Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 septembre 2012 5 28 /09 /septembre /2012 19:07

  

 

CORRIDAUne Déclaration de conscience scientifique des animaux signée à Cambridge !
 
Les animaux seraient donc plus intelligents que ceux qui nous gouvernent et se pensent supérieurs ! Supérieurs en gaspillage, certes, parce que les animaux  ne prennent pas l'avion à 7900 euros l'heure de Falcon, comme le fait M. Hollande et sa suite en temps de récession grave. Les décérébrés torturent, tuent et jouissent de la mort des animaux mais ils votent, c'est la conclusion de cet article.  La science avance tandis que la France recule, même sa justice est sous influcence c'est-à dire corrompue. CQFD : le rejet sans motif juridique de la demande du CRAC Europe et de DDA Droits des Animaux contre la corrida au patrimoine de la Culture française, une ignominie de plus envers les citoyens non-violents. Il ne faut pas être intello pour comprendre que,  même en costume-cravatte ou robe-cocktail couturier,  celles et ceux qui pensent avoir un grand cerveau l'ont inférieur à celui des animaux, vu qu'il se situe trop bas, et qu'ils n'ont, eux, justement pas de conscience mais un énorme nombril à la place...
.
Les animaux en toute conscience
Darwin affirmait, il y a cent cinquante ans, qu’il n’y a pas une différence de nature mais de degré entre l’homme et les autres espèces animales. Pourtant, il y a encore quelques décennies, parler chez l’animal de conscience, c’est-à-dire des états supérieurs de l’activité intellectuelle, eût été inconcevable dans les milieux scientifiques. Il y régnait un climat de «mentaphobie» dénoncé par Donald Griffin, fondateur de l’éthologie cognitive. Ce temps semble définitivement révolu.
A l’issue d’un congrès à l’université de Cambridge sur le sujet, des scientifiques internationaux renommés, dont Stephen Hawking, ont signé le 7 juillet 2012 une Déclaration de conscience des animaux (3), dont la conclusion est que «les humains ne sont pas les seuls à posséder les substrats neurologiques qui produisent la conscience. Les animaux non humains, soit tous les mammifères, les oiseaux, et de nombreuses autres créatures, comme les poulpes, possèdent aussi ces substrats neurologiques».
Le néocortex n’est donc plus considéré comme indispensable pour penser finement.
Dès 1920, on a démontré que les abeilles utilisent des concepts mathématiques pour indiquer leur butin aux congénères. Or les insectes ne possèdent pas de cerveau mais des ganglions nerveux, de même que le poulpe, mollusque de génie ! Ces vingt dernières années, une avalanche de découvertes nous a réconciliés avec le règne animal dont nous nous croyions si éloignés.
Les éléphants coopèrent pour trouver des solutions. Les rats estiment plus urgent de délivrer leurs congénères enfermés que de déguster des friandises. Les chimpanzés apprennent à leurs jeunes à fabriquer et à utiliser des outils pour casser des noix.
Les grands singes, les dauphins, les cochons, les éléphants et même les pies se reconnaissent dans un miroir, test classique de la conscience de soi que les enfants ne réussissent pas avant 18 mois. Mais les implications ne sont pas uniquement scientifiques. Elles sont aussi éthiques, juridiques et politiques.
Pourrons-nous continuer de traiter les animaux comme des choses ?
Pendant la canicule, les images de ces hangars où s’entassaient les cadavres d’animaux avaient de quoi couper l’appétit de ceux qui ont un cœur en plus d’un estomac.
Notre code civil témoigne de cette chosification de l’animal, qu’il qualifie archaïquement de bien meuble (article 528) quand, en Allemagne ou en Suisse, les animaux sont expressément distingués des choses. Opposés à la reconnaissance juridique de la sensibilité des animaux, les lobbies de la chasse et de l’élevage ont obtenu lors du quinquennat précédent la mise à l’écart de toute réforme en la matière.
Bref, en France, les animaux ne pensent pas parce que les chasseurs votent. 
Par Pierre Jouventin éthologiste, directeur de recherche au CNRS (1) et David Chauvet juriste (2)
(1) Auteur de «Kamala, une louve dans ma famille», Flammarion, 2012.
(2) Auteur de «La Personnalité juridique des animaux jugés au Moyen Age», l’Harmattan, 2012.
Signez la pétition contre l'inscription de la corrida au patrimoine immatériel de la culture française ici :
La torture ne peut pas être une forme de Culture, ni inscrite au patrimoine d'un pays puisqu'elle divise les peuples au lieu de les rassembler, sauf sous une dictature barbare. La torture au pays des "droits de l'homme" est inconcevable sous quelque forme qu'elle se présente. Mais la  France  de  HOLLANDE a  des aficionados au pouvoir comme celle de SARKOZY, tout est résumé en une phrase...
Il faut lutter contre la corrida par tous les moyens pour que notre pays ne reste pas dans l'obscurantisme et n'incite pas les enfants à la violence sur les animaux puis sur les personnes !    
Bien amicalement,
Cerizette
Le 28 septembre 2012
     
Repost 0
Published by Cerizette - dans ANTI CORRIDA
commenter cet article
28 septembre 2012 5 28 /09 /septembre /2012 16:25

 

bougie-espoir-linternaute.jpg

Quelle différence puisqu'on a le droit de sévices sur les taureaux ?    

La France échoue lamentablement dans son système éducatif car elle est un pays barbare. Elle ne considère pas les animaux comme ayant une conscience car la France n'en a pas. Elle vient encore de le démontrer en rejetant la demande du CRAC Europe et de DDA Droits Des Animaux contre l'inscription de la corrida à notre patrimoine culturel. Seuls comptent les bulletins de votes car les aficionados et les chasseurs votent ! La violence commence avec les animaux, une notion dont personne sauf la Protection animale et les écologistes ne veut tenir compte. On peut toujours embaucher des légions d'enseignants en temps de crise et des policiers à chaque portail d'école, rien n'y fera parce que le ver est dans la pomme du pouvoir. 

Ecoles de tauromachie, gouvernements successifs corrompus avec le monde de la corrida, chasseurs et toreros à l'Education Nationale pour inciter les enfants à la violence sur les animaux, voilà le résulat et que l'on ne s'étonne surtout pas :    

Les tortionnaires du chat transformé en torche vivante à Talant : des enfants de 12 et 13 ans !

L’affaire avait causé un grand émoi : le 21 août 2012, vers 19 heures, le chat d’un couple d’habitants du quartier Brossolette, à Talant, était rentré chez ses maîtres en passant par la chatière, alors qu’il était transformé en torche vivante.

