Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 février 2013 4 21 /02 /février /2013 11:09
PIGEONS-MORTS-CREDO.jpgLes pigeons dans l'enfer des villes...
Enfermés ou emmurés vivants, stérilisés à vif, capturés au filet et gazés, pourchassés avec des rapaces, abattus par des chasseurs en pleine ville, leurs organes éclatés dans des caissons à vide d'air : autant de méthodes cruelles et indignes envers un animal ! Sans oublier ceux qui les empoisonnent, les automobilistes qui les écrasent de plein gré et autres crimes de "défoulement" ! La ville de Metz (57) les élimine par étranglement... 
Dis-moi comment tu traites tes pigeons, je te dirai qui tu es...
Le pigeon, comme les autres animaux, est un être sensible à la souffrance qui éprouve des émotions comme nous. Les empoisonner, c'est déjà horrible et tue d'autres espèces : les moineaux qui ont déserté nos villes, les mésanges protégées, les chats et chiens, par exemple. Les étrangler à main nue est non seulement barbare et absolument indigne du XXIème siècle, mais c'est aussi un exemple moral déplorable !  
Comment s'étonner dès lors, au pays de la corrida qui permet la torture des taureaux dans les régions insoumises, que les enfants et adolescents sont de plus violents et exercent aussi des sévices sur les animaux, se retouvant à la une des journaux ? Des maltraitances et meurtres qui seront ensuite dirigés contre leur cellule familiale, ainsi que le souligne le professeur Hubert MONTAGNER,  intervenant d'une importante  conférence le 15 mars 2013 à Aix-en-Provence (13)  : Qui bat son chien bat les siens" (voir en fin de page).
Trop de violence en exemple et trop d'appels à la sexualité !
Ne devrait-on pas aussi d'urgence réguler la violence ominiprésente à la télévision, au cinéma et dans les jeux vidéos ? Et que dire des océans de sang réalistes du cinéaste Quentin TARANTINO encensé par la presse et affirmant : "la violence est bonne comme forme de divertissement, elle aide à vivre... elle permet de puiser dans nos fantasmes"... Au moins 538 personnages décapités, égorgés, torturés, enterrés vivants dans 8 films, un vrai feu vert pour ceux qui hésitent encore à passer à l'acte ! "Avec le gore, je me sens comme un chef d'orchestre et le public réagit à mes instruments. Si un mec se fait tirer dessus au niveau de l'estomac, il saigne comme un porc et c'est ce que je veux voir. Pas un gars avec une légère douleur et un petit point rouge."  Sans commentaire.  
De même, face à la pornographie et aux multiples sollicitations à caractère sexuel qui s'étalent désormais sans gêne, les enfants et adolescents ne font plus la différence entre la fiction et le réel. Ils perdent leur empathie naturelle, et c'est ainsi que nous générons de plus en plus de jeunes violeurs et assassins avec un avenir prometteur dans le crime !
Respecter les animaux devrait être l'une des premières règles de vie en société dont l'exemple devrait être donné par le gouvernement, ce qui n'est pas le cas de celui-ci ni des précédents, malheureusement.
GROS-Dominique-maire-de-Metz.jpgAnimalus vous invite à écrire et téléphoner courtoisement à la mairie de Metz, en soutien à la Ligue de Protection des Oiseaux :
Objet : Régulation douce des pigeons
Monsieur le Maire Dominique Gros et ses adjoints,
Bonjour,
Je ne suis pas d'accord avec votre méthode choquante d'éliminer les pigeons par étranglement à main nue, comme la presse l'a relaté. De plus, vous avez donné un encouragement évident à la violence envers les animaux, auprès des enfants aussi. Il est de votre devoir de ne pas inciter à la barbarie, nous avons déjà la honte de la corrida au patrimoine de notre culture ! Je soutiens la LPO, Ligue de Protection des Oiseaux de Metz, qui a dénoncé votre cruauté. Il faut utiliser des pigeonniers comme le font les villes éthiques ! Les informations ne manquent pas sur les différents sites dont l'Ambassade des Pigeons, et tout proche de Metz, le C.RE.DO PIGEONS Strasbourg, Collectif pour une régulation douce des pigeons : http://credopigeons.wordpress.com/solutions/  
Pourquoi ne pas collaborer dorénavant avec les associations de protection animale qui sont à même de vous expliquer comment ne pas faire souffrir les bêtes ? Les animaux sont tous reconnus comme des "êtres sensibles", aucun ne mérite une mort atroce, pas plus que les êtres dits "humains".
En vous remerciant de votre compassion future. 
Cordialement,
Signature : (au moins votre prénom et votre ville)
