Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 février 2013 3 13 /02 /février /2013 23:30
ALIMENTATION-TRAFIQUEE.jpg.
Malbouffe ! Encore pire : cheval, âne et porc dans le "pur boeuf"...
Plats cuisinés de  Findus fournis par  Comigel et Spanghero :  la faute à qui ?  
.

Le consommateur paye et mange, il a le droit de savoir... C'est le bon moment de choisir de ne plus manger les animaux !

SVP vegan ou non signez la pétition pour exiger un étiquetage agro-alimentaire avec une traçabilité sérieuse. La libre circulation des marchandises dans l'Union Européenne ne doit pas tout permettre mais permet bien des trafics !    

N'oubliez pas de confirmer votre signature à réception du mail : 

http://www.mesopinions.com/petition/animaux/viande-cheval-lasagnes-findus/9645

Mise à jour le 14 février 2013 : SPANGHERO l'importateur de viandes dans l'Aude est coupable de tromperie, bien qu'il nie les factures ont parlé... COMIGEL distributeur est coupable  de négligences, FINDUS et autres clients  n'y sont pour rien. Après le cheval, on a trouvé aussi de la viande d'âne et maintenant de porc dans le "pur boeuf" : les médias n'en parlent pas, cela choquerait ceux qui  ne mangent pas  de porc. C'est déjà le cas chez ceux qui n'admettent pas de manger du cheval. Demain du chien et du rat ? On le murmure déjà. Les produits en conserves et dérivés ne sont pas épargnés. Les médias minimisent l'affaire pour "idiotiser" les consommateurs, tandis que l'Union Européenne vient de donner son feu vert au nourrissage contre nature des poissons d'élevage avec des farines animales (importées pesticides et Ogm inclus). Bientôt la crise du "poisson fou" ? Bon appétit la France ! 

GRANDE-BRETAGNE - Le "horsegate" pourrait bien devenir le "porkgate" ! 

Au Royaume-uni, la chaîne de supermarchés Waitrose annonce qu'elle retirait des plats de boulettes de viande après avoir découvert "des traces de porc" à l'intérieur.

Selon Waitrose, et ses supermarchés haut de gamme, "plusieurs tests ont été effectués sur ces produits et même si les résultats ont été contradictoires, nous avons pris des mesures de précaution en enlevant les boulettes surgelées des rayons et en informant nos clients".

Les deux lots de boulettes concernés ont été produits dans l’usine écossaise ABP Freshlink de Glasgow -fermée depuis- l'année dernière.

Lundi, le scandale de la viande de cheval avait connu un nouveau rebond. Le site anglais du journal The Independent avait révélé qu'une partie de la viande de cheval vendue dans les rayons surgelés des supermarchés en France, en Grande-Bretagne et en Suède, pourrait en fait se révéler être de la viande d'âne.

Par ailleurs, dans le volet viande de cheval censée être du bœuf, les supermarchés britanniques Tesco et Aldi UK ont retiré ces derniers jours des plats de spaghettis bolognaise et de lasagnes, tous fabriqués par Comigel, l'un des groupes alimentaires impliqués dans le scandale.

Huffingtonpost 13 janvier 2013 : http://www.huffingtonpost.fr/2013/02/13/viande-de-cheval-boulettes-porc-grande-bretagne_n_2676395.html?utm_hp_ref=fb&src=sp&comm_ref=false

Cheval roumain : une partie de la viande pourrait être de l'âne !
VIANDE DE CHEVAL - Nouveau rebondissement dans le scandale de la viande chevaline en Europe. Selon le site anglais du journal The Independent, une partie de la viande de cheval vendue dans les rayons surgelés des supermarchés en France, en Grande-Bretagne et en Suède, pourrait en fait se révéler être de la viande d'âne.

Le média britannique explique que c'est une loi, adoptée maintenant il y a six ans mais seulement appliquée récemment, qui serait à l'origine de ce nouvel élément d'information. Cette loi, qui interdit les chevaux sur les routes en Roumanie, pourrait être responsable de la flambée dans la vente frauduleuse de viande de cheval sur le marché du bœuf européen.

Pendant des siècles dans ce pays, les chariots tirés par des chevaux, mais aussi des ânes, étaient une forme commune de transport, rappelle The Independent. Mais après le changement de code de la route, des centaines de milliers d'animaux ont été envoyés à l'abattoir.

Ce qui pousse aujourd'hui des représentants de l'industrie alimentaire en France à spéculer sur le fait qu'une partie de la viande de cheval vendue dans les supermarchés pourrait donc être de l'âne.

