Amicalement,
Christophe.
Photo et message événement lié à facebook :
anti-corrida-petition.png
.
ANTIS CONTRE ANTIS-CORRIDA :
Appel à solidarité pour quatre militants poursuivis par l'Alliance Anti Corrida : ils ont effacé leurs débordements verbaux justifiés par l'attitude déloyable de cette association qui n'est pas membre de Patrimoine corrida. Mais ils sont quand même assignés pour 32.000 euros dont 2000 euros de provision immédiate ! Ils sont victimes de la guerre froide qui veut la destruction du Crac Europe. Ne les oublions pas !
Signer et partager la pétition du 13 février ici :
Il est nécessaire de confirmer sa signature par clic sur le mail du site.
Les faits ont été présentés par le CRAC Europe pour la protection de l'enfance : 
L'appel à solidarité a été relayé par le Crac Europe le 20 décembre 2012 :
Animalus a publié la page suivante qui a reçu trois intidimations :
Merci d'adresser vos dons :
Par chèque (à l’ordre de Didier Bonnet) à l’adresse suivante :
ATEN 16 rue Eugene Delacroix 92230 Gennevilliers
Un compte paypal a été créé : diego.97320@gmail.com
Vos messages de soutien et d'amitié pour la paix ici :  
Ne laissons pas tomber ces cinq militants qui oeuvrent pour que cesse l'infamie et le vice de la corrida sur notre territoire : cette monstrueuse verrue à notre honneur !
Bien-sûr que la sauvagerie de la corrida engendre la violence et même l'utra violence. Ce n'est pas un spectacle pour des enfants et moins de 16 ans. Ce n'est pas un spectacle tout court : s'amuser de la souffrance et de la mort d'un animal est immonde.  Les arrachages de vêtements, violentations et tentatives de viol ont été constatées sur les militants Belges et Français qui étaient le 8 octobre 2011 dans les arènes de RODILHAN, où les taurins ont montré leur visage hideux à souhait !
Ne laissons pas des militants dans l'arène de la haine quel que soit l'ennemi, de face ou de dos !
Un militant anti corrida est déjà suffisamment éprouvé de devoir côtoyer la plèbe de la société sur son terrain. Pouvez-vous imaginer vivre avec des indigents de cette sorte dans une de ces villes rouges, et subir cette horreur sanglante tout au long de l'année ? C'est pourtant le cas de milliers d'habitants, qui ne sont pas forcément adhérents à une association et sous pression... Sans évoquer l'alccolisme, grand fléau, parce que la fiesta continue sur la route et à la maison !  
Le Crac Europe est l'initiateur et fédérateur du grand collectif Patrimoine corrida qui a pris vie grâce à l'union de 200 autres associations de bonne volonté, dont des prêtres,  vétérinaires, psychiatres et psychologes : c'est le moment de faire preuve de solidarité.    
Merci de tout coeur pour eux et les taureaux martyrs ! 
Bien amicalement,
Cerizette
Le 28 janvier 2013 - MAJ le 13 février 2013
COLLECTIF PATRIMOINE CORRIDA NON A LA HONTE FRANCAISE ! QUI SONT LES AUTRES ASSOCIATIONS ?
 
Repost 0
Published by Cerizette - dans ANTI CORRIDA
commenter cet article
13 février 2013 3 13 /02 /février /2013 16:34

CORRIDA à moitié mort    

POURQUOI LES PRO-CORRIDA SONT-ILS SI VIOLENTS ? 

Après avoir demandé à ARTE, chaîne qui a fait l'apologie de la corrida, une contre émission donnant la parole à ceux qui sont choqués par la  torture des taureaux,  le CRAC Europe publie :

La corrida, «une blessure béante, la mort »   

Réponse à Raphaël Enthoven

Dans une tribune du 2 février 2013 publiée dans l'Express l’Express, Raphaël Enthoven lance une charge virulente contre les anti-corrida qui ont critiqué son entretien avec l’aficionado Francis Wolff sur Arte. Il estime que ce sont eux qui sont bien plus fascinés par le sang et la mort que les pro-corrida, eux qui sont bien plus violents par leurs propos que ceux qui les ont sauvagement lynchés lynchés, alors qu’ils étaient entravés au centre d’une arène pour empêcher que des veaux ne soient massacrés à l’arme blanche à Rodilhan, eux qui se comportent de façon bien plus condamnable que n’importe quels toreros torturant longuement un taureau jusqu’à ce que mort s’ensuive.

ANTI-CORRIDEA-CRAC-ET-ARTE.pngM. Enthoven n’est pas le premier à prétendre que celui qui dénonce quelque chose de mal est coupable de ce qu’il dénonce.

Il rejoint ainsi la cohorte peu glorieuse de ceux qui, par exemple, estiment qu’une femme violée qui s’en plaint l’a bien cherché et qu’elle a aimé ça.

Ce qui caractérise les anti-corrida pour M. Enthoven, c’est « leur fascination pour le sang, la jubilation avec laquelle, tout en dénonçant le voyeurisme des amateurs de corrida, ils abreuvent le Web de récits morbides et d’images épouvantables d’éviscération ».

Quel incroyable renversement de valeurs ! Quels sont les faits, sans fioritures ? Ce sont les amateurs de corridas qui sont fascinés par le sang et jubilent devant l’agonie interminable d’un taureau qui hurle de douleur lorsqu’il est transpercé par des piques dont l’extrémité coupante s’enfonce de 15 à 20 cm dans un mouvement vissant dans la nuque de l’animal (ce qui tranche ses muscles et l’empêche de tenir la tête haute, lui donnant ainsi un air plus menaçant alors qu’il souffre atrocement), puis de banderilles (harpons munis de pointes anti-retour de 6 cm de long qui créent des hémorragies massives), puis d’une épée qui l’achève rarement, puis de multiples coups de poignard dans le cervelet, assénés par un comparse pendant que le matador salue la foule en délire. Et ces photos de chevaux éviscérés, elles n’ont pas été inventées pour le plaisir d’avoir des images épouvantables. Ce qui est épouvantable, c’est qu’ils l’ont vraiment été et en sont vraiment morts.

Pour M. Enthoven cependant, la « meute belliqueuse » n’est pas constituée de ceux qui se délectent d’un tel spectacle, mais bien de ceux qui protestent de façon non violente contre cette barbarie sanguinolente qui se pare d’esthétisme de pacotille.