Un acte volontaire : des riverains avaient aperçu deux jeunes gens asperger l’animal avec un liquide, et dans des buissons tout proches, le propriétaire avait récupéré un flacon de dissolvant, produit très hautement inflammable. Pendant que l’animal, brûlé sur tout le corps, luttait contre la mort dans des souffrances atroces, une plainte avait été déposée, bientôt suivie de trois autres émanant d’associations de protection animale (voir nos éditions des 23 et 24 août).

Un enquêteur pugnace
L’enquête avait été confiée au chef du commissariat de secteur des Grésilles, et le policier a mené durant plusieurs semaines des investigations extrêmement rigoureuses : enquête de voisinage, recherche de témoignages et même récupération de photos prises alors que les deux jeunes tortionnaires étaient revenus narguer les riverains du quartier. A force de recoupements, il est parvenu à identifier les deux incendiaires, des amis âgés de 12 et 13 ans, domiciliés à Talant.

Les adolescents ont été convoqués au commissariat central et entendus. Ils se seraient rejeté la responsabilité l’un sur l’autre avant de reconnaître avoir mis le feu à l’animal, un geste préparé puisqu’ils avaient acheté des allumettes et du dissolvant dans cette intention.

Source Gilles Dupont Le Journal de Saône et Loire du 28 septembre 2012 : 

http://www.lejsl.com/faits-divers/2012/09/27/les-bruleurs-de-chat-identifies    

Animalus vous fait grâce de la photo  du pauvre chat supplicié et vous invite à protester par tous moyens et soutenir les associations de protection animale contre la corrida en France : ce sera déjà un énorme progrès moral. Comment, en effet, montrer la différence à des enfants quand ils savent que l'on peut torturer légalement un animal dans le Sud de la France ?

Bien amicalement,

Cerizette

Le 28 septembre 2012

http://www.anticorrida.com/

     

Repost 0
28 septembre 2012 5 28 /09 /septembre /2012 13:47

GHANDI Strasbourg statue inaugurée

A faire pleurer Gandhi après le poisson rouge dans le bocal et les cirques animaliers...

 

Oiseaux emmurés vivants au centre commercial de l’Esplanade !    

Les oiseaux (moineaux et pigeons) enfermés le 17 septembre 2012 n’étaient toujours pas libérés dix jours plus tard, malgré les protestations de personnes, organismes divers ou associations de protection animale.
On en a également piégé d’autres le 24 septembre du côté de la rue de Boston à Strasbourg, devant le salon de coiffure N.C. !
La dalle avait probablement été soulevée par le vent et des pigeons avaient de nouveau pénétré à l’intérieur des faux plafonds où ils sont probablement restés emmurés, mourant à petit feu de faim, de soif et d’angoisse… Quel cauchemar épouvantable !

C’est également un grave problème d’hygiène et de sécurité. On semble faire l’économie de l’équarrissage en laissant dégouliner le jus de leurs cadavres en décomposition à travers les interstices entre les dalles. Sans oublier les invasions d’asticots et de mouches.

Il serait souhaitable de trouver très rapidement une solution consensuelle.


Pour information, voici un extrait de la question écrite posée en 2007 par Mme POLETTI, Députée, concernant le traitement des oiseaux :
“Mme Bérengère POLETTI attire l’attention de M. le ministre d’État, ministre de l’écologie, du développement et de l’aménagement durables, sur les méthodes utilisées pour capturer les pigeons de ville. [...] Il est certes souvent nécessaire d’empêcher dans les villes la multiplication des pigeons. Toutefois, cela devrait pouvoir se faire avec l’utilisation de méthodes douces comme les graines contraceptives ou l’installation de pigeonniers. [...]“

Texte de la réponse (extrait) :

“[…] Il n’existe pas de prescriptions réglementaires spécifiques concernant les opérations de limitation de population de pigeons en zone urbaine. Toutefois, les articles 521 ou R. 654-1 du code pénal réprimant respectivement les actes de cruauté, les sévices graves ou les mauvais traitements envers les animaux s’appliquent à toutes les espèces animales et permettent donc de sanctionner des pratiques qui pourraient générer des souffrances aux oiseaux capturés.
[…], le ministère de l’agriculture et de la pêche souhaite présenter un projet de décret simple qui permettra de fixer, par arrêté, la liste des procédés autorisés pour la limitation des populations de pigeons des villes. Cette démarche permettra un encadrement plus rigoureux techniquement des actions d’euthanasie des pigeons qui sont parfois dénoncées par les associations de protection animale. L’installation de pigeonniers en ville participe aux solutions visant à stabiliser les populations de pigeons et limiter l’arrivée de nouvelles colonies. Cela a déjà été mis en place dans l’agglomération parisienne. La mairie de Paris a émis le vœu d’en faire installer un dans chaque arrondissement de la capitale. [...]“

Texte complet :
http://questions.assemblee-nationale.fr/q13/13-2719QE.htm

A relire : Code pénal – Article R654-1 :
http://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do?idArticle=LEGIARTI000006419578&cidTexte=LEGITEXT000006070719&dateTexte=20120920

Citation de l’Article R654-1 :
Hors le cas prévu par l’article 511-1, le fait, sans nécessité, publiquement ou non, d’exercer volontairement des mauvais traitements envers un animal domestique ou apprivoisé ou tenu en captivité est puni de l’amende prévue pour les contraventions de la 4e classe”.

N.B. : Extrait de l’article 521-1 du Code Pénal :

« Le fait, publiquement ou non, d’exercer des sévices graves, ou de nature sexuelle, ou de commettre un acte de cruauté envers un animal domestique, ou apprivoisé, ou tenu en captivité, est puni de deux ans d’emprisonnement et de 30000 euros d’amende ».

http://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do?idArticle=LEGIARTI000006418952&cidTexte=LEGITEXT000006070719

Source Association C.RE.DO PIGEONS Pour une Régulation Douce des Pigeons le 28 septembre 2012 :

http://credopigeons.wordpress.com/2012/09/28/oiseaux-emmures-centre-commercial-esplanade/

A quand une vraie politique de Non-violence envers tous les animaux ?

Monsieur Roland Riess, maire de Strasbourg, fait mentir sa statue de Gandhi et son Arbre de la Non-violence au parc du château de Pourtalès. Va-t-il enfin réagir pour sauver ces oiseaux d'une mort si cruelle ?

Il est vrai que Strasbourg a encore d'énormes progrès à faire concernant tous les animaux. La preuve : la brochure de solidarité d'été pour rompre l'isolement des personnes fragiles durant les chaleurs d'été était ornée d'un poisson rouge dans un bocal. Question de cruauté : est-il normal de mettre un poisson seul et dans un bocal ? Réponse : Non, c'est justement aussi méchant que la solitude des gens !  

