Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 février 2013 2 19 /02 /février /2013 07:49

4223282801_47135e7584.jpg

Sordide : des désaxés défendus comme de simples filous !  

Yves COMPAS 38 ans, Gwendoline HUART 22 ans, Thibaut OURLIER 23 ans et  Mickaël PARISEL 23 ans : ils ont un avenir prometteur dans le crime ! Les tortionnaires d'animaux ne sont-ils pas  des tueurs comme les autres ? Aujourd'hui un chien et demain... Les femmes ne sont pas en reste de barbarie : c'est la fille qui a initié le jeu de la mort.  

Que faire de cette jeunesse sans emploi à la dérive dans une société de surconsommation de biens et de violence ? Dans une France qui permet la torture des taureaux de corrida en donnant le pire exemple... 

Pleurnicheries et peines faibles pour ces détraqués désoeuvrés qui devraient avoir une obligation de suivi psychiatrique. Pauvre chien ! Voici les faits à frémir d'horreur. On notera que le journaliste de l'Union Presse ne sait pas que les sévices sur animaux sont punis de deux ans d'emprisonnement, et pas "seulement une simple contravention" : c'est une amende jusqu'à 30.000 euros. Il est vrai qu'en Ardennes la justice est frileuse, comme Animalus l'a relayé dans l'affaire Manuel FIAHLO, 46 ans, à Deville. Ce malfaisant avait commencé à noyer son chien dans la Meuse glacée, après lui avoir infligé des coups violents et lié les pattes avec du fil de fer. Heureusement, une femme témoin a donné l'alerte. Lors de la reconstituiton, le petit chien, qui était le souffre-douleur de la famille, avait fait pipi sur lui à la vue de son ex taulier. En décembre 2012, la justice ardennaise avait, pour la première fois, prononcé une condamnation à ne plus détenir un animal à vie ! Fiahlo n'avait reçu qu'une amende de 1000 euros avec sursis. C'est dire si la justice est souvent désespérante, autant que cette histoire...  En fin de page une information importante "Qui bat son chien bat les siens"  sur le lien évident entre les sévices sur les animaux et ceux infligés aux enfants martyrs. 

Un chien égorgé : la folle soirée de quatre écervelés 

CHARLEVILLE-MEZIERES Ardennes (Tribunal correctionnel). Tout le monde a les yeux rivés sur eux. Ils  arrivent à la barre. Quatre «amis» âgés de 22 à 38 ans. La présidente lit les faits survenus en février 2012 dans un bois de Saint-Loup-en-Champagne, petit village du Rethélois. Il règne dans la salle une intensité rare pour un procès en correctionnelle, un silence digne d'une cour d'assises.

Ces prévenus sont accusés d'avoir fait subir l'enfer à un chien confié par un autre ami au moment de partir derrière les barreaux. Son Beauceron fut retrouvé «dans un état lamentable» à Perthes : égorgé sur plus de vingt centimètres, vidé de son sang, dénutri et déshydraté après une longue errance. Dans l'incapacité de survivre à ces lésions, il sera euthanasié.

On a joué à la crapette : égorgement, pendaison, noyade ou mort lente ?

Avec leurs mots et dans un élan parfois désordonné, ce quatuor d'écervelés a tenté d'expliquer comment ils en étaient arrivés à décider du sort de cette bête en tirant au sort parmi les petits papiers sur lesquels étaient notées quatre options : l'égorgement donc, mais aussi la pendaison, la noyade ou la mort lente. Thibaut commence : «Au début, on ne voulait pas le tuer mais ils m'ont tellement pris la tête qu'à la fin, ça m'a pris la tête». Yves : «On a joué à la crapette. Moi, j'apportais depuis plusieurs fois des croquettes à ce chien. Je ne pouvais pas m'en occuper hein, désolé… On a aussi tiré au sort le nom de celui qui devait le tuer, mon nom a été tiré plusieurs fois mais j'ai refusé». Mickaël pleurniche : «Je me suis fait avoir comme un imbécile».

La fille instigatrice du meurtre voulait travailler dans la protection animale !