On attend avec impatience la tribune qu’il écrira un jour sur les associations qui dénoncent l’excision des petites filles. Il y verra probablement des militants d’une incroyable violence à l’égard des braves gens qui la pratiquent, dont les « calamiteux porte-parole » ont des penchants pédophiles évidents puisqu’ils « abreuvent le Web de récits morbides et d’images épouvantables » de clitoris mutilés sous prétexte de combattre cette barbarie. Et il se demandera doctement : « Pourquoi les anti-excision sont-ils si violents ? »

Même si cela le dépasse, ceux qui veulent l’abolition des corridas pensent que c’est en montrant la réalité qu’ils l’obtiendront. Si la corrida était cette noble forme d’art « qui réclame courage, maîtrise de soi et sens de l’honneur » pour citer Wolff, alors ses partisans ne devraient pas avoir honte de ce en quoi consiste cet « art » : un acte de torture animale donné en spectacle.

Et ça, ce n’est pas moi qui le dis, mais la loi. Le Code pénal classe la corrida dans les actes de torture et de cruauté, punis de deux ans d’emprisonnement et de 30 000 € d’amende (article 521-1). Son interdiction devrait donc être une évidence. Un alinéa de ce même article autorise cependant par exception certaines communes du sud de la France à pratiquer de tels sévices, mais cela n’en fait pas pour autant un art noble.

Une torture, même légale, reste une torture. Lorsque l’esclavage était légal, il n’en était pas moins ignoble. Le dénoncer était autrement plus admirable que de prendre des postures de prétendus philosophes pour expliquer en quoi l’esclavagisme, finalement, ne manquait pas « d’arguments qui se défendent » lorsqu’on en parlait aimablement dans un salon avec un propriétaire de champs de coton.

Voilà pour le fond. Sur la forme, les arguments développés par M. Enthoven sont d’une vacuité rare.

Il commence par ironiser sur le fait qu’« aucun des imprécateurs n’a regardé l’émission incriminée ». Pense-t-il que nous avions besoin de voir un entretien sur Arte avec un aficionado pour nous faire une opinion sur ce qu’est une corrida ? Croit-il que nous avons découvert il y a à peine quelques jours ce que pense Francis Wolff ? Ce dernier a écrit dans un de ses livres (oui, Monsieur Enthoven, nous lisons des livres) que la corrida est « un vrai danger, une blessure béante, la mort » et ajoute que c’est justement cela qui le fascine. Il affirme ainsi sa perversité. Et cela, ce n’est pas l’opinion d’activistes anti-corrida haineux mais la définition que tout un chacun peut lire dans le Dictionnaire de l’Académie française : « indifférence affective à l’égard de la souffrance d’autrui, absence complète de culpabilité et satisfaction personnelle ».

Raphaël Enthoven énumère ensuite avec exactitude ce que « ces enragés du dimanche » détestent dans la corrida.

Le seul bémol est qu’il n’en croit pas un mot puisqu’il précise que tout cela, c’est « à les en croire ». J’en déduis donc que pour lui, donner une torture animale en spectacle n’est pas « une barbarie, une horreur, une terreur, une décadence inhumaine ». Pour lui, ceux qui pratiquent cette torture en public ne sont pas « des tortionnaires, des psychopathes, des tueurs » (c’est pourtant la traduction en français du mot « matador »). Pour lui, se réjouir de mener une agonie jusqu’à la mort n’est pas du « sadisme jouissif » (je pensais qu’il s’agissait du sens même du mot « sadique »). Quant à « l’apologie du sang », je laisse son ami Francis Wolff lui rappeler que ce qui glorifie de façon admirable cet « art [...] au-dessus de tout autre art », ce sont « la blessure du corps, le sang, la mort. »

Ajoutons que pour Raphaël Enthoven, ceux qui « célèbrent la défense de la vie » sont « les plus fous ».

En quoi serait-ce de la folie que de célébrer la défense de la vie ? Notre grand philosophe de plateau télé nous en fera peut-être une brillante démonstration dans une prochaine émission. Il estime, au passage, que la désapprobation d’une majorité de Français pour la corrida serait « imaginaire ». C’est faux, elle est avérée par de nombreux sondages concordants depuis des années.

La corrida, après avoir été importée d’Espagne par l’impératrice Eugénie qui en était native, a été interdite pour cruauté dès février 1895. Lorsque le gouvernement ose faire reconduire à la frontière le matador Mazzantini venu en septembre 1895 à Bayonne pratiquer son rituel macabre pourtant interdit par la loi, c’est l’émeute, maire en tête. Des élus aficionados du sud de la France, pourtant garants officiels du bon respect de la loi, vont violer cette interdiction en organisant en toute illégalité des corridas pendant plus d’un demi-siècle. Finalement, de guerre lasse, le 24 avril 1951, un alinéa finit par les légaliser, capitulant ainsi devant les agissements factieux de ces maires et députés félons, traîtres à leurs mandats et à la République.

Et c’est de cela que Raphaël Enthoven prend la défense et pense digne d’une aimable conversation avec un représentant de cette longue dérive séditieuse ? Pas nous.

Anna Galore

Retrouvez ce billet et bien d’autres du même cru sur le blog d’Anna Galore

Source CRAC Europe, Comité radicalement anti corrida, pour la protection de l'enfance le 7 février 2013 :

http://www.anticorrida.com/La-corrida-une-blessure-beante-la-mort.html         

L'Alliance Anti Corrida, qui n'est pas membre du collectif Patrimoine corrida, s'est désolidarisée envers les téléspectateurs déçus d'Arte et militants de la lutte qui ont protesté. En effet, le 7 février 2013, elle a publié l'article du Midi Libre ci-dessus sur son site facebook avec la mention :

"Tant qu'une frange de fanatiques vomira ses insultes en utilisant une cause pour évacuer ses problèmes personnels, nos adversaires pourront continuer à se réjouir en toute légitimité". Un vocabulaire que l'on retrouve sur les sites taurins ...

TOUS A ALES LES 11 & 12 MAI 2013 MISE A MORT DE LA CORRIDA !

http://www.ales2013.com/

C'est grâce au sacrifice des militants du Crac Europe, Animaux en Péril et Droits des Animaux  à Rodilhan-Nîmes, le 8 octobre 2011, que les jeunes tueurs participants au concours  "Graines de Toréro" ont cessé d'exterminer les taurillons et que les subventions ont été réduites. 