M. Dominique GROS (en photo) avec  copié/collé à ses 15 adjoints (sans la mention "mailto" si elle s'invite). Vous recevrez un mail niant les fais : "les agents de la ville de Metz n'ont jamais tordu le cou à un seul pigeon, c'est un malentendu"... C'est surtout un  vilain mensonge, alors est-on sûr que cela ne continue pas ?
Adresse : 1, place d'Armes - B.P. 21025 - 57036 Metz cedex 1
Téléphone : 03 87 55 50 00  
METZ paye pour étrangler les pigeons
Selon les informations de l'Est Républicain, la mairie de Metz aurait confié comme mission à un de ses agents de salubrité d'étrangler des pigeons afin de lutter contre leur prolifération. L'homme en aurait tué plus de 2.000 en un an. La Ligue de protection des oiseaux (LPO) a écrit à la mairie pour dénoncer ces méthodes.
Source : Le Figaro du 13 février 2013
On achève bien les pigeons  
A Metz, un "agent de salubrité" des services municipaux capture les colombidés et les tue... à la main
Réguler les pigeons, OK, mais pas de cette façon. C’est le message qu’a récemment fait passer, dans un courrier adressé au maire de Metz, la Ligue de protection des oiseaux (LPO) de Moselle, quand elle a appris, fin janvier, comment les services municipaux de la ville se débarrassaient des colombidés. La ville de Metz assure explorer "toutes les solutions" afin d'en trouver une "moins brutale"...  Auparavant, ils étaient gazés au dioxide de carbone ce qui est tout aussi cruel. L'homme pose des cages et leur brise ensuite les cervicales : une méthode jugée efficace !
Source : L'Est républicaint du 12 février 2013
A Metz, on n'achève plus les pigeons à la main
VILLE – Dénoncée par la Ligue protectrice des oiseaux, l'étranglement des volatiles pour réguler leur nombre n'a plus cours, assure aujourd'hui la municipalité.
Jusqu'à récemment, un serial killer sévissait dans les rues de Metz. Son procédé, toujours le même : l'étranglement à mains nues. Ses victimes : les pigeons qui prolifèrent dans la ville. Chaque année, ce contrôleur salubrité de la Ville réglait leur compte à plus de 2000 volatiles, selon le Républicain Lorrain qui a révélé l'affaire.
Alertée, la Ligue protectrice des oiseaux (LPO) de Moselle a adressé la semaine dernière un courrier indigné à la mairie. "Sur le fond, nous sommes d'accord avec la nécessité de réguler la prolifération des pigeons en ville", explique à Metro Daniel Perlet, membre dirigeant de la LPO. "Mais la méthode est barbare!", s'insurge-t-il.
"Cette méthode n'était pas acceptable"
"La seule méthode de limitation déontologiquement acceptable", selon la LPO, c'est celle du pigeonnier. Utilisé notamment à Paris, le procédé consiste à attirer les oiseaux dans des nichoirs où l'on peut contrôler le nombre de leurs oeufs qui arriveront à éclosion, en en perçant une certaine proportion. C'est plus cher, "mais c'est la seule solution respectueuse des animaux" car elle épargne les animaux adultes, insiste la LPO.
Contacté par Metro, René Darbois, adjoint à l'environnement de la ville de Metz, se dit "parfaitement en accord avec la LPO". "Cette méthode n'était pas acceptable et je peux vous assurer qu'elle n'a plus cours", ajoute-t-il. Une nouvelle qui soulagera les pigeons messins mais aussi, assurément, l'employé de la ville qui, seul, était chargé de la funèbre tâche.
Source : Metro France du 14 février 2013
DES PIGEONS ET DES HOMMES : chronique des massacres en France, site "Le cousin Pascal" 
STRASBOURG (67) : lamentable ! Des protecteurs d'animaux du C.RE.DO Pigeons venus délivrer des pigeons et petits oiseaux voués à une mort lente -piégés dans une dalle du centre commercial Esplanade-, sont poursuivis en justice... Cette ville a érigé une statue à Gandhi, père de la non-violence en face de son centre administratif.  
Photo : C.RE.DO. PIGEONS STRASBOURG Collectif pour une régulation douce des pigeons
Cette association a publié une page avec de bonnes et mauvaises solutions dont une vidéo de l'Ambassade des Pigeons témoignant de leur gestion exemplaire à Béthune (62) :
STOP violence : Qui bat son chien bat les siens !
Conférence du 15 mars 2013 à Aix-en-Provence, vers un cadre juridique après constat du lien évident entre la maltraitance animale et celle des enfants martyrs. Toutes les informations sont ici :
Les pigeons martyrs vous remercient de votre participation et diffusion !
Bien amicalement,
Cerizette
Le 21 février 2013 - MAJ le 21 février 2013
 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