Plus d'infos à suivre...
Source Huffingtonfpost 11 févrrier 2013 :

http://www.huffingtonpost.fr/2013/02/11/cheval-roumain-une-partie-viande-pourrait-etre-ane_n_2660056.html?ncid=webmail_fr2

Viande de cheval : résumé d'un scandale alimentaire d'ampleur  

La découverte de cheval dans des lasagnes censées être au boeuf et vendus par Findus a provoqué un tollé en Grande-Bretagne et met en lumière les procédés peu ragoûtants de la grande distribution en Europe. Ce dimanche, six enseignes françaises annoncent avoir retiré de leurs magasins en France des produits fournis par Findus et Comigel    

Le point sur l'affaire.

7 enseignes françaises touchées

La fédération du commerce et de la distribution (FCD) a annoncé ce dimanche que les groupes Auchan, Casino, Carrefour (sous les marques Carrefour et Grand Jury), Cora, Monoprix et Picard, ont retiré de leurs magasins en France des produits fournis par Findus et Comigel. Les produits ont été retirés "du fait d'une non-conformité d'étiquetage quant à la nature de la viande", selon la fédération des professionnels, qui regroupe une bonne partie des distributeurs français.    

Système U, qui ne fait pas partie de la FCD, a annoncé à l'AFP les retraits de produits Findus et de deux références de produits de sa marque distributeur. Quant à Leclerc et Intermarché, ils n'avaient pas encore communiqué sur le sujet diamnche après-midi.

Pas de faute de l'Etat, selon Benoit Hamon

Le ministre délégué à la Consommation Benoît Hamon a réfuté ce dimanche matin, dans un entretien au Parisien dimanche, toute défaillance des services de l'Etat dans la surveillance de la chaîne de production. "Je ne peux pas mettre un fonctionnaire derrière chaque pain de viande. Le système repose d'abord sur chaque acteur de transformation et chaque importateur, qui doivent faire les contrôles. Dans cette affaire, la faute a minima, c'est d'avoir réétiqueté la viande importée sans faire les contrôles suffisants", selon lui.

Findus accuse son sous-traitant Spanghero...      

La découverte de cheval dans des lasagnes censées être au boeuf au Royaume-Uni a poussé samedi le groupe alimentaire Findus à annoncer qu'il déposerait plainte lundi contre X. Findus accuse la société Spanghero, qui a fourni la viande à Comigel, d'avoir fourni du boeuf sans s'assurer de la qualité du produit.    

"Nous verrons mercredi les premiers résultats de l'enquête. Et notamment si l'entreprise française, Spanghero, savait qu'elle achetait du cheval ou si elle a été trompée", explique Benoît Hamon. "S'il faut engager des sanctions, nous n'hésiterons pas." Selon les autorités, le circuit commercial de la viande, achetée en Roumanie, transitait par des intermédiaires à Chypre et aux Pays-Bas.

... qui s'en prend à son fournisseur roumain      

La société française Spanghero a de son côté déclaré s'être approvisionnée auprès d'un producteur roumain, qu'elle envisage de poursuivre en justice. "S'il s'agissait bien de cheval, nous allons nous retourner contre le fournisseur roumain", a déclaré à l'AFP Barthélémy Aguerre, président de Spanghero. Mais il n'a pas livré le nom de ce fournisseur, assurant qu'il ne l'avait pas sur lui.

Les professionnels roumains se défendent

Les professionnels roumains de l'alimentaire ont rejeté dimanche les accusations du fournisseur français impliqué dans le scandale des lasagnes au cheval en Grande-Bretagne, affirmant que l'origine du problème n'était pas en Roumanie. "J'ai du mal à croire qu'un abattoir roumain ait pu livrer du cheval sous l'étiquette de boeuf", en raison des contrôles qui se font systématiquement dans les abattoirs, a déclaré à l'AFP le président des syndicats de l'industrie alimentaire (FSIA), Dragos Frumosu. Les autorités roumaines pointent des contradictions dans les accusations françaises:   

1) l'importateur français est obligé de vérifier la qualité de la viande lors de la réception, d'autant plus qu'il s'agissait d'une quantité importante. "S'il n'a pas protesté lors de la réception en constatant que c'était du cheval et pas du boeuf, c'est que soit il était complice avec le producteur roumain, soit il a changé l'étiquette après", affirme-t-il.    

2) "L'importateur français doit montrer les documents, s'il n'en a pas, cela pourrait indiquer qu'il l'a achetée sur le marché noir ou qu'il veut cacher quelque chose", a objecté le président de l'association Romalimenta, qui regroupe les patrons roumains de l'alimentaire. D'autant plus que la viande devait porter une étiquette indiquant précisément l'abattoir et le pays d'origine.    