Bientôt le procès des agresseurs auteurs des ultra violences : l'enquête prête à aboutir ! Certains se sont cachés pour échapper à la justice... Animalus avait publié le 30 juin 2012 :

ALERTE CORRIDA AIDEZ LA GENDARMERIE A IDENTIFIER LES AGRESSEURS DE RODILHAN WANTED AFICIONADOS ! :

http://animalonestmal.over-blog.com/article-alerte-corrida-apres-rodilhan-ces-agresseurs-sont-recherches-aidez-a-les-identifiez-107595328.html

Patrimoine corrida Non à la honte française! les pétitions à signer :

http://www.patrimoine-corrida.fr/

Bien amicalement,

Cerizette

Le 13 février 2013

Lire aussi et signer la pétition : Crac Europe contre Alliance anti corrida : quatre militants au tribunal de Nîmes : http://animalonestmal.over-blog.com/article-crac-europe-contre-alliance-anti-corrida-quatre-militants-au-tribunal-de-nimes-114447590.html

 

 

Repost 0
Published by Cerizette - dans ANTI CORRIDA
commenter cet article
11 février 2013 1 11 /02 /février /2013 22:30
alertes-fourrure
On tanne le cuir à ces marques sans compassion..
.
Mise à jour le 11 février 2013 : ID Tendance visée par la campagne de "Société Anti Fourrure" a envoyé deux messages à Animalus, blog indépendant de toute association. Il n'y a rien de diffamant à protester contre l'emploi de la fourrure d'animaux, connaissant la manière cruelle dont ils sont élevés et exterminés. Si ID Tendance est "contre la fourrure", qu'elle n'en vende plus et en apporte confirmation sympathique, de manière à pouvoir lui décerner un "bonus" !  
11/02/2013 22:54:55
OverBlog : Vous avez reçu un message
Fourrures
Id Tendance
Nous ne sommes pas fabricant et nous sommes contre la fourrure également. Nous ne comprenons pourquoi une personne ce nommant cerizette nous adresse des propos diffamant sur votre site. Merci de faire le nécessaire et supprimer mes coordonnées de votre site. 
11/02/2013 22:52:10
OverBlog : Vous avez reçu un message
Fourrures
Id Tendance
Nous ne sommes pas fabricant et nous sommes contre la fourrure également. Nous ne comprenons pourquoi une personne ce nommant cerizette nous adresse des propos diffamant sur votre site. Merci de faire le nécessaire et supprimer mes coordonnées de votre site.
ID TENDANCE 
La marque ID TENDANCE ne propose pas de fourrure sur son site, pourtant sa boutique du centre commercial Auchan à SENS en Bourgogne en propose, sous forme de capuches et autres accessoires.
Fiche de contact pour protester, sélectionner "Contactez-nous" :
La cruauté pour 70 millions d'animaux en France :
VENT DU NORD 
Souffler le blizzard sur les artisans fourreurs Vent du Nord :
Email : boutique@ventdunord.fr 
Téléphone: 04.67.66.38.81 de 9h30 à 12h et14h à 19h fermé le lundi 
Adresse postale: 4 rue du Bras de Fer 34000 Montpellier
Le carnage : http://www.vent-du-nord.com/
anti fourrure clam
Deux actions proposées par Société Anti Fourrure :
Pas de Noël avec la torture sur le dos, le col et les accessoires !
Les peaux de bête, c'était bon pour les hommes des cavernes.
Merci de votre participation et bien amicalement,
Cerizette
Le 21 novembre 2012 - 11 février 2013
   
Repost 0
Published by Cerizette - dans ANTI FOURRURE
commenter cet article
8 février 2013 5 08 /02 /février /2013 16:05

poules batterie L214-copie-1Vive les poules libres de leurs infâmes cages !

L214 communique aujourd'hui cette bonne nouvelle et remercie vivement ses militants et partenaires pour leurs actions sur le terrain. Ils n'ont jamais renoncé à faire entendre raison à Monoprix. Les cages format A4 plus la valeur d'un ticket de métro, c'est terminé pour ces poules dont les oeufs portent le code 3. Monoprix redore son blason et il a bien fait. Naturellement, les végétaliens ne consomment pas le labeur des animaux mais il n'est pas interdit de se réjouir. Cot cot cot...    

Monoprix, les oeufs de batterie, ça suffit ! Un premier pas, une première victoire  

La chaîne de supermarchés nous a annoncé, mardi, le retrait des oeufs code 3 de sa marque de distributeur

OEUF-DE-BATTERIE-250.png

À partir du 1er avril, il ne sera donc plus possible de trouver des oeufs, vendus sous la marque Monoprix, provenant de poules élevées en cage (code 3). L'enseigne s'est engagée à commercialiser, sous sa propre marque, uniquement des oeufs issus de poules élevées en plein air (code 0 ou 1).

C'est une première étape de franchie ! L214 salue cet engagement unique en France tout en poursuivant sa campagne jusqu'à ce que l'engagement de l'enseigne s'étende aux grandes marques présentes dans son rayon.

Rappel de la campagne

Cette décision fait suite à 15 mois de campagne active : 200 actions devant les magasins, 29 530 signatures de clients et plusieurs rendez-vous avec la direction du groupe.

→ Les actions passées

Un réseau national de militants s'est mobilisé depuis le début de la campagne. De nombreuses associations et collectifs locaux ont brandi des panneaux montrant l'horreur des élevages de poules en cages, fait signer des cartes-pétition, échangé avec les clients des magasins et organisé des actions visuelles.

→ Les groupes locaux

Tout au long de la campagne, les médias locaux et nationaux ont été sollicités ; les retours de presse ont été nombreux.

→ Revue de presse campagne Monoprix

Des retombées médiatiques

L214 a envoyé un communiqué de presse dès le lendemain de l'annonce et à ce jour TF1, l'AFP, Le Figaro, Le Parisien, la Dépêche ont couvert l'événement.

→ Le communiqué de presse

→ Revue de presse suite décision Monoprix

Message spécial

Nous profitons de cette lettre pour remercier les militants des groupes locaux, les 17 786 signataires de la pétition, les 29 530 signataires de carte-pétition et les généreux donateurs sans qui cette campagne n'aurait pas franchi ce premier cap.