De plus, Strasbourg accueille régulièrement ces minables cirques avec des animaux sauvages maltraités et exploités de la naissance à leur mort ! Leurs méthodes de dressage et conditions de vie lamentables sont régulièrement dénoncées et sont la honte d'une profession d'amuseurs révolue. De nombreux pays européens et dans le monde interdisent ces cirques, et même le Panama. Voilà qui est dit, qu'on se le dise pour être dignes du XXIème siècle !

Merci M. le maire de donner le bon exemple et de vous entourer dorénavant d'adjoints compétents en matière de bien-être animal. Les associations de protection animale ne manquent d'ailleurs pas à Strasbourg pour y prendre conseil. 

Bien amicalement,

Cerizette

Le 28 septembre 2012

 

Repost 0
27 septembre 2012 4 27 /09 /septembre /2012 22:59

CORRIDA TAUREAU AGONIE

Demandons à France3 de cesser de faire l'apologie de la corrida !

 

Fermement opposés à la torture tauromachique (corrida), le CRAC Europe demande à Monsieur François GUILBEAU, directeur de France 3, Monsieur Thierry LANGLOIS, directeur de l’antenne et des programmes de France 3, Madame Marie-Pierre DURA-SWIDERSKI, directrice de la programmation de France 3, et tout autre dirigeant de cette chaîne, de cesser de diffuser des corridas en direct ou des émissions faisant l’apologie de la corrida, ou tout au moins de laisser les journalistes désirant publier des reportages objectifs sur cette barbarie faire correctement leur travail sans censure.
Nous n’acceptons pas que cette chaîne publique subventionnée par nos impôts ne laisse passer que des reportages partisans de journalistes aficionados, eux-aussi payés par nos impôts.

Nous n’acceptons pas que l’on nous impose ces images violentes et choquantes (surtout aux heures de grande écoute) qui heurtent plus particulièrement les enfants et les personnes fragiles dans le foyer des contribuables.

SVP diffusez et signez ici : 

https://www.change.org/fr/p%C3%A9titions/p%C3%A9tition-du-crac-europe-nous-demandons-%C3%A0-france-3-de-cesser-de-faire-l-apologie-de-la-corrida

Source CRAC EUROPE le 6 septembre 2012 :

http://www.anticorrida.com/France3-petition-apologie-corrida.html

 

La corrida reste un crime sur les animaux donc on ne devrait même pas diffuser d'images en-dehors de ces départements qui sont la honte de la France !

Bien amicalement,

Cerizette

Le 28 septembre 2012

 

Repost 0
Published by Cerizette - dans ANTI CORRIDA
commenter cet article
27 septembre 2012 4 27 /09 /septembre /2012 22:46

CORRIDA Becerrada-7

Protestons auprès de la mairie !

 

Samedi 06 octobre 2012 à 16h30 aux arènes de Bouillargues :
Novillade avec mise à mort de 6 jeunes taureaux et cadavres sur la chaussée !


Pour information, les arènes ne sont pas conçues pour faire des mises à mort (cela se pratique depuis seulement 4 ans) et les animaux morts sont sortis directement en plein milieu d'un carrefour sur la chaussée.
La circulation est interrompue et tous les automobilistes sont contraints d'assister au macabre spectacle du chargement des taureaux fraîchement abattus dont un gros filet de sang coule par le museau et le dos.
Les quelques dizaines d'aficionados se trouvant dans les arènes sont un public averti et dégustent la torture, l'humiliation et la mort de mammifères placentaires issus de la même famille que l'homme.
En revanche, il est scandaleux que les autorités laissent imposer en pleine rue ce genre de spectacle à des personnes passant là complètement par hasard (y compris de jeunes enfants qui peuvent en être traumatisés !)
A cette occasion, il est mobilisé un grand nombre de gendarmes (qui pourraient se consacrer à des tâches plus utiles) et tout regroupement est interdit dans un périmètre autour des arènes.

MERCI DE  VOTRE PARTICIPATION ET DU PARTAGE DE L'EVENEMENT AVEC VOS CONTACTS
POUR NOUS FAIRE ENTENDRE COURTOISEMENT 
AVANT, PENDANT ET APRES LA NOVILLADA :
 
MAIRIE DE BOUILLARGUES (GARD)
Parc Municipal
30230 BOUILLARGUES
TEL 04 66 20 73 12 FAX 04 66 20 44 96
E-mail site officiel : http://www.bouillargues.fr/?r=211
et secrétariat : mairie.bouillargues@wanadoo.fr

 

Source : FB groupe anticorrida

 

Bien amicalement,

Cerizette

Le 28 septembre 2012 

 
Repost 0
Published by Cerizette - dans ANTI CORRIDA
commenter cet article
27 septembre 2012 4 27 /09 /septembre /2012 21:52

CORRIDA TAUREAU AGONIE

Abolition de la corrida au patrimoine culturel : contre-attaque du CRAC Europe et DDA après le rejet truqué des "Sages"  

 

Signez la pétition du collectif Patrimoine corrida NON à la honte française ! ici :

http://www.patrimoine-corrida.fr/

 

Chers amis de combat,

 

Après cette bataille devant le conseil constitutionnel, nous commençons à refaire surface ! La couverture médiatique a été absolument sans précédent : plus de 150 articles de presse (en France et à l’étranger), passages radio et TV, 4 dépêches de l’AFP, deux longs entretiens avec l’AFP télé, deux dépêches de l’équivalent espagnol de l’AFP…

 

Vous pouvez retrouver sur notre site une grande partie de nos interventions. Toute l’équipe du CRAC Europe et de DDA Droits Des Animaux a travaillé à ce très gros dossier.

Le buzz 

http://www.anticorrida.com/QPC-le-buzz.html

Corrida : Hollande dans les traces de Sarkozy

http://www.anticorrida.com/Corrida-Hollande-dans-les-traces-de-Sarkozy.html

QPC le combat continue

http://www.anticorrida.com/QPC-le-combat-continue.html

 

Notre beau pays a montré une fois de plus que même la plus haute juridiction française n’était pas indépendante. Beaucoup de commentateurs ont considéré, tout comme nous, que cette décision de rejet de notre QPC était politique et non pas juridique. Les fameux « sages » qui ne le sont pas du tout n’ont même pas pris la peine de présenter une argumentation approfondie pour justifier le rejet. C’est tout simplement indigent et scandaleux. La vague médiatique, à la hauteur de cette injustice a permis de mettre notre lutte sous les feux des projecteurs comme cela n’a jamais été le cas. De nouvelles consciences s’éveillent, un verrou médiatique a sauté.