Gwendoline, elle, a le "mérite" de ne pas fuir ses responsabilités : «Oui, j'ai eu l'idée qu'on se sépare du chien. L'animal était agressif, il avait mordu plusieurs fois mon ami». Les quatre se retrouvent à filer en voiture vers le bois. Avec eux : le chien et un couteau de cuisine appartenant à Thibaut. Yves et Mickaël restent dans le véhicule pendant que Thibaut. et Gwendoline s'en vont mettre à mort le chien. Cette dernière assume presque l'entière responsabilité de ce qui s'ensuivit. Thibaut, lui, semble blêmir : «Non, je n'ai pas tenu le chien, j'ai pas pu, j'ai vomi !» Gwendoline certifie pourtant : «Thibaut a essayé de l'égorger, je l'éclairais avec une lampe-torche rouge !» Ils finissent pas s'en aller, laissant le chien pour mort. Après avoir été égorgé et poignardé à plusieurs reprises, Gwendoline Huart ayant porté le dernier coup, le pauvre chien livré à lui-même a survécu entre 7 et 10 jours. Des personnes l'ont trouvé et ramené à la mairie du village. La maire de Perthes, Ghislaine Moret, l'a emmené chez le vétérinaire qui ne pouvait plus rien pour lui.  

"Des pieds nickelés" qui ne savaient juste pas comment tuer un animal !

«Et qu'est-ce qu'on se dit après une scène pareille ?», demande la présidente, parfaitement consternée. Gwendoline s'effondre : «Je suis rentrée, j'ai serré mon ami dans les bras et j'ai pleuré […] Au début, j'ai pas dit la vérité car j'avais peur qu'on m'enlève mon chien. Je voulais travailler dans le domaine des animaux…» Silence. Personne ne pense à sourire de ces derniers mots. D'autres prévenus ont préféré «rejouer à la crapette».

La présidente replonge encore dans l'épais dossier : «Quand on lit vos auditions, on se croirait dans un film… D'horreur hein, soyons clairs !» Mickaël, qui n'a décidément pas peur du ridicule, ose : «On a longtemps cherché à le mettre dans une association mais il n'y avait plus de place ! […] Que ce soit clair, on voulait pas le faire souffrir ! Bon, il a souffert, d'accord.»

Aucun des prévenus n'avait jamais été condamné, hormis Mickaël, coupable de deux vols. Plaidoiries. Un des avocats de la défense explique : «Il n'y a pas eu de volonté de faire souffrir (tuer un animal est seulement passible d'une contravention, ndlr : note d'Animalus : faux c'est 30.000 euros et 2 ans de prison). Il n'y a pas d'actes de cruauté, il y a juste des pieds nickelés qui ne savaient pas comment tuer un animal.» La substitut du procureur requiert du sursis pour tout le monde : six mois pour Yves, huit pour Mickaël, dix pour Thibaut, et douze pour Gwendoline.

Préméditation ignoble : prison avec sursis

Après le délibéré, la présidente estime que «ce que vous avez fait résulte d'un processus réfléchi et lamentable». Restés ce soir-là dans la voiture, Yves et Mickaël sont respectivement condamnés à effectuer un stage de citoyenneté et 105 heures de travail d'intérêt général.

Pour les deux protagonistes principaux, Thibaut et Gwendoline, la sanction n'apparaît guère plus sévère : six mois de sursis et 105 heures de TIG pour le premier, huit mois de sursis et 140 heures de TIG pour celle qui sanglote encore à l'idée de «ne jamais pouvoir réparer (son) erreur». Et aussi interdiction de détenir un animal à vie et obligation de travailler pour indemniser la partie civile.

La Fondation Brigitte Bardot et la Lisa recevront chacune 1 euro pour le préjudice moral et chaque prévenu devra leur verser 100 euros pour les frais d'avocat.