→ La pétition toujours d'actualité

 

BIen amicalement,

Cerizette

Le 8 février 2013

Repost 0
7 février 2013 4 07 /02 /février /2013 15:37
CRAC sigle 
 
FRAUDE FISCALE A NÎMES : QUI PAYE ?
 
La corrida ne bénéficie pas d'une TVA réduite !
La présidente du CRAC Europe pour la protection de l'enfance, Hélène VAQUIER, avait dénoncé la baisse illégale de la TVA sur les billets d'entrée aux spectacles tauromachiques de la ville de Nîmes. Une diminution décidée par l'organisateur de corridas et ancien matador Bernard DOMB dit Simon CASAS, directeur des arènes de Nîmes. Depuis la Feria des vendanges, les 11 et 13 septembre 2011, ce dernier s'est octroyé le droit d'appliquer un taux de 5,50 % au lieu de 19,60 %, prétextant l'inscription de la tauromachie à l'inventaire du patrimoine culturel immatériel de la France (PCI). Comme si la corrida était une prestation de service ! Mais il a eu tort, ce que confirme la Direction des finances au CRAC Europe. Par ailleurs, Nîmes diminue en 2013 le nombre de ses corridas qui ne font plus recette : 7 au lieu de 8 à la Pentecôte et 3 au lieu de 4 aux Vendanges : 12 taureaux sur 72 échappent au génocide. En Espagne 50% de corrida en moins en 5 ans. L’argent public pour financer l’horreur tauromachique c’est terminé…      
La directrice départementale des finances publiques du Gard répond à la présidente du CRAC Europe le 20 décembre 2012 :    
Les courriers du CRAC Europe à Bercy et à la directrice départementale des finances publiques du Gard ont généré une réponse sans appel : pour les spectacles de torture, la TVA est bien au taux normal de 19.6 % ! Bernard Domb, alias Simon Casas en tant qu’organisateur de séances de barbarie codifiée que certains appellent « corrida » doit donc rembourser au fisc la modique somme de 764 000 euros qu'il avait conservé illégalement.
Nos questions sont désormais les suivantes :
Casas devra-t-il payer 10% de pénalités pour retard de paiement, pénalités appliquées à tout citoyen dans de telles circonstances ? Devra-t-il payer une amende pour s’être permis de déroger sciemment à la loi, le pot-aux-roses ayant été découvert avec près d’un an de retard lors d’un conseil municipal nîmois ? Quand l’Etat va-t-il enfin se décider à signifier au petit monde des tortionnaires en paillettes que les petites et grosses magouilles du mundillo sont désormais révolues ? En période de forte crise économique, il serait vraiment temps…   
Source : CRAC Europe pour la protection de l'enfance le 3 janvier 2013 :
Arènes de Nîmes : la TVA Casas "choque" !
Samedi, le conseil municipal s'est penché sur le dernier bilan des Arènes. Avec en toile de fond, le taux de la TVA.
En 2011, les arènes ont comptabilisé 122 000 entrées payantes, pour 18 spectacles, alors que le contrat portait sur 20 spectacles, mais la corrida de l’Ascension et la course camarguaise de juin ont été annulées pour mauvais temps. Un an auparavant, Simon Casas avait cependant réuni 134 200 spectateurs payants pour 24 spectacles.
Les recettes billetterie se sont montées à 5,42 M€, les droits TV ont rapporté 340 000 €, les sponsors, la vente de la viande et divers 90 000 €. Soit 5 853 106 € de chiffre d’affaires soumis à la redevance prévue de 6 % au profit de la Ville. Celle-ci a donc empoché, en 2011, 351 186 € HT. Un montant dont le maire, Jean-Paul Fournier, s’est félicité : il était identique en 2010 (350 000 €, ce qui correspond au minimum garanti par le délégataire), contre 193 000 € en 2009 et 225 000 € en 2008.
Le débat qui a suivi ce rapport d’activité (bénéfice après impôts pour Simon Casas de 64 000 €) a porté sur la décision de l’organisateur de procéder de son propre chef, à partir de la feria des Vendanges 2011, à une application du taux réduit de TVA à 5,5 % alors que le bon taux est de 19,6 % pour la tauromachie espagnole.
Une TVA réduite de 5,5%
Daniel-Jean Valade, adjoint au maire en charge de la culture et de la tauromachie, a expliqué que Simon Casas en a décidé ainsi car la corrida a été inscrite à l’inventaire du patrimoine culturel français début 2011. De sorte, poursuit-il, que "les recettes de billetterie de cette feria (des Vendanges) ont comptablement été inscrites au taux réduit de 5,5 %".
Cette décision que le délégataire a motivée aux services fiscaux, dont il est sans réponse, "choque" des élus d’opposition : ils trouvent intempestif qu’un opérateur agissant pour le compte de la Ville s’arroge le droit de ne pas payer ce qui est dû au titre de la TVA telle qu’elle est". Si la TVA doit être réduite, ce n’est pas au délégataire d’en prendre la décision", a protesté une élue.
Une autre a demandé si la baisse de fait de 14,1 % du montant de la TVA (19,6 % taux normal moins 5,5 %, taux reversé au Fisc par Casas) a bien été répercutée à la source, sur le prix des billets. Et si le prix des places va donc baisser. Daniel-Jean Valade, auquel la question a été posée de manière très précise une première fois, puis une seconde fois, n’a pas donné de réponse. Ce dernier a précisé que Simon Casas avait provisionné l’argent au cas où le fisc lui réclamerait les 14,1 % de TVA qui manquent et qu’il était dès lors "inutile de préjuger des choses, tant que les impôts n’auraient rien décidé".
Comme tous les ans à pareille époque, le conseil municipal s’est penché, samedi, sur le rapport que le délégataire des arènes (Simon Casas Production) adresse à la Ville, depuis qu’elle l’a chargé d’organiser, en février 2010, pour cinq ans, les spectacles tauromachiques de Nîmes.
Source : Le Midi Libre du 19 novembre 2012
Tous à Alès les 11 & 12 mai 2013 pour l'abolition de la torture tauromachique ! 
Une manifestation unitaire est organisée à Alès les 11 et 12 mai 2013. L’objectif : être plus de 5 000 manifestants dans une ville organisatrice de corridas, en pleine feria, et manifester trois fois en deux jours, pendant les corridas. Une action sans précédent pour dire non à la dictature tauromachique. Toutes les informations, cars et hébergement sur le site du CRAC Europe ici :
Logo Crac avec l'aimable autorisation du CRAC Europe 
Bien amicalement,
Cerizette
Le 12 janvier 2013
 
Repost 0
Published by Cerizette - dans ANTI CORRIDA
commenter cet article
6 février 2013 3 06 /02 /février /2013 22:10

ALES-11-12-MAI-2013.jpg

Nîmes arènes maudites...