jackie 04/03/2013 18:32


envoyé courriel.


 

Cerizette 04/03/2013 18:34



Merci chère Jackie, pour qu'ils ne recomment ça et sachent qu'on est au courant malgré leurs mails de réponse "tordue". Bisous+++



Dahya 24/02/2013 01:05


Bonsoir, 


Voilà ci-joint la réponse que j'ai reçu du maire adjoint.


Des hypocrites !


--------------------------------------------------------------------------------


La Ville regrette le malheureux malentendu sur la lutte contre la prolifération des
pigeons, en aucun cas la ville ne tord le cou aux pigeons.

La Ville de Metz ne régule pas la population des pigeons sur la commune, elle ne traite
que ponctuellement les seuls bâtiments municipaux. Ainsi en 2012, ce sont 321 pigeons (sur une population estimée à 30 000) qui ont été piégés sur 3 sites : Porte des Allemands,
résidence de personnes âgées du CCAS rue Haute-seille et Route de Thionville.

La Ville de Metz a utilisé la technique du caisson à vide, un système autorisé (arrêté du
12 décembre 97 art. 4), jusqu’au 31 décembre 2012, date à laquelle cette technique n’est plus permise par l’Union Européenne. Depuis le début janvier 2013, aucun pigeon n’a donc été piégé et
tué.

La Municipalité réfléchit désormais à de nouvelles solutions, elle est prête à le faire
en concertation avec les associations.

La Ville de Metz regrette la confusion, due à des propos maladroits, qu’il y a eu sur les
pratiques qu’elle met en œuvre et les autres possibilités qui existent pour l'euthanasie des pigeons

. Jamais la Ville n’a employé cette méthode barbare et aucun agent n’est payé à Metz
pour tordre le cou des pigeons. La Ville invite ceux qui le souhaitent à constater sur place les méthodes qu’elle emploie.

Cordialement,
AFR


Cordialement,
Anne Fritsch-Renard
Adjointe au Maire de Metz

Cerizette 25/02/2013 13:33



Bonjour Daya, Nous recevons touts la même réponse stéréotypée qui est l'aveu du mensonge de la ville de Metz. Ce sont plus de 2000 pigeons déjà exterminés avec cette méthode... Merci de ta
participation avec toute mon amitié,



Joëlle 31 22/02/2013 22:22


Gagné : quelques minutes après avoir envoyé les mails, j'ai eu en retour un démenti presque outré !!!  