Sources :  L'Union Presse du 14 février 2013 

http://www.lunion.presse.fr/article/ardennes/un-chien-egorge-la-folle-soiree-de-quatre-ecerveles

La Semaine des Ardennes du 13 février 2013

http://www.lasemainedesardennes.fr/article/13/02/2013/chien-enterre-vivant-et-chien-egorge--les-coupables-devant-le-tribunal/4291

Photo : Beauceron (sans rapport avec le crime) et rose au crédit de Flickr

Association LISA Ligue dans l'Intérêt de la Société et de l'Animal

14 rue de l'Abattoir - 08000 Charleville-Mézières

Portable : 06 81 93 62 18 - Fixe : 03 24 41 74 51 laisser un message

Urgences : Chien : 06 81 93 62 18 - Chat 06 48 22 15 14 (pas de réponse aux SMS)

Nouveau site : http://association-lisa.fr/

Facebook : https://www.facebook.com/pages/Association-LISA/192993710742903

Les Pieds nickelés : http://fr.wikipedia.org/wiki/Les_Pieds_nickel%C3%A9s

Le blog de Lucky Le Dalmatien : 4 erreurs de la nature de plus !

https://www.facebook.com/LuckyLeDalmatien

QUI BAT SON CHIEN BAT LES SIENS ! 15 mars 2013 importante conférence-débat  à Aix-en-Provence : vers une prise de conscience dans un cadre juridique ! Entrée libre, voir le site STOP Violence :

http://www.stopviolence.fr/page25.php   

On imagine comment ils ont traité le chien de leur "ami" avant d'en arriver là, et on ne doute pas une seconde que, s'il avait "mordu", ce serait pour se défendre.

En attendant de meilleures nouvelles, bonne journée aux amis des animaux qui, eux, ont de la compassion dans la cervelle !  

RIP pauvre toutou martyr inconnu, avec tout l'amour de tes amis fidèles d'Animalus.

Bien amicalement,

Cerizette

Le 19 février 2013     

4198805572_713fda3363.jpg 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Tther 19/02/2013 22:46


je trouve que le jugement n'est pas à la hauteur de l'acte commis. Ils ont tués (ou participer) au meurtre d'un être de vivant!!! comment cela se fait-il que la justice ne les punissent pas avec
une peine plus lourde. Ils ont tués de sang froid. De quel droit décide-t-ils de tuer un animal qui ne demandait qu'à vivre?! Ils ne valent pas mieux que les tueurs. Où vas la justice de nos
jours!!!

Cerizette 20/02/2013 01:38



Chère Esther, je me demande si la justice sait quoi faire de ces gens... Comme expliqué à d'autres, la prison sert-elle vraiment sinon à s'endurcir  ? Il vaudrait mieux un
accompagnement avec des psychiatres. Une amende lourde ? Ils n'ont pas travail. C'est au gouvernement de prendre des mesures pour mettre au programme des écoles la notion de
cruauté sur les animaux et de respecter les réglementations de l'Union Européenne (gavage des oies, chasse à courre, élevages industriels déshumanisés, vivisection, etc..). Mais dans un pays
qui a mis la corrida à son patrimoine culturel et qui donne des entrées aux toréros et chasseurs à l'Education nationale, qu'espérer de plus quand les familles sont défaillantes ? Les
enfants sont les produits de la société : violence et sexe vulgaire à gogo à la télévision, jeux vidéos... Tout est permis pourvu que ça rapporte. Même le président de la
république Hollande s'est moqué du pape... Quand il n'y a plus de repères et d'interdits ni de prévention, on peut dire : voilà le résultat. Amitiés,



Patricia 94 19/02/2013 20:45


DEGOUTEE  peines pas assez lourdes a mon gout .. pour ce qu ils ont fait endurer a ce pauvre loulou
 la souffrance a long terme .... mais on marche sur la tete deja avec la justice pour les HUMAINS alors les animaux ...


j aime encore plus fort  mes 3 cats ceux là ne connaitrons JAMAIS le malheur ..je les aime pour tous les autres  bises et merci a toi pour le courage de publier tous ces affreux
articles ...bonne soiree ... RIP loulou sans  nom 


 