 

Vous avez pu lire certains « raccourcis » dans les médias, certaines personnes qui ne maîtrisaient pas le sujet se permettant de diffuser des communiqués ! Il est donc important de repréciser la situation pour la suite de nos actions :

 

1)   Sur le terrain juridique et judiciaire

Si le CRAC Europe et DDA ont pu générer une QPC, c’est parce qu’au préalable nous avions, dès le début mai 2011, demandé l’annulation de l’inscription au patrimoine culturel immatériel (PCI) français. A l’occasion de cette attaque de notre part au tribunal administratif de Paris, il était donc possible d’initier cette QPC, notre plainte contre l’inscription de la corrida étant en sursis. Rappelons que le 20 juin 2012, le Conseil d’Etat nous avait donné raison, considérant notre question  sérieuse et  que la loi posait effectivement problème dans sa formulation. C’était déjà une victoire importante, à ce haut niveau puisque le conseil d’Etat est l’équivalent de la cour de cassation en terme de juridiction. Notre QPC étant rejeté (il n’est pas possible d’aller au niveau européen sur cette procédure – la QPC étant une procédure par voie d’exception et non par voie d’action pour les spécialistes !), notre plainte contre l’inscription de la corrida au PCI français est réactivée. Attention ! L’enjeu n’est pas ici la fin de la corrida en France mais bien le retrait de cette ignominie à la liste du patrimoine français. Et sur cette procédure, nous irons jusqu’au bout : tribunal administratif, cour d’appel, conseil d’Etat et cour européenne des droits de l’homme.

 

2)   Sur le terrain législatif 

Mais pour obtenir la fin des corridas en France, nous avons la solution « classique » : faire changer la loi par le parlement. N’écoutez pas les mauvais esprits qui prétendent que notre action devant le conseil constitutionnel a fait reculer la lutte, l’a « fragilisée ». Rien n’a changé sur le plan du droit, le système était déjà totalement verrouillé par tous les procès malheureusement perdus dans le sud de la France avec ce rendu inique de la cour de cassation en 2006 : « il est possible de faire des corrida de Bordeaux à Fréjus, des Cévennes jusqu’à la mer », donc y compris dans des villes ou villages, à l’intérieur de cette zone, où il n’y a jamais eu de corrida ! Comme à Mimizan par exemple !

 

Il faut donc faire changer la loi et cette fois, c’est possible. Les militants prêts à agir n’ont jamais été aussi nombreux. La force de frappe abolitionniste a une ampleur jamais connue. Mais nous devons utiliser nos énergies le mieux possible ! En l’occurrence, Madame Geneviève Gaillard (voir son excellent communiqué de presse en fin de message) va déposer une nouvelle proposition de loi (ppl) à l’assemblée nationale. Lorsque cette ppl aura un numéro d’enregistrement, nous pourrons alors partir à la rencontre de nos députés dans leurs circonscriptions afin de leur demander de signer pour l’abolition. L’expérience a montré qu’il était difficile de faire confiance aux politiques, de droite comme de gauche. Nous ne nous contenterons plus d’un vague « je vais réfléchir », ou même « je vais signer bientôt » de la part des députés. N’oublions pas que Jean-Marc Ayrault avait été capable de bloquer des dizaines de signatures de députés PS début 2011. Il avait fallu le « coup de gueule » du Sénateur Roland Povinelli (PS) rue de Solférino pour faire sauter le verrou en mai 2011. Verrou immédiatement remis en juillet 2011… Et M.Ayrault est maintenant premier ministre…

 

Le moment venu, sans doute avant la fin octobre, nous l’espérons, nous pourrons donc sur demande vous envoyer copie du formulaire à faire signer aux députés pour soutenir la ppl abolitionniste. Les signatures originales seront transmises  Madame Gaillard et nous en garderons une copie. Nous avons 5 ans devant nous pour récolter les signatures des  députés. Il faut que les 577 soient sollicités.

 

Il faut bien comprendre le mécanisme : pour qu’une proposition de loi soit débattue dans l’hémicycle, elle doit être mise à l’ordre du jour. Si ce n’est pas le cas, tout se passe comme si elle n’existait pas. Ce fut le cas pour les quatre premières ppl. Ce sont les présidents de groupe des différents partis politiques qui peuvent mettre ces ppl à l’ordre du jour. Il y aura blocage, c’est certain, du moins dans un premier temps. Mais lorsque nous aurons obtenu la majorité absolue avant même le débat (nous aurons donc déjà gagné), comment les différents groupes pourront-ils continuer à soutenir cette dictature tauromachique qui empêche justement ce débat dont ils ont si peur ??? Si dans les 2 ou 3 ans qui viennent, nous obtenons 300 signatures sur 577 voix possibles, que feront-ils ? L’absence de démocratie éclatera au grand jour et la situation ne sera plus tenable, la quarantaine de députés aficionados ne pourront plus imposer leur diktat.

 

Dans ce contexte, merci de ne pas générer de cyberactions ou autre forme d’action en direction des députés ou des sénateurs. Ce serait très mal perçu à ce stade et totalement contre-productif. Attendons d’abord de rencontrer tous les députés pour recueillir leur signature. Nous pourrons ensuite faire le point.

 

Nous vous tiendrons informés du suivi de cette nouvelle proposition de loi et tiendrons à votre disposition argumentaire et DVD pour rencontrer et convaincre les députés. Pensez à consulter régulièrement notre site pour trouver les infos :

www.anticorrida.com

 

Le combat continue et nous allons gagner ! Le CRAC Europe soutient les différentes manifestations en préparation. Soyons nombreux à Paris le 20 octobre au Palais Royal !

 

Bien à vous

Pour toute l’équipe du CRAC Europe, en remerciant tous les partenaires,

Jean-Pierre Garrigues

 

COMMUNIQUE DE PRESSE

 

CONSEIL CONSTITUTIONNEL ET CORRIDA :

« QUAND LES SAGES SE FONT MAGES POUR TORTURER LA LETTRE ET L’ESPRIT DU PRINICPE D’EGALITE »

 

L'article 6 de la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen de 1789  fait partie du " bloc de constitutionnalité " auquel le Conseil constitutionnel français confronte les lois qu'il a à examiner.

Or cet article 6 dispose que "la loi doit être la même pour tous", principe que le Conseil a néanmoins assoupli en admettant des modulations lorsque celles-ci reposent sur des critères objectifs et rationnels au regard de l'objectif recherché par le législateur et que cet objectif n'est lui-même ni contraire à la Constitution, ni entaché d'une erreur manifeste d'appréciation.