3) La viande ne pouvait pas être livrée hachée - ce qui aurait pu empêcher de déterminer sa composition exacte- car cela impliquerait qu'elle ait été congelée puis dégelée pour la préparation des lasagnes. Or cela est interdit par la législation. Le ministère roumain de l'Agriculture a annoncé samedi soir avoir ouvert une enquête sur cette affaire.

Comigel au coeur de l'affaire

Comigel est au coeur de l'affaire. Cette usine est spécialisée dans la fabrication de plats surgelés à marque de distributeur et se fournissait auprès de l'entreprise Spanghero. Cette PME basée à Metz fournissait de nombreux clients à travers l'Europe. Des produits qui sont ensuite distribués dans 16 pays d'Europe. Pour l'instant, outre la France, des produits ont été retirés au Royaume-Uni, où le scandale est le plus fort compte tenu du statut tabou de la viande de cheval dans l'alimentation, et en Suède.

La Grande-Bretagne vers un moratoire des importations de viande

"Je pense qu'il devrait y avoir un moratoire sur toute la viande" en provenance de l'Union européenne "le temps de déterminer la source de la contamination", a déclaré Anne McIntosh sur la BBC. La présidente de la commission parlementaire britannique chargée des questions d'alimentation, députée, membre du Parti conservateur du Premier ministre David Cameron, avait déjà fait cette demande la semaine dernière, au début du scandale.

"Nous devons être très prudents avant de mettre en place des mesures protectionnistes", lui a répondu Mary Creagh, chargée des questions d'alimentation chez les travaillistes. "Des abattoirs britanniques exportent en Europe du cheval contaminé au phenylbutazone", un médicament utilisé pour traiter la douleur chez les chevaux, a-t-elle affirmé sur la chaîne Sky News. Or ces animaux sont considérés comme impropres à la consommation à cause du "risque pour la santé", selon les autorités sanitaires britanniques. "On ne sait pas si les abattoirs en question fournissent de la viande au Royaume-Uni. Donc un moratoire risque de ne pas être la réponse appropriée", a estimé Mary Creagh. De son côté, le ministre britannique de la Santé, Jeremy Hunt, a réaffirmé dimanche que les produits incriminés ne présentaient pas, à ce stade de l'enquête, de risque pour la santé.

A lire aussi :

La grande-distribution saigne les producteurs de viande

Le scandale de la bactérie E-coli dans la viande rouge

Source et photo l'Humanité 10 février 2013 : 

http://www.humanite.fr/societe/viande-de-cheval-resume-dun-scandale-alimentaire-d-514891 

Qui est au service de qui ? On n'apprécie pas la manière dont le journal télévisé de TF1 chaîne publique, présenté par la pro corrida Claire Chazal, a expédié l'affaire, au contraire de FR2 chaîne privée qui l'a développé et pris très au sérieux. Il faut laisser à Elise Lucet, pro cirques esclavagistes d'animaux et au langage taurin, ses documentaires sur la malbouffe, même si le sort des animaux ne l'intéresse pas.  

En attendant de connaître la vérité et de découvrir d'autres fraudes écoeurantes, ceux qui ne mangent pas de viande sont bien contents, et Animalus en fait partie. Sans vouloir heurter les communautés vegan, est-ce une raison de ne pas être solidaires et laisser faire les lobbies ? 

Merci de votre participation. 

Bien amicalement,

Cerizette

Le 11 février 2013 - MAJ 14 février 2013

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Katia de Paris 15/02/2013 17:42


C'est de pire en pire !!! On se fait berner et abuser de partout. Pour le coup, (ne mangeant plus de viande depuis plusieures années), je me dis qu'à l'époque il se peut que j'ai consommé des
animaux autres que boeuf et porc, sans le savoir !!! C'est terrible moralement !!! Mais dans quelle société on "survit" !!!!

Cerizette 15/02/2013 19:27



Oui chère Katia, c'est une notion que tous oublient : le droit moral de choisir et de l'exercer... Bientôt "Soleil vert" tant que les carnivores ne comprennent pas que l'on peut vivre sans
manger d'animaux... Quand la fiction dépasse la réalité. Amitiés,



marie-agnes 14/02/2013 12:24


les gens n'ont qu'a preparer eux meme leurs repas c'est d'etre VG qui m'a incité a cuisiner moi qui savais a peine faire des pates


c'est sur que l'on doit faire des plats cuisinés plus ou moins avec les restes que l'on ne peut pas commercialiser autrement


et comme il n'y a pas de petits profits !!!!!!


il serait temps que l'on remette bien en vue dans les rayons des librairies le tres bons livre desormais paru en poche de F Nicolino" Bidoche" soit tout les dessous de la viande


Mais la grosse question est que les consommateurs  veulent tout pour pas cher et que de l'autre coté ils ne font pas dans l'humanitaire