Des arènes interdites pour éviter les suicides

La mairie de Nîmes a décidé d'interdire la visite des arènes de la ville aux personnes seules afin d'enrayer une vague de suicides du sommet de ce monument romain haut de 27 mètres, a-t-on appris mercredi auprès de la municipalité. Un arrêté municipal a été signé la semaine dernière interdisant les visites aux individus venant seuls, alors que cinq personnes ont mis fin à leur jour depuis le sommet des arènes romaines en deux mois, a-t-on précisé de même source. (AFP)

Source : Maritima Infos le 6 février 2013 

http://www.maritima.info/depeches/faits-divers/region/19676/des-arenes-interdites-pour-eviter-les-suicides.html

"Depuis le 25 septembre 2012, nous avons eu trois suicides et deux tentatives dont la dernière, une jeune Arlésienne de 22 ans, est devenue, depuis, paraplégique. Les victimes ont en général entre 20 et 30 ans", explique Richard Tibérino, adjoint à la sécurité. Selon ce dernier, il y a en moyenne 50 suicides et tentatives par an à Nîmes, mais seulement une poignée sur la voie publique...      

Source : Midi Libre le 6 février 2013 

http://www.midilibre.fr/2013/02/06/les-arenes-de-nimes-interdites-aux-personnes-seules-pour-eviter-les-suicides,639638.php#Séquence_1 

Tous à Alès contre la torture des taureaux !

Communiqué du CRAC Europe pour la protection de l'enfance

Pour en finir avec la torture tauromachique dans la capitale des Cévennes : l’endroit où il faut être en 2013 !

Visitez le site internet et rejoignez nous sur le forum de discussion ouverts pour cette occasion ! Toutes les réponses à vos questions s’y trouvent.

Les trois rendez-vous sont au parc du Bosquet, à côté de la mairie d’Alès
  • Samedi 11 mai manif de 14h00 à 19h00
  • Dimanche 12 mai manif de 9h00 à 12h00
  • Dimanche 12 mai manif de 15h00 à 19h30

Une manifestation unitaire est organisée à Alès les 11 et 12 mai 2013. L’objectif : être plus de 5 000 manifestants dans une ville organisatrice de corridas, en pleine feria, et manifester trois fois en deux jours, pendant les corridas. Une action sans précédent pour dire non à la dictature tauromachique.

Il faudra donc arriver à Alès samedi 11 mai avant 14 heures, pour repartir dimanche 12 mai aux environs de 20 heures. Alès est une ville fragile. Nous pouvons gagner si nous sommes nombreux. Cela dépend de chacun de nous. Un week-end à Alès pour sauver 18 taureaux de la torture programmée, cela vaut bien un petit sacrifice ! Nous manifesterons samedi après-midi, dimanche matin et dimanche après-midi. Inscrivez-vous si vous souhaitez venir en bus : Venir en bus. Des départs depuis les principales villes de France et des hébergements à peu de frais.

Toutes les associations et tous les militants sont les bienvenus, afin que l’unité ne soit pas un vain mot. Faites passer le message à vos connaissances !

TOUT SAVOIR c'est ici : www.ales2013.com

 

Max Roustan, maire d’Alès, soutien actif de la torture tauromachique : la démocratie est en panne

Depuis dix ans, le CRAC, Comité Radicalement Anti Corrida, association alésienne, demande à faire partie d’Alès 1901, la Fédération des associations de la ville, dont Max Roustan est le président d’honneur, la moitié du conseil d’administration étant composée de conseillers municipaux aux ordres du maire. Depuis dix ans, le CRAC est exclu de la fédération sans aucune justification, malgré de nombreuses demandes de notre part. Il faut dire que la fédération est étrangement gérée : suite à notre demande de la composition du conseil d’administration et des statuts de la fédération à M. Palmier, président d’Alès 1901, en février 2010, la réponse fut : « Nos statuts sont en cours de modification. » En 2012, pas de nouveaux statuts enregistrés en sous-préfecture. Les derniers datent de 1991 ! Suite à une nouvelle demande argumentée, M. Palmier ose nous écrire, le 1er octobre 2012 : « Votre association ne nous apparaît toujours pas comme prioritaire à l’adhésion à Alès 1901. » Cela fait seulement dix ans que nous attendons. De qui se moque-t-on ? Quel est ce système totalement arbitraire ? Faut-il être ami du maire pour avoir le privilège de faire partie de cette fédération ? (la suite sur le site Alès 2013)      

Source : Anti corrida CRAC Europe

http://www.anticorrida.com/mai-2013-grande-manifestation-unitaire-a-ales.html

Collectif PATRIMOINE CORRIDA Non à la honte française!

http://www.patrimoine-corrida.fr/

200 associations de bonne volonté réunies autour du CRAC Europe, dont des prêtres, vétérinaires et psychiatres, ça fait chaud au coeur.

Merci pour les taureaux martyrs !    

Bien amicalement,

Cerizette

Le 6-7 février 2013

 

Repost 0
Published by Cerizette - dans ANTI CORRIDA
commenter cet article
6 février 2013 3 06 /02 /février /2013 20:55

animaux-petition-30M-d-amis-2013.jpg

Animal objet = animal en danger !

En signant cette pétition, vous ferez entendre la voix des animaux et permettrez à la Fondation 30 Millions d’Amis de renforcer la pression de l’opinion publique sur le ministre de la Justice et le législateur.