Cerizette 22/02/2013 22:56



METZ LE MENSONGE : On a presque envie de rire tant le mensonge est énorme ! Donnons-leur du travail en mémoire des milliers de pigeons mort avec violence ! Demain et quelques jours encore...
Qu'ils s'en souviennent. Bisous et encore merci ((°;°)))



Joëlle 31 22/02/2013 22:08


Mail envoyé à tout le monde. Je suis entièrement d'accord pour ne pas les laisser proliférer mais surement pas de cette façon.

Cerizette 22/02/2013 22:53



Merci beaucoup ma chère Joëlle. Avec cette adorable colombe, gageons que le message est bien passé ! Bisous et papattes à Sayanne ((°;°)))



Katia de Paris 22/02/2013 19:00


Quelle "merveilleuse" décision!!! Eradiquer, mais surtout dans la souffrance! C'est tellement mieux.


Pour Paris et sa Région, il y a quelques années, il y a eu un lâcher de corbeaux qui mangent les oeufs et s'attaquent aux pigeonneaux. Résultat, les corbeaux commencent à pulluler...et font des
nids en pleine ville et même dans les grandes artères. Certes, il y a moins de bizets et les ramiers se méfient, mais il faudra bien se "débarrasser" des corbeaux dans quelques années...que
vont-ils (les hommes) inventer ?


Vu l'état des pigeons à Paris...et bien...je les nourris, quitte à me faire aligner". Inutile de dire comment je me fais parfois incendier par des abrutis. Oui, je suis hors la loi, mais les
laisser crever de faim, en plein hiver, malades et mutilés...je ne peux, tout simplement, pas. 

Cerizette 22/02/2013 21:27



Les villes sont odieuses ! ll suffit d'installer des pigeonniers puis d'aller détruire les oeufs : certes, c'est enlever une vie mais c'est mieux que de laisser des pigeons se faire étrangler,
gazer, martyriser ou dévorer à coup de bec par des rapaces ou corbeaux... Moi aussi, je suis incapable de manquer de compassion envers un pigeon en plein hiver. Tout le reste de l'année, ils
peuvent subvenir à leurs besoins. Bisous et merci d'être "comme ça". ((°;°)))



Cerizette Vous Souhaite Bienvenue Sur Animalus

  • : Animalus
  • Animalus
  • : Antispéciste pas de racisme envers les bêtes! Fraternel et solidaire pour agir ensemble contre le tort fait aux animaux, aux plus faibles et à la planète. Rousse comme un pain d'épices, c'est Ginger, la mascotte sur le Pont de l'Arc-enCiel depuis le 2 janvier 2012, noir sur le profil, c'est Angel, il ne broie plus que du bonheur...
  • Contact

Profil Blogueur

  • Cerizette
  • Après avoir été le "coup de pouce" d'ACTUANIMAUX et publié sur UNANIMUS pour les chiens de chasse martyrs espagnols de GEE Galgos Ethique Europe, voici mon blog créé en décembre 2011. Indépendant de toute préférence, religion, pression.
  • Après avoir été le "coup de pouce" d'ACTUANIMAUX et publié sur UNANIMUS pour les chiens de chasse martyrs espagnols de GEE Galgos Ethique Europe, voici mon blog créé en décembre 2011. Indépendant de toute préférence, religion, pression.

FACEBOOK la chance des animaux

Partager sur Facebook "J'aime" et autres c'est une chance de plus pour les animaux. Pensez-y! 

Mot Cle Pour Retrouver Un Article

NET ETHIQUE UN DEVOIR

Etes-vous égocentrique, malhonnête, paresseux ou les trois?

N'en doutez pas si vous copiez-collez SANS citer le nom, le lien et actif de vos sources, ou crédit photos ET sans effort personnel pour dire d'où viennent "vos" informations. NON fiables dans ce cas! Respecter la propriété intellectuelle c'est sincère: l'inverse c'est s'attirer des lecteurs en publiant sur la sueur des autres, comme on exploite les animaux... Merci de ne pas être comme ça!

 

Archives