Cerizette 20/02/2013 00:43



COMMENT MIEUX PUNIR ? Tu sais, Patricia, au delà de la colère et la tristesse, je me demande toujours comment mieux faire ? Prison: ils vont s'endurcir contre la société avec de
pires exemples. Amendes énormes: ils n'ont pas de travail. Mais créer des groupes de tutelles obligatoires dans un cadre juridique avec des psys (genre "Tueurs ou
violents anonymes") pour les aider à réaliser la portée de leurs actes et ne pas recommencer, me semble une meilleure idée. Et abolir d'urgence la corrida qui est un feu vert
pour torturer des animaux. Et aussi, créer un programme scolaire pour le respect des animaux. Mais tant que les chasseurs et toréros ont leur entrée à l'Education nationale, je reste persuadée
que c'est nos gouvernements qui sont responsables quand les familles sont défaillantes. Bisous à de meilleurs nouvelles ((°;°))) 



jackie 19/02/2013 18:41


j'ai tout bonnement envie de les supprimer de la surface de la terre car ils recommenceront. les juges ne valent rien , ils se foutent de la souffrance des autres.

Cerizette 20/02/2013 00:33



Je comprends, Jackie, et s'il fallait en faire autant, il ne resterait même pas nos présidents de la république qui encouragent la corrida : ce sont aussi des crimes sur les animaux !!
Au final, je pense que les TIG travaux d'intérêt général leur permettront peut-être d'aterrir dans l'humanité. Ils n'ont pas de travail, comment veulent-ils payer des amendes ? La
prison n'est pas toujours la solution. Que faire de ces jeunes ? Déjà, un suivi psy serait salutaire : c'est ça qui manque ! Bisous 



Caron 19/02/2013 18:38


Quelle horreur pour ce pauvre chien ! 


Et la sanction est bien légère pour de telles barberies!


JzlC.

Cerizette 20/02/2013 00:27



Oui, je me demande si la justice n'est pas dépassée par ces affaires horribles. Que faire de ces jeunes sans emploi en marge de la société ? La prison les enfoncera encore plus et ils y
côtoirent du "beau monde". Les travaux d'intérêt général sont aussi une solution pour les encadrer mais après, il ne faut pas les lâcher. Amitiés,



Martine77 19/02/2013 16:37


Il y a leurs noms sur facebook : www.facebook.com/LuckyLeDalmatien

Cerizette 20/02/2013 00:24



Merci chère Martine, j'ai mis la page à jour. Ils ne viendront pas demander qu'on leur enlève ! Bisous et amitié,



Cerizette Vous Souhaite Bienvenue Sur Animalus

  • : Animalus
  • Animalus
  • : Antispéciste pas de racisme envers les bêtes! Fraternel et solidaire pour agir ensemble contre le tort fait aux animaux, aux plus faibles et à la planète. Rousse comme un pain d'épices, c'est Ginger, la mascotte sur le Pont de l'Arc-enCiel depuis le 2 janvier 2012, noir sur le profil, c'est Angel, il ne broie plus que du bonheur...
  • Contact

Profil Blogueur

  • Cerizette
  • Après avoir été le "coup de pouce" d'ACTUANIMAUX et publié sur UNANIMUS pour les chiens de chasse martyrs espagnols de GEE Galgos Ethique Europe, voici mon blog créé en décembre 2011. Indépendant de toute préférence, religion, pression.
  • Après avoir été le "coup de pouce" d'ACTUANIMAUX et publié sur UNANIMUS pour les chiens de chasse martyrs espagnols de GEE Galgos Ethique Europe, voici mon blog créé en décembre 2011. Indépendant de toute préférence, religion, pression.

FACEBOOK la chance des animaux

Partager sur Facebook "J'aime" et autres c'est une chance de plus pour les animaux. Pensez-y! 

Mot Cle Pour Retrouver Un Article

NET ETHIQUE UN DEVOIR

Etes-vous égocentrique, malhonnête, paresseux ou les trois?

N'en doutez pas si vous copiez-collez SANS citer le nom, le lien et actif de vos sources, ou crédit photos ET sans effort personnel pour dire d'où viennent "vos" informations. NON fiables dans ce cas! Respecter la propriété intellectuelle c'est sincère: l'inverse c'est s'attirer des lecteurs en publiant sur la sueur des autres, comme on exploite les animaux... Merci de ne pas être comme ça!

 

Archives