SVP signer et partager ici :

http://www.30millionsdamis.fr/agir-pour-les-animaux/petitions/signer-petition/pour-un-nouveau-statut-juridique-de-lanimal-22.html?utm_source=EM-STATUT&utm_medium=Emailing&utm_content=EM-STATUT&utm_campaign=EM-STATUT

À l'attention de Christiane Taubira, ministre de la Justice

Le pays des Droits de l’Homme ne serait-il pas assez éclairé pour reconnaître les droits des êtres vivants doués de sensibilité ? Nos concitoyens sont parmi les plus favorables au respect du bien-être animal : pour 90% d’entre eux, il fait même partie intégrante de la famille (Ipsos, 2004). Plus de 200 ans après sa rédaction en 1804, notre Code civil n'a toujours pas évolué et considère encore les animaux comme des "biens meubles" (art. 528). Il accuse donc un décalage certain avec la mentalité contemporaine qu'il est grand temps de combler. Aujourd’hui, l'animal est devenu une préoccupation sociale suffisamment forte pour que le législateur s'interroge sur une nouvelle définition de son régime juridique, comme l'a déjà fait la plupart de nos voisins européens.

Je m'associe donc à la demande de la Fondation 30 Millions d'Amis de faire évoluer le régime juridique des animaux et demande au législateur de retirer l’animal du droit des biens et de créer dans le Code civil, à côté des “Personnes” et des “Biens” une troisième catégorie pour les “Animaux”.

En ce sens, je soutiens la proposition visant à modifier l’intitulé du Livre II du Code civil comme suit : “Des animaux, des biens et des différentes modifications de la propriété” avec un Titre 1er “Des animaux” où il devra être spécifié que l’animal est un être vivant et sensible.

Lien pour télécharger la pétition papier au format PDF et la diffuser :

http://www.30millionsdamis.fr/uploads/tx_ameos30mpetition/statut-juridique_01.pdf

Merci de votre participation massive !

Bien amicalement,

Cerizette

Le 6 février 2013

 

Repost 0
6 février 2013 3 06 /02 /février /2013 19:12
ANIMAUX-RESTO-ANIMAUX-jean-marc-marie-resto-animo-vendee.png 
Ventres à choux : ventres d'amour vendéens
.
Un chien ou/et un chat c'est beaucoup de soleil dans l'eau froide, surtout depuis que l'euro est  (hélas) devenu notre monnaie. Comment croire naïvement  que la dette extérieure est seule responsable de "la "crise" ? Nous ne sommes pas amnésiques. Les commerçants cupides  y sont pour beaucoup car Ils ont vite compris l'intérêt d'arrondir en donnant le change ! La liberté des prix -qui n'a pas été maîtrisée- a fait sursauter notre porte-monnaie en une seule journée ce 1er janvier 2002.
Exemple : louer une vidéo pour le week-end coûtait 10 francs mais que s'est-il passé le lendemain ? Le prix est passé à 2 euros, soit 13,50 francs : 35 % d'augmentation  pour le même service ! Insidieusement, tous ont fait pareil et nous voilà à ne plus pouvoir nous nourrir de manière décente, à un point jamais atteint en temps de paix. Alors que l'Union Européenne ne veut plus participer à l'aide alimentaire parce que l'Allemagne n'a pas de surplus agricoles et refuse d'y contribuer, la solidarité serait donc un vain mot. Pas pour tout le monde, heureusement.
Manger correctement ne signifie pas qu'il faut de la viande pour survivre, contre toute idée reçue car les Boudhhistes et les végétariens se portent très bien, mais qu'il faut manger de manière équilibrée assez de légumes, fruits et graines. On n'est pas pauvre parce qu'on ne mange pas de viande ! Mais nourrir et soigner un animal est de plus en plus difficile, tandis qu'il est souvent la raison de vivre et le lien social de quantité de personnes exclues.
Le dernier rempart contre la solitude...
Quoi de plus tragique quand on n'a plus qu'un ou deux petits compagnons à quatre pattes et de devoir se priver encore plus de manger pour eux ? Certains en viennent tristement à les abandonner pour ces raisons. Des milliers de personnes qui aiment de tout coeur leur chat ou leur chien vivent sous le seuil de la pauvreté en France, et aussi ceux que l'on nomme désormais les pauvres aux cheveux blancs : les retraités. Nos aînés, si discrets et honteux d'en arriver à demander de l'aide alimentaire. 
Marie et Jean-Marc COURTIER ont pensé aux plus démunis en ouvrant leur association et en y consacrant  forces et espoir pour améliorer le quotidien de ces vies croisées. Parce que posséder un animal c'est avoir un trésor chez soi, ou dans la rue quand y vit malheureusement, et cela ne doit pas être un luxe ! Quand on n'a que l'amour à offrir en partage... Ils méritent félicitations et respect, c'est pourquoi Animalus dépose leur coeur d'or dans la rubrique "Pause tendresse et voeux". Vous découvrirez aussi  que RESTO ANIMO est un réseau qui ne demande qu'à se développer avec de la bonne volonté.
Lisez ce qu'en dit Ouest France Challans ce 5 février 2013 : 
 
En Vendée, une banque alimentaire pour… les animaux
Un couple de Challandais vient de créer l’association Resto animo, une banque alimentaire pour animaux. Objectif : aider les maîtres en précarité financière à garder chiens et chats avec eux. « Notre action est à la fois une aide alimentaire à l’animal et une aide sociale au maître », résume Jean-Marc Courtier. En France, sur les 60 000 abandons annuels, 30 % sont causés par le manque de ressources : « A Challans, le refuge de l’Arche de Noé est submergé de chiens et de chats. Si Resto animo peut contribuer à faire baisser de 30 % ces abandons, on aura réussi notre pari »
Déjà une chaîne de soutien s’est formée en quelques semaines. Un box d’urgence a été trouvé à Camping dogs, route de Machecoul. Le Super U de Challans est d’accord pour fournir des croquettes en limite de date de péremption. Un contact « avancé » est en cours avec le centre Leclerc. La clinique vétérinaire Clemenceau a été approchée pour des soins vétérinaires à des tarifs « associations ». Resto animo a noué des contacts avec le Secours populaire, les Restos du cœur et le Secours catholique pour recueillir et canaliser les demandes.
L’asso a déjà défini sa stratégie : « Les aliments seront vendus à des prix très inférieurs au marché avec un tarif dégressif en fonction des revenus des bénéficiaires », explique Marie Courtier. Le paquet de croquettes pourrait ainsi varier de 0,50 € à 5 €.
 