Reapprenons a manger simplement et sainement et  VG de preference car c'est le consommateur qui fait la consommation et pas l'inverse


et arretons de transporter des animaux a travers la planete, ,si l'on veut les manger mangeons ceux qui sont pres de chez nous et le monde aniimalier et humain s'en porteront mieux


 

marie-agnes 14/02/2013 12:05


regulierement nous avons des scandales alimentaires ,et ce sont toujours les animaux qui paient puisque tous ces plats sont detruits ,donc les animaux ont souffert et sont morts deux fois puisque
que mis aux dechets Eux qui toute leur vie ont été traités comme des dechets


ceci dit pourquoi cela fait il un tel scandale ?que se soit du boeuf ou tout autre animal quel est la difference ?Etant vegane je ne mange aucun animal et surtout pas de boeuf comme les Hindous


de surcroit dans toute cette histoire on ignore completement les animaux seul les consommateurs comptent  et au pays de la censure on ne risque pas nous vegan ou vgs de nous entendre


 

Minouch80 14/02/2013 09:47


Signé aussi ! Bien que pas encore 100% végétariens ( j'ai honte..., mais il est difficile de l'imposer à toute ma
tribu) il est clair que notre regard et notre consommation a changé ! et évolue encore...


Quand je pense au halal et casher... je suis prise de dégout...


Comme beaucoup, j'achète des surgelés, surtout légumes et un peu de poisson, ou je congèle (cause distances d'approvisionnement, l'économie d'essence ça fait aussi du bien à la planète !) mais
très (très) rarement des plats préparés... Question d'organisation, je prépare de + grosses quantités et je congèle... (enfin quand je ne suis pas désespérée de constater que mes "jeunes" ont eu
un "petit creux"...)


Quoi qu'il en soit, végé ou pas, c'est un scandale ! Un de plus... Le consommateur a le droit de savoir ce qu'il mange !


Pauvre France, pauvre planète...


 


 

Joëlle 31 12/02/2013 22:19


Pétition signée. Franchement c'est épuisant et chaque fois qu'on croit avoir vu le pire, il y a encore pire. 
 Et je serais bien surprise qu'on sache un jour le fin mot de l'histoire car il se murmure qu'il y aurait d'autres sources animales encore ... faisons tout de même attention aux rumeurs.
Déjà avec le cheval et l'âne, on atteint des sommets  

Cerizette 12/02/2013 23:10



Oui, ma chère Joëlle, c'est épuisant mais on finira par trouver qu'ils mélangent du chien... dans ce qui sert de nourriture au pays de la gastronomie ! On en avait déjà trouvé dans des döner
kebab. Avec tout ce que les associations dénoncent, la France sort brusquement de son sommeil Tu paries ? Ils retourneront acheter leurs lasagnes et autres saletés dès qu'elles
réapparaîtront ! Plus que jamais contente de ne pas manger de viande... 



Cerizette Vous Souhaite Bienvenue Sur Animalus

  • : Animalus
  • Animalus
  • : Antispéciste pas de racisme envers les bêtes! Fraternel et solidaire pour agir ensemble contre le tort fait aux animaux, aux plus faibles et à la planète. Rousse comme un pain d'épices, c'est Ginger, la mascotte sur le Pont de l'Arc-enCiel depuis le 2 janvier 2012, noir sur le profil, c'est Angel, il ne broie plus que du bonheur...
  • Contact

Profil Blogueur

  • Cerizette
  • Après avoir été le "coup de pouce" d'ACTUANIMAUX et publié sur UNANIMUS pour les chiens de chasse martyrs espagnols de GEE Galgos Ethique Europe, voici mon blog créé en décembre 2011. Indépendant de toute préférence, religion, pression.
  • Après avoir été le "coup de pouce" d'ACTUANIMAUX et publié sur UNANIMUS pour les chiens de chasse martyrs espagnols de GEE Galgos Ethique Europe, voici mon blog créé en décembre 2011. Indépendant de toute préférence, religion, pression.

FACEBOOK la chance des animaux

Partager sur Facebook "J'aime" et autres c'est une chance de plus pour les animaux. Pensez-y! 

Mot Cle Pour Retrouver Un Article

NET ETHIQUE UN DEVOIR

Etes-vous égocentrique, malhonnête, paresseux ou les trois?

N'en doutez pas si vous copiez-collez SANS citer le nom, le lien et actif de vos sources, ou crédit photos ET sans effort personnel pour dire d'où viennent "vos" informations. NON fiables dans ce cas! Respecter la propriété intellectuelle c'est sincère: l'inverse c'est s'attirer des lecteurs en publiant sur la sueur des autres, comme on exploite les animaux... Merci de ne pas être comme ça!

 

Archives