Cependant, jusqu’ici, on savait que certains domaines appelaient une application stricte du principe d’égalité, il en va ainsi,  par exemple, des droits politiques mais aussi d’autres domaines comme la procédure pénale et la loi pénale. Pour ces domaines le Conseil Constitutionnel a toujours refusé de reconnaître et prendre en compte des modulations en fonction de certaines caractéristiques comme la situation géographique, on comprenait fort bien pourquoi, comment admettre que la sanction pénale pour un même acte soit ou ne soit pas la même selon que vous habitiez à Nantes ou à Nîmes ?! Ou pire, que ces faits et actes soient constitutifs d’une infraction, d’un  délit, à Nantes et pas à Nîmes !!! Et bien c’est fini !!! 

Le Conseil Constitutionnel, dans toute sa « largesse », vient de rompre avec cette appréciation à la fois objective et sécurisante pour admettre que la loi pénale en regards de mêmes faits puisse être différente entre français, selon l’endroit où ils ont été commis ! Reconnaissant  à la « tradition locale ininterrompue » les caractères de «précis, objectif et rationnel » et l’élevant au rang de justification de l’exception  à une application universelle de la loi pénale !!!  Pire, considérant que cette notion ne porte pas atteinte à des droits constitutionnels protégés comme celui de l’égalité des citoyens devant la loi !!!!

Je suis scandalisée de ce qui a semble –t-il prévalu dans cette décision ! Je constate que la sagesse n’est plus une « tradition locale ininterrompue » au Conseil Constitutionnel !!!!!

Mais cette erreur d’appréciation du Conseil Constitutionnel ne me motive que davantage dans mon intention de déposer très prochainement (je réunis en ce moment les soutiens et co-signatures de mes collègues socialistes) une nouvelle proposition de loi pour en finir avec ces deux dernières exceptions à la punition des sévices graves envers les animaux domestiques ou tenus en captivité, que sont les combats de coq et les corridas.

L'objectif de cette proposition est de remettre en cause les effets juridiques de théorie de la justification tirée de la notion de « tradition ininterrompue » qui s'est affirmée comme le dernier rempart laissant subsister des exceptions à la sanction  des sévices et cruautés faits aux animaux.

En effet, à la lecture de l'alinéa 7, la tradition ininterrompue intervient selon le même mécanisme qu'un fait justificatif or la liste des faits justificatifs en droit pénal français est défini de manière exhaustive aux articles L122-4, L122-5, L122-6 et L122-7 du code pénal, il s'agit de l'ordre de la loi, du commandement de l'autorité légitime, de la légitime défense et de l'état de nécessité.

En aucun cas, la tradition ininterrompue ne saurait agir comme un fait justificatif recevable et s'opposer à la qualification infractionnelle d'actes répréhensibles du point de vue de l'élément matériel et intentionnel.

A bientôt donc le combat continue

Geneviève GAILLARD,

Le 21 septembre 2012

 

La torture ne sera jamais notre culture ! Jamais !

Bien amicalement,

Cerizette

Le 27 septembre 2012

 

Repost 0
Published by Cerizette - dans ANTI CORRIDA
commenter cet article
26 septembre 2012 3 26 /09 /septembre /2012 23:58

6928903511_034891c820.jpg
Si l'Etat offrait aux 3 MILLIONS de chômeurs 10 MILLIONS d'euros  d'essence pour polluer et frimer ?

 

RAS LE RALLYE AUTOMOBILE !! 


Le collectif Ras le Rallye appelle à un rassemblement symbolique    

Jetons l'argent par la fenêtre (billets et chèques sont fournis) !
Samedi 29 septembre à 11h30 place Kléber Strasbourg et Mulhouse à 15 h devant la gare

 

Pour la troisième année consécutive, le rallye de France aura lieu en Alsace.

Cette année encore nous nous opposons à cette manifestation inutile, dangereuse, énergivore, polluante, coûteuse et amorale.

À l'heure où l'on évoque enfin la nécessité de mettre en œuvre la transition énergétique, et de gagner notre indépendance vis-à-vis du pétrole on consacre dans le même temps une nouvelle fois le sport automobile. Cette manifestation est en effet un des symboles du gaspillage énergétique : on déplace des engins de plusieurs centaines de kilos pour le spectacle pendant que d'autres ne peuvent payer de quoi se déplacer.

On va permettre à quelques uns de gâcher des centaines de litres de pétrole, tandis qu'on réduit avec difficulté le prix au litre de 6 centimes.

De même, alors que nos collectivités locales présentent leurs politiques de déplacements comme les pionnières en matière de mobilités douces, elles n'hésitent pas la moindre seconde lorsqu'il s'agit de financer des organisations qui vont à l'encontre des logiques d'apaisements, ou de « développement durable ».

Ainsi, ce sont près de 10 millions d'euros qui ont été offerts au rallye en 3 ans, alors que « les caisses sont vides » et que la « crise de la dette » secoue l'ensemble de l'Europe.

Bien sûr cette année le rallye sera « neutre » pour l'environnement. Les promoteurs de ces manifestations n'hésitent plus à écoblanchir leurs pollutions. Mais qui croira que le pétrole sera réinjecté dans le sol, les arbres déracinés replantés, les gaz d'échappement et les bruits de moteurs absorbés ?

Enfin, au-delà du message environnemental, l'organisation de ce rallye, surtout en ville, est porteuse d'un triste message amoral. Comment vouloir faire de la pédagogie au respect du code de la route lorsqu'on officialise un tel « rodéo » dans les rues de nos villes ?

Il paraît en effet difficile de condamner les agissements d'automobilistes inconscients lorsqu'on encense Sébastien Loeb – célèbre exilé fiscal – sous prétexte qu'il est originaire de la région.

Cette manifestation est donc une preuve supplémentaire de l'incohérence des représentants politiques, tant au niveau de nos municipalités, que des Conseils Généraux ou de la Région Alsace. Ceux-ci n'hésitent pas à gaspiller nos impôts dans des manifestations de ce type, alors soyons nombreux pour participer à une action symbolique :

Jetons l'argent par la fenêtre (billets et chèques sont fournis)
le samedi 29 septembre 11h30 place Kléber

à Mulhouse : Manifestation  à 15h devant la gare

 
Le collectif Ras le Rallye:

Ligue Contre la Violence Routière Bas-Rhin et Haut-Rhin,

Alsace Nature,

FNAUT (Fédération Nationale des Usagers des Transports),

CSF Bas-Rhin (Confédération Syndicale des Familles),

EchoGénèse,

Ecocité Strasbourg,

Eschau Nature,

Bürger Initiativ Kehl,

CADR 67 (Comité d’Action Deux-Roues Strasbourg),

CADR Mulhouse (Cyclistes Associés pour le Droit de Rouler),

CADRes Colmar (Cyclistes Associés pour le Droit de Rouler en sécurité),

ASTUS (Association des Usagers des Transports Urbains de Strasbourg),

FUB (Fédération française des Usagers de la Bicyclette),

Campus Vert,

Greenpeace - groupe local Strasbourg,

Les pieds sur Terre,

Piétons 67,

Objectif Climat,

Thur Ecologie et Transport,

Union Régionale CLCV Alsace,

Vélostation,

TRAJETS Sélestat,

AHBAK (Association des Habitants Bourse-Austerlitz-Krutenau),

AHQG (Association des Habitants du Quartier Gare),

ACCESS (Association Citoyenne pour une Consommation Ecologique et Citoyenne,

Association TC Alsace,

Centre Antibruit du Bas-Rhin,

CREP (Collectif de Réappropriation de l’Espace Public),

Gepma,

SGEN-CFDT Haut-Rhin,

Syndicat Solidaires Alsace,

Syndicat SUD Culture,

Europe Ecologie Les Verts Alsace,

le Parti de Gauche,

les Jeunes Verts Alsace,

NPA 67,

Schilick Ecologie.

BULLETIN D'ADHESION / READHESION 2012 : http://goo.gl/bRzgu
Agendas Publics des Verts Alsace : http://orga.verts-alsace.eu/agendaspublics

Photo station d'essence au crédit de Flickr  

 

Information de Alain JUND, Cyberacteurs membre du collectif Patrimoine Corrida Non à la honte française !

Venez nombreux protester contre ce sport inadmissible en cette période de récession  ! Et dire à France3 Alsace de cesser d'en faire la promotion.     

Bien amicalement,

Cerizette

Le 26 septembre 2012

 

 

Repost 0
Published by Cerizette - dans BIODIVERSITE-ECOLOGIE
commenter cet article
22 septembre 2012 6 22 /09 /septembre /2012 11:50

angel juillet 2011

Que faire quand on a perdu son animal et qu'on est en larmes ?

 

C'est avec plaisir qu'Animalus publie ce message de solidarité qui lui est parvenu, félicite et remercie l'auteur pour sa formidable initiative. C'est gratuit, il y a une carte géographique interactive, une rubrique "J'ai perdu", "J'ai trouvé", une galerie photo et tout espoir est permis grâce à AAP. Gardez bien ce lien précieux et faites-le circuler ! 

Bonjour,
Je me permets de vous contacter car j’ai vu votre site dédié aux animaux.
J’ai mis en ligne le 15 août dernier un site www.alerte-animaux-perdus.fr qui a  pour objectif de renseigner et d’aider les personnes qui ont perdu ou trouvé un animal de compagnie.
Une rubrique détaille les différentes démarches que l’on peut entreprendre, les lieux ou chercher, les arnaques a éviter, mais permet également de déposer une annonce qui sera repris sur les réseaux sociaux, les flux rss…
Alerte-animaux-perdus.fr ne se s’intéresse pas uniquement aux chiens ou aux chats, mais à tous les animaux domestiques.
Nous travaillons également a développer des partenariats afin d’optimiser les chances de retrouver animaux et maîtres.
Bref, si notre démarche vous intéresse, vous pouvez communiquer l’information, mettre un lien… nous aider à nous faire connaître afin d’être le plus efficace possible.
J’espère ne pas vous avoir ennuyé avec cet email.
Yannick
PS En 5 semaines c'est plus d'une centaine d'annonces (principalement chiens et chats, mais aussi des perruches et des furets) qui ont été  déposées.

Je voudrais préciser, que AAP (alerte-animaux-perdus) ne sera pas un simple service d'annonces, il en existe beaucoup, et d'ailleurs grâce à elles de nombreux animaux ont été retrouvés. Mais nous savons bien que c'est un peu une bouteille à la mer, ce n'est pas suffisant.

Je travaille dur pour négocier des partenariats avec les refuges, les Spa, mais également a développer des applications afin de regrouper, de confronter, et de fournir un maximum d'information à ceux qui ont perdu un animal mais aussi à ceux qui ont trouvé ou croisé un animal errant...
Je viens de rajouter un nouvelle fonctionnalité : un mur de photos qui peut permettre d'identifier plus facilement un de nos petits compagnons perdus.

Les liens :
- Des conseils pour aider dans la recherche : http://www.alerte-animaux-perdus.fr/chien-chat-perdu-que-faire.php
- Le lien pour déposer une annonce qui sera reprise sur les réseaux sociaux : http://www.alerte-animaux-perdus.fr/saisie-alerte-chien-chat-perdu.php
(Les annonces sont également automatiquement envoyées vers Tweeter.

"Ouvert ce 15 Août 2012 et après quelques mois de travail, nous sommes très heureux d'ouvrir ce site qui nous tient vraiment à cœur.

Notre souhait : vous aidez à retrouver votre petit compagnon, ou pour vous, qui avez eu la gentillesse de prendre soin d'un animal en attendant de retrouver son maître, de vous fournir les conseils et les moyens de vous y aider.

Ici pas de recherche par département, mais une localisation en cercle autour d’un lieu. Sachez que nous travaillons dur pour regrouper les annonces et développer des partenariats afin de vous fournir tous les moyens possibles pour vous aider.

Alors déposez vos alertes dès maintenant..."

 

Non Yannick, vous ne nous avez pas ennuyés avec votre message !

Bien amicalement,

Cerizette & Angel qui envoie un grand wouf à Alerte Animaux Perdus et mille bravos

Le 22 septembre 2012

Mise à jour le 24 septembre 2012 et 4 janvier 2013

N.B. Pour des raisons éthiques, ANIMALUS ne publie pas les commentaires, aussi élogieux soient-ils, contenant des liens vers des sites de petites annonces vente et achats d'animaux !

 

Repost 0
Published by Cerizette - dans SOLIDARITE
commenter cet article
25 août 2012 6 25 /08 /août /2012 16:08

CHIENS TRAFIC NAGOYA BORDEAUX13 chiens sans air  au mileu de leurs excréments et sacs de riz pour les clients ! Jolie façade... 

   

Bordeaux : vente de chiots à la carte dans un restaurant japonais

Les policiers sont intervenus jeudi soir 23 août 2012 dans un restaurant japonais qui pratiquait la vente illégale de chiots, pour quelques centaines d'euros.

Hier, le restaurant japonais Nagoya, situé cours Alsace-Lorraine, annonçait sur sa porte d'entrée être fermé pour la journée. Son gérant était en effet convoqué au commissariat. Il en est sorti avec une amende pour avoir vendu illégalement des chiots dans son restaurant.