Source : Ouest France le 5 février 2013  
Photo : site Resto Animo ci-dessous. 
ANIMAUX-logo-resto-animo-2012.png
RESTO ANIMO est une chaîne de solidarité créée en 2009  par l'association CROC BLANC en région Rhône-Alpes pour les Sans-abris notamment. Il ne tient qu'à l'amitié et au courage de personnes comme Marie et Jean-Marc pour que d'autres antennes puissent s'ouvrir : téléphonez au 06 50 46 21 99 !
Page facebook (lire aussi "à propos") :
Voici le site pour déposer un don, écrire et devenir bénévole :
Ce que nous apportons :
La fourniture de l’alimentation animale
Celle-ci est en partie apportée grâce à l’aide des magasins spécialisés, des fabricants et des particuliers, ou récoltés via des opérations caddies. L’alimentation spécifique est en revanche achetée auprès des fabricants.
La fourniture des accessoires
Colliers, laisses, plaques d’identification, muselières (permettant aux chiens de boire, respirer, et haleter), gamelles, couvertures, jouets.
La mise en règle des animaux
Identification des animaux (Obligatoire pour les chiens depuis janvier 2009).
Vaccination annuelle permettant d’éviter la propagation des maladies
Mise en règle des chiens catégorisés.
La stérilisation
Pour éviter la surpopulation des chiens de rue, pour éviter de voir des chiots qui n’ont aucune chance de survie au rythme imposé, pour éviter le spectacle de la souffrance d’une maman chienne qui ne peut se reposer.
Les soins et médicaments
Vermifuge, anti-parasites, blessures, infections, etc. En partenariat avec nos partenaires vétérinaires.
Les conseils personnalisés
Education et bien être du chien, comportement civique du maître, ..
Un suivi permanent et un point d’appui en cas d’urgence.
         
Bravo et grand MERCI à ces personnes et leurs partenaires qui ne laissent personne au bord de la route !
Bien amicalement,
Cerizette
Le 6 février 2013
 
Repost 0
28 janvier 2013 1 28 /01 /janvier /2013 20:15

3428615662_1e288105d4.jpg

Non aux tueurs d'abeilles !

Mise à jour 28 janvier 2013 : ajout  pétition de Cyberacteurs. 

 

Il y a de nombreuses pétitions pour cette cause, mais celle-ci n'est pas loin d'aboutir en France  avec votre aide. Animalus relaie le SOS et l'action de POLLINIS pour soutenir la résolution  de Laurence ABEILLE -c'est son nom- députée du Val-de-Marne, notamment  membre de la Commission du développement durable et de l'aménagement du territoire à l'Assemblée Nationale. Ecrivez d'urgence  à vos députés pour qu'ils cosignent ! Sur la pétition ci-dessous, qui est en fait une cyberaction comme l'association Cyberacteurs première à inaugurer cette manière d'interpeler nos élus, il ne vous reste plus qu'à choisir celle ou celui qui représente vos opinions. Ils sont tous recensés par département sur la liste officielle ici :

p://www.assemblee-nationale.fr/qui/xml/departements.asp

 
Une occasion historique de sauver les abeilles
 
Le phénomène de disparition des abeilles est en train de prendre un tour dramatique !
Les derniers chiffres de l'Institut de recherches publiques FranceAgrimer, dépendant directement du Ministère de l'Agriculture, sont effarants :
Plus de 1 000 colonies d'abeilles sont décimées en France... CHAQUE JOUR !
En seulement 6 ans, le nombre d'apiculteurs aurait chuté de plus de 40 % ! Et ce serait «directement corrélé à la disparition des abeilles » d'après France Agrimer.
C'est une véritable révolution silencieuse et tragique que nous sommes en train de vivre.
La majeure partie de ce que nous cultivons aujourd'hui et consommons au quotidien est en danger : tomates, courgettes, melon, pastèque, fraises, pommes, abricots, cassis, mûres, choux, oignons, poivrons, poireaux, persil, tournesol...
Les abeilles ne font pas uniquement du miel. Elles sont une humble et gigantesque force de travail, pollinisant 80 % des plantes à fleurs sur terre, et près de 90 % des plantes que nous cultivons.
Il n'existe aucune alternative, ni technique, ni scientifique, pour les remplacer.
Sans elles, c'est l'alimentation de toute la population qui est menacée !
Sans parler de millions d'espèces d'insectes, d'oiseaux et de mammifères qui dépendent directement de ces plantes pour se nourrir.
Ce déclin catastrophique des abeilles est un phénomène complexe. Mais parmi les multiples facteurs qui joueraient un rôle dans cette hécatombe, il y en a un – majeur, décisif – qui est aujourd'hui clairement identifié et dénoncé par plus d'une quarantaine d'études scientifiques menées à travers le monde depuis plus de dix ans.
Il s'agit d'un groupe d'insecticides utilisés massivement sur les cultures : les néonicotinoïdes.
Ce sont des variétés de pesticides systémiques, c'est-à-dire qu'ils sont mis sur la graine de la plante, et lorsque celle-ci poussera, elle suintera des composants chimiques à forte dose qui ne laissent aucune chance aux insectes quels qu'ils soient.
Les hécatombes ont commencé, et progressivement augmenté dans les années qui ont suivi l'apparition de ces nouveaux pesticides sur le marché, dans les années 1990. Et les populations d'abeilles augmentent là où ces produits ont été interdits.
Les preuves à charge contre ces pesticides ultra-nocifs sont accablantes, et pourtant...
Sous la pression des grands groupes agrochimiques, BAYER, SYNGENTA, DOW CHEMICAL ou MONSANTO, ils continuent à être autorisés, commercialisés et utilisés massivement dans les champs, - tuant ainsi des millions d'abeilles chaque année.
C'est pour couper court à cette situation dramatique que la députée Laurence Abeille (la bien-nommée !) a déposé une proposition de résolution pour interdire immédiatement les pesticides néonicotinoïdes dangereux pour les abeilles.
Si cette résolution était adoptée par l'Assemblée Nationale, des millions d'abeilles seraient sauvées, permettant ainsi la préservation de l'écosystème et de l'alimentation des générations futures.
Plusieurs de ses collègues soutiennent déjà l'initiative de Laurence Abeille, mais si nous ne faisons pas immédiatement et massivement pression sur les députés pour qu'ils co-signent cette proposition, elle sera rejetée.
De leur côté, les lobbys de l'industrie des pesticides sentent l'étau se resserrer. Et ils font des pieds et des mains pour que leurs produits continuent à être vendus : ils brandissent de pseudos arguments scientifiques pour prouver qu'on n'a pas d'autre choix que d'utiliser leurs poisons, ils prédisent des licenciements massifs si leurs produits étaient interdits...
Ils sont en passe de bloquer la proposition de Laurence Abeille à l'Assemblée Nationale.
C'est pour cela que je vous demande d'interpeller dès à présent le député de votre circonscription, afin de lui demander de cosigner cette proposition de résolution.
C'est très simple, il vous suffit de suivre ce lien : 
Et s'il vous plaît, transmettez cet email à vos contacts pour leur demander de faire pression à leur tour sur leur député pour qu'il co-signe la proposition de résolution pour mettre fin à cette hécatombe.
Pour peser dans la balance face aux multinationales agrochimiques, la mobilisation doit être massive. Il faut que chaque député reçoive des milliers de messages provenant de citoyens électeurs de sa circonscription.
Nous devons donner le plus d'ampleur possible à cette action primordiale (ce n'est pas tous les jours qu'une députée se positionne aussi franchement dans le combat pour sauver les abeilles !).
C'est pour cela que toute l'équipe de Pollinis a travaillé d'arrache-pied pour recenser les noms, les emails et les circonscriptions de chacun des 577 députés qui siègent à l'Assemblée nationale, pour que vous n'ayez plus qu'à mettre votre nom et qu'un email soit envoyé directement à votre député.
Seule une mobilisation massive des citoyens pourra décider les députés de tous bords politiques à cosigner cette proposition de résolution.
Je compte sur vous !
Merci d'avance,
Nicolas Laarman
Délégué général - Pollinis
Conservatoire des Fermes et de la Nature
   
