Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 juin 2012 2 12 /06 /juin /2012 18:12

 

Il n’y a pas si longtemps, la viande était un aliment rare et exceptionnel...

Comme le sont encore aujourd’hui le caviar et la langouste, comme ne le sont déjà plus le saumon fumé ou les fraises en hiver !
Aujourd’hui, la viande s’est banalisée. Plus accessible, pré-conditionnée, surgelée, sur tous les étals, elle s’est transformée en quelques dizaines d’années en un produit omniprésent, un produit de grande consommation.
Pour être produite en quantités suffisantes la viande a nécessité une révolution profonde de l’élevage. De traditionnel, il est devenu intensif et industriel. Avec des contraintes de rendement telles que beaucoup d’élevages sont devenus de simples usines. Des éleveurs aveuglés par la productivité qui en arrivent à oublier les animaux et ne voient plus que des protéines sur pattes. Des usines qui confinent les animaux dans des chaînes de production de composants nécessaires à l’industrie agroalimentaire. Mais ces usines, soumises à un système industriel lié aux impératifs du marché, sont devenues pour beaucoup d’animaux une immense fabrique de souffrance. Ces usines à viande mettent en œuvre toutes les techniques, tous les moyens les plus efficaces, les plus rentables pour produire les animaux nécessaires à notre immense appétit de viande. Mais à quel prix ?
Un documentaire de Béatrice Limare - Rediffusion le 14 JUIN à 3 h 15
Une production Cinétévé, avec la participation de France Télévisions, de la RTS et du CNC

Lettre d'information L214

Le 12/06/2012

Adieu veau, vache, cochon, couvée

Il y a quelques semaines, nous avons lancé un appel pour le financement d'une enquête en abattoir. Les 3000 euros nécessaires ont été collectés. Nous remercions chaleureusement les donateurs pour leur générosité. Nous espérons pouvoir vous montrer le résultat dans quelques mois.

Ce mercredi 13 juin sur France 3 à 23h15, le documentaire de Béatrice Limare, "Adieu veau, vache, cochon, couvée", montrera la dérive du modèle agricole français qui a fait de la Bretagne une terre d'élevage intensif où les animaux, considérés comme des protéines sur pattes, s'entassent par milliers dans des hangars fermés sans accès à l'extérieur. Il sera possible de revoir ce programme sur le site Pluzz.

Adieu veau vache cochon couvée

Béatrice Limare suit notamment un enquêteur de L214 à l'intérieur d'élevages intensifs de dindes et de poulets, images saisissantes. La réalisatrice en appelle au changement de modèle agricole et à la remise en cause de la part prépondérante des protéines animales dans notre alimentation. S'il est dommage que ce documentaire salutaire soit diffusé en deuxième partie de soirée, nous nous réjouissons que France Télévisions lève le voile sur l'élevage tel qu'il est pratiqué majoritairement en France.

Adieu veau, vache, cochon, couvée

1000 vaches, un projet à stopper !

Samedi 23 juin, à Amiens dans la Somme, nous manifesterons aux côtés de Novissen contre l'implantation d'un élevage de 1000 vaches laitières et leurs 750 veaux et génisses.

Non à l'élevage de 1000 vaches

Cette opposition soutenue entre autres par José Bové ou Yann Arthus Bertrand est devenue l'emblème du débat autour du modèle agricole français. Modèle ultra productiviste contre prise en compte de questions éthiques animales et environnementales. Quelle sera la position du gouvernement dans ce débat ? L'intérêt public et l'intérêt des animaux passeront-ils encore derrière le seul intérêt économique ? Cette mobilisation est particulièrement importante puisqu'elle intervient juste avant la décision finale du préfet.

Quand : à 15h samedi 23 juin
Où : devant la maison de la Culture à Amiens, 2 place Léon Gontier.

Contre la création d'un élevage de 1000 vaches                                         

                               
  

→ Consulter l'agenda des actions

À bientôt,
L'équipe de L214.

Facebook Twitter Myspace Envoyer par mail Plus
Propulser notre lettre
Nous aider : Faites un don à L214

Bien amicalement,

Cerizette

Le 12 juin 2012

 

         
   

Partager cet article

Repost 0
Published by Cerizette - dans CONDITION ANIMALE
commenter cet article

commentaires

norma 12/06/2012 23:16


Bonsoir mon amie;,partagé et je serait devant la tv ,mille bisous ey il se battre contre cet horrible usine a viande modéle allemand,mais votons!

Cerizette 13/06/2012 00:44



Dernier bisou de nuit... Merci chère Norma à demain!



Joëlle 31 12/06/2012 21:55


Pétitions signées + FB.  C'est de la folie furieuse ces élevages

Cerizette 12/06/2012 22:11



Oui et c'est le modèle vers lequel on va malgré une légère prise de conscience DES CONSOMMATEURS! Bisous et merci.



Cerizette Vous Souhaite Bienvenue Sur Animalus

  • : Animalus
  • Animalus
  • : Antispéciste pas de racisme envers les bêtes! Fraternel et solidaire pour agir ensemble contre le tort fait aux animaux, aux plus faibles et à la planète. Rousse comme un pain d'épices, c'est Ginger, la mascotte sur le Pont de l'Arc-enCiel depuis le 2 janvier 2012, noir sur le profil, c'est Angel, il ne broie plus que du bonheur...
  • Contact

Profil Blogueur

  • Cerizette
  • Après avoir été le "coup de pouce" d'ACTUANIMAUX et publié sur UNANIMUS pour les chiens de chasse martyrs espagnols de GEE Galgos Ethique Europe, voici mon blog créé en décembre 2011. Indépendant de toute préférence, religion, pression.
  • Après avoir été le "coup de pouce" d'ACTUANIMAUX et publié sur UNANIMUS pour les chiens de chasse martyrs espagnols de GEE Galgos Ethique Europe, voici mon blog créé en décembre 2011. Indépendant de toute préférence, religion, pression.

FACEBOOK la chance des animaux

Partager sur Facebook "J'aime" et autres c'est une chance de plus pour les animaux. Pensez-y! 

Mot Cle Pour Retrouver Un Article

NET ETHIQUE UN DEVOIR

Etes-vous égocentrique, malhonnête, paresseux ou les trois?

N'en doutez pas si vous copiez-collez SANS citer le nom, le lien et actif de vos sources, ou crédit photos ET sans effort personnel pour dire d'où viennent "vos" informations. NON fiables dans ce cas! Respecter la propriété intellectuelle c'est sincère: l'inverse c'est s'attirer des lecteurs en publiant sur la sueur des autres, comme on exploite les animaux... Merci de ne pas être comme ça!

 

Archives