L'alerte a été donnée par une dame qui a appelé l'association de protection et défense des animaux Venus. Elle a acheté un chiot au restaurant en juillet dernier. Depuis, il souffre de problèmes intestinaux et a sans cesse besoin d'un vétérinaire. Didier Talou, président de l'association Vénus, a alors fait remonter l'information auprès de la fondation Brigitte Bardot qui lui a demandé d'enquêter sur le terrain.

« Chiots très craintifs »

Jeudi soir, Didier Talou se rend donc au restaurant en se faisant passer pour un client. Il raconte avoir perdu son labrador et vouloir le remplacer. Son interlocuteur lui propose alors d'acheter un chiot, mais non identifié et non vacciné. « Il m'a demandé de payer 300 euros en espèces, se souvient Didier Talou. J'ai fait semblant de chercher un distributeur où retirer, et j'ai prévenu la police ». Au retour du défenseur des animaux, le restaurateur avait sorti six chiots afin de le laisser choisir. « Ils pissaient partout, déplore Didier Talou. Mais ils n'étaient pas en mauvais état, il faut le dire. En revanche, deux chiots de sept ou huit mois étaient très craintifs ». La police intervient et pénètre dans une chambre attenante au restaurant. Ils découvrent alors une pièce à l'air irrespirable.

« Dans la même salle, il y avait des sacs de riz qui servent à l'alimentation du restaurant et des chiots qui baignaient dans leurs excréments », témoigne Didier Talou. Les policiers demandent à visiter la cave où ils découvrent un chien mâle. Au total, ils ont compté un labrador, onze chiots et ce chien. « Le restaurateur m'a indiqué qu'ils faisaient trois portées par an », raconte le défenseur des animaux. Des commerçants voisins confirment par ailleurs avoir vu plusieurs chiots sortir et rentrer du restaurant.

Chiens confiés à la famille mais plainte des associations

Suite à cette action, les animaux ont été saisis et confiés au Service pour l'assistance et le contrôle du peuplement animal (SACPA). Puis, ils ont été confiés à un membre de la famille du restaurateur qui dispose de terrain à la campagne. Une décision qu'ont du mal à comprendre les défenseurs des animaux. « La maltraitance, ce n'est pas forcément battre son chien, explique Didier Talou. C'est aussi le maintenir dans des conditions qui l'empêchent de sortir ». Ainsi, l'association Venus et la fondation Brigitte Bardot entendent porter plainte contre le restaurant japonais auprès du procureur de la République.

Ce restaurateur (1) avait déjà fait l'objet d'un procès-verbal l'année dernière. Les faits : il avait laissé son chien dans sa voiture, fenêtres fermées et en plein soleil. Il sera convoqué au tribunal en octobre à ce propos. Cette affaire survient alors que Bordeaux connaît par ailleurs un problème de vente de chiens à la sauvette dans les rues du centre-ville. Il est donc conseillé de rester vigilant et de se tourner vers les endroits réglementés comme les animaleries si l'on souhaite acquérir un animal de compagnie.

(1) Nous avons contacté à plusieurs reprises hier l'établissement, mais aucune suite n'a été donnée à nos demandes d'interview.   

Source et photo Sophie Levy SUD OUEST le 25 août 2012: 

http://www.sudouest.fr/2012/08/25/vente-de-chiots-a-la-carte-803787-2780.php#xtor=EPR-260-Newsletter-20120825-zone_info  

Animalus vous présente VENUS association de protection et défense des animaux

24 rue de Laseppe - 33000 Bordeaux

Contact Laurent : 06 08 92 31 75 - Didier : 06 79 17 07 09

Fax 09 55 73 89 78

E-mail : association.venus@free.fr

Site : http://www.associationvenus.com/

SAYONARA le restaurant japonais et merci à Didier !

Une affaire à suivre de près car qui dit "confiés à la famille" pense récidive...   

Bien amicalement, 

Cerizette

Le 25 août 2012  

Pourquoi acheter des chiens quand les refuges d'adoption sérieux en sont remplis ? On vous proposera un animal connu, pucé, vacciné, stérilisé et on saura vous guider dans votre choix. 

  

Repost 0
25 août 2012 6 25 /08 /août /2012 12:40
 Mise à jour cyberaction !   
CORRIDA-CARREFOUR-NARBONNE.jpg"J'ai failli vomir chez Carrefour" : Cédric militant du Crac Europe    
Une action inédite et originale, évidemment pacifiste et non violente, comme le sont toutes nos actions, réalisée le 21 août 2012 par Cédric Mouysset, notre délégué pour l’Aude.
Des cadavres sans certificat sanitaire  de  Béziers via Perpignan à Narbonne Carrefour... le récit de Cédric.      .
20 août, repérage : 
J’ai failli vomir. Voici ce que l’on voit à l’entrée de Carrefour Narbonne (cf. photo). Après avoir pris des photos et dégoûté plusieurs clients, j’ai expliqué ma présence à l’agent d’accueil, qui a appelé un responsable. Ce dernier m’a appris qu’ils avaient acheté deux taureaux provenant des corridas de Béziers. C’est un abattoir de Perpignan qui a été chargé des découpes et de la vente des carcasses. Ce responsable a prétendu ne pas avoir à montrer de document attestant des tests ESB (vache folle) ou autres aux clients. J’ai eu beau lui dire que ne PAS montrer de document prouvant que les tests étaient effectués et négatifs laissait planer un fort doute sur leur réalisation, il n’a rien voulu entendre.
Il m’a clairement fait comprendre qu’il était procorrida.
21 août, action : 
Contrairement à la veille, où il était à l’entrée du magasin, le frigo qui contenait les barquettes de viande se trouvait au fond. Du coup, la sécurité ne nous a repérés qu’au bout de dix minutes, durant lesquelles nous avons eu le temps de prendre une photo. La photographe de L’Indépendant a pu nous rejoindre (c’est avec elle que je suis au téléphone) et prendre, elle aussi, une photo. Heureusement, car, dès que les agents de sécurité sont arrivés, ils nous ont de suite interdit de le faire. Nous leur avons expliqué que nous n’avions pas l’intention de crier ni de sortir des banderoles. On a pu alors rester devant le frigo et le panneau « taureau de corrida de Béziers ». Étonné qu’on ne se fasse pas virer, j’ai alors demandé à voir un responsable afin qu’il nous montre les papiers qui prouveraient que le test ESB a bien été effectué. Il était 19 heures passées, et aucun responsable ne se trouvait sur place.
Nous étions six militants, début de l’action 18 h 45, nous sommes restés jusqu’à 19 h 30. Très peu de monde s’approchait de ce frigo, aucun achat de viande d’animaux issus de « sévices graves » n’a été effectué durant notre présence, et nous avons pu discrètement informer quelques clients.
Nous sommes partis en disant aux agents que nous reviendrions l’année prochaine et que nous serions présents du premier au dernier jour si cette opération se répétait.
Cédric Mouysset Délégué du CRAC Europe pour l’Aude
Source et photo CRAC Europe pour la protection de l'enfance le 22 août 2012 :
CORRIDA-ACTION-CRAC-NARBONNE.jpgUne action relayée par la presse : Narbonne Action du  Comité radicalement anti corrida à Bonne source      
Le 'Comité radicalement anticorrida' reprend sérieusement du service à Narbonne, sous l'impulsion de son responsable Cédric Mouysset. Il a mené une action dans les murs de la grande surface Carrefour, mardi dernier. La raison ? "C'était afin de protester contre la vente de viande provenant de taureaux torturés lors des corridas de Béziers", affirme Cédric Mouysset.
Sur les coups de 19 h, lui et cinq de ses camarades du collectif se sont postés devant le rayon boucherie avec des tee-shirts aux slogans explicites : "Corrida, la honte !" : "Corrida, torture !" ; "Corrida, Basta" ; ou encore : "La torture n'est pas notre culture". L'opération s'est déroulée sans heurts et a duré autour de 45 minutes. "Nous n'avons rien fait d'illégal, pas de banderoles, pas de tracts, pas de cris. Nous sommes restés à proximité des frigos, où se trouve cette viande, afin de sensibiliser les clients et une fois de plus montrer qu'à Narbonne comme dans toute la France, les gens en ont assez de cette barbarie qui fait honte à notre région. Les gens de Carrefour se sont montrés tout à fait pacifiques à notre égard. Mais la prochaine fois qu'une enseigne réalisera ce genre de vente, nous serons là. Toujours dans un état d'esprit pacifique", assure Cédric Mouysset.
Source et photo L'INDEPENDANT du 23 août 2012 : 
Soutenez les militants et les taureaux martyrs en disant courtoisement à CARREFOUR Centre commercial Bonne source ce que vous pensez ! 
Adresse : Avenue de la mer BP 103 -11101 NARBONNE CEDEX 
Téléphone responsable Bruno BAUGAS : 04 68 90 36 00
E-mail fiche de réclamation sous Alimentation : 
 