Réseau POLLINIS le site pour plus d'informations : http://www.pollinis.org/
Soutenez cette action en ajoutant votre signature à la nouvelle pétition de Cyberacteurs en ligne le 28 janvier 2013 : 
Sauvons les abeilles des pesticides avec Cyberacteurs ici :
Merci beaucoup de votre participation et partage.
Bien amicalement,
Cerizette
Le 24 janvier 2013 - MAJ le 28 janvier 2013
Repost 0
25 janvier 2013 5 25 /01 /janvier /2013 20:35

6503264653_40dc082989.jpg

ZOOSADISME !

 

En TURQUIE, on viole en réunion des animaux. Des chiens sont capturés, étourdis par les coups, puis violés.
Ces violeurs brisent l'épine dorsale des victimes qui ne peuvent pas résister à cette pression, provoquant la rupture et la déchirure des organes internes...

Merci de signer la pétition :

http://www.petitions24.net/viol_en_turquie_sur_les_animaux

Par contre, Animalus n'est pas en accord avec la manière dont la pétition est rédigée indiquant : viol d'animaux "au lieu des prostituées"... Parce qu'on n'a pas plus le droit de violer des femmes sous prétextes qu'elles sont prostituées !

En France, il en est de même des conjoints mariés ou non : on n'a pas le droit de violer tout court. Personne !

Une relation sexuelle doit être libre et consentie.  Ce sont les fondements des Droits de l'homme comprenant  "l'homme" dans sa globalité incluant, bien évidemment,  les femmes et les enfants.  

De plus, que ces malheureux animaux soient martyrisés et violés par un ou plusieurs criminels n'enlève rien à la répréhensibilité et la barbarie des faits. Aux yeux de la loi, le viol "en réunion" est un viol aggravé.

L'ALLEMAGNE vient enfin de voter une loi contre la "zoophilie", qu'Animalus qualifie de zoosadisme. On ne peut pas dire "aimer" un être vivant quand on lui fait du mal volontairement pour en retirer de la jouissance.

Ne disons jamais que les hommes se comportent comme des bêtes, c'est faire injure aux animaux ! L'homme est l'animal qui a les plus vils instincts. 

"Il y a deux choses qui m'ont toujours surprise : L'intelligence des animaux et la bestialité des hommes". (Flora Tristan 1803-1844 ouvrière, femme de lettres franco-péruvienne)

Bien amicalement,

Cerizette

Le 25 janvier 2013 - MAJ 27 janvier 2013

 

 

 

Repost 0
Published by Cerizette - dans ZOOSADISME
commenter cet article

Cerizette Vous Souhaite Bienvenue Sur Animalus

  • : Animalus
  • Animalus
  • : Antispéciste pas de racisme envers les bêtes! Fraternel et solidaire pour agir ensemble contre le tort fait aux animaux, aux plus faibles et à la planète. Rousse comme un pain d'épices, c'est Ginger, la mascotte sur le Pont de l'Arc-enCiel depuis le 2 janvier 2012, noir sur le profil, c'est Angel, il ne broie plus que du bonheur...
  • Contact

Profil Blogueur

  • Cerizette
  • Après avoir été le "coup de pouce" d'ACTUANIMAUX et publié sur UNANIMUS pour les chiens de chasse martyrs espagnols de GEE Galgos Ethique Europe, voici mon blog créé en décembre 2011. Indépendant de toute préférence, religion, pression.
  • Après avoir été le "coup de pouce" d'ACTUANIMAUX et publié sur UNANIMUS pour les chiens de chasse martyrs espagnols de GEE Galgos Ethique Europe, voici mon blog créé en décembre 2011. Indépendant de toute préférence, religion, pression.

FACEBOOK la chance des animaux

Partager sur Facebook "J'aime" et autres c'est une chance de plus pour les animaux. Pensez-y! 

Mot Cle Pour Retrouver Un Article

NET ETHIQUE UN DEVOIR

Etes-vous égocentrique, malhonnête, paresseux ou les trois?

N'en doutez pas si vous copiez-collez SANS citer le nom, le lien et actif de vos sources, ou crédit photos ET sans effort personnel pour dire d'où viennent "vos" informations. NON fiables dans ce cas! Respecter la propriété intellectuelle c'est sincère: l'inverse c'est s'attirer des lecteurs en publiant sur la sueur des autres, comme on exploite les animaux... Merci de ne pas être comme ça!

 

Archives