Exemple : J'ai appris avec stupeur par la presse que Carrefour Narbonne vend de la viande de taureaux de corridas. Alors que 80% des Français sont opposés à la cruauté infligée aux taureaux, tradition locale ou pas. La barbarie n'est plus tolérable, nous sommes au 21ème siècle et il faut évoluer en donnant un bon exemple à la jeunesse. La torture n'est pas une culture acceptable. En conséquence, je ne ferai plus d'achats dans aucun magasin de votre enseigne et j'en informerai mon entourage et relations. A vous lire, cordialement.  
CORRIDA TAUREAU AGONIE La viande de taureaux en question : 
Considérant l'absence d''hygiène qu'inspire les photos, les germes pathogènes développés au soleil, au sol, à l'air, au contact des armes souillées et de nombreuses manipulations et les toxines de peur et souffrances, la viande de ces taureaux est aussi IMPROPRE à la consommation humaine. Elle n'a d'autre garantie sanitaire qu'une TOLERANCE LOCALE tout comme la corrida, avec interdiction de commercialisation ailleurs et pour un réseau local ou des farines animales.
C'est donc qu'elle présente bien un risque sanitaire et quand on a vu l'ahurissant Envoyé Spécial "LA VIANDE DANS TOUS SES ETATS" sur France2, il y a de quoi avoir peur...
Quel est le statut d'un taureau de corrida mort ?
Pour le législateur inventif, sa mort est assimilée à l'abattage d'un animal qui a eu un accident. Or, un "accident" de 20 minutes à coups de banderilles, d'épées et bistouri ne peut pas être défini comme tel. Le Code des assurances dit qu'UN ACCIDENT EST UN EVENEMENT SOUDAIN, IMPREVISIBLE ET INVOLONTAIRE. Par ailleurs, un animal réellement victime d'un accident doit être écarté de filière de consommation  en raison du risque de la MALADIE DE LA VACHE FOLLE (ESB). 
Extrait Animalus du 18 juillet 2012 : La Banque alimentaire du Vaucluse soit refuser la viande de taureaux torturés :      
Juste avec leur tee-shirt et leur détermination, ils ont montré ce qu'était le vrai courage. Un grand BRAVO à Cédric et ses partenaires. 
La torture n'est pas notre culture ni dans nos assiettes : dites-le à Carrefour ! 
Bien amicalement,
Cerizette
Le 25 août 2012
La pétition et le Manifeste de PATRIMOINE CORRIDA NON à la honte française ! Un collectif de 200 associations dont des prêtres, psychiatres et vétérinaires qui ont répondu à l'appel du CRAC Europe : http://www.patrimoine-corrida.fr/
 
Repost 0
Published by Cerizette - dans ANTI CORRIDA
commenter cet article

Cerizette Vous Souhaite Bienvenue Sur Animalus

  • : Animalus
  • Animalus
  • : Antispéciste pas de racisme envers les bêtes! Fraternel et solidaire pour agir ensemble contre le tort fait aux animaux, aux plus faibles et à la planète. Rousse comme un pain d'épices, c'est Ginger, la mascotte sur le Pont de l'Arc-enCiel depuis le 2 janvier 2012, noir sur le profil, c'est Angel, il ne broie plus que du bonheur...
  • Contact

Profil Blogueur

  • Cerizette
  • Après avoir été le "coup de pouce" d'ACTUANIMAUX et publié sur UNANIMUS pour les chiens de chasse martyrs espagnols de GEE Galgos Ethique Europe, voici mon blog créé en décembre 2011. Indépendant de toute préférence, religion, pression.
  • Après avoir été le "coup de pouce" d'ACTUANIMAUX et publié sur UNANIMUS pour les chiens de chasse martyrs espagnols de GEE Galgos Ethique Europe, voici mon blog créé en décembre 2011. Indépendant de toute préférence, religion, pression.

FACEBOOK la chance des animaux

Partager sur Facebook "J'aime" et autres c'est une chance de plus pour les animaux. Pensez-y! 

Mot Cle Pour Retrouver Un Article

NET ETHIQUE UN DEVOIR

Etes-vous égocentrique, malhonnête, paresseux ou les trois?

N'en doutez pas si vous copiez-collez SANS citer le nom, le lien et actif de vos sources, ou crédit photos ET sans effort personnel pour dire d'où viennent "vos" informations. NON fiables dans ce cas! Respecter la propriété intellectuelle c'est sincère: l'inverse c'est s'attirer des lecteurs en publiant sur la sueur des autres, comme on exploite les animaux... Merci de ne pas être comme ça!

 

Archives