Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 mars 2012 2 06 /03 /mars /2012 21:58
candidats-2012-animaux-2Au troisième millénaire l'égorgement ça suffit!
Pas un jour ne passe sans qu'un candidat n'évoque l'abattage rituel par égorgement sans étourdissement préalable. L'animal doit se vider de son sang en état de conscience et de cela personne n'en parle vraiment... Ni du cas de conscience que cela représente pour les autres communautés dont ce n'est aucunement la tradition. Il n'a jamais été dans nos coutumes européennes de tuer un animal en attendant qu'il se vide de son sang. La mort doit être rapide, le contraire est considéré comme un acte de cruauté. Maintenant que la polémique a été lancée et c'est étonnant non?, arrêtons la langue de bois! Oui, les médias font de la censure électorale. 
La protection animale un électorat réprimé!
Tous osent dire que cela ne fait pas partie des débats électoraux pour se débarrasser de la question et faire le plein de voix. Pourtant, les animalistes représentent plus de 500.000 personnes baffouées et ignorées par leur propre pays! Les chasseurs ont bien obtenu leur cadeau électoral avec leur niche fiscale alors quelle question ne pourrait pas être électorale et depuis quand y aurait-il des sujets à ne pas débattre?
La protection animale est une population que l'on pourra bientôt qualifier de "victime de répression et d'épuration médiatique". Tout comme l'élimination pure et simple des sondages et reportages sur les candidats écologistes, les troisièmes partenaires présidentiables tout aussi méprisés, vu qu'on se centre sur deux mouvements uniques! A l'heure où la France est traînée en justice à la Cour européenne pour sa politique environnementale catastrophique... on aurait grand besoin d'écologistes. Faut-il rappeler que la facture de dépollution de l'eau de la seule Bretagne pour les dégâts des élevages intensifs et sols nitratés est de 1 MILLIARD d'euros? Et que cela continue partout où ce type d'élevage est favorisé. Quand on sait que tous les 7 ans, les agriculteurs perdent l'équivalent d'un département en terres agricoles et que l'on tue les petits au profit des grands, il serait temps de laisser la parole aux écologistes responsables. L'anti gaspillage et le respect de la Terre et l'eau, mais qui se préoccupe de ces questions cruciales?
Médias "poutinistes"
Jean-Marc Governatori, candidat écologiste favori de la protection animale en est réduit à faire une grève  de la faim pour contester ce genre de censure qui revient à faire comme en Russie. Pourquoi reprocher à ce pays ses élections autocratiques non conformes (bulletins sans enveloppes, multi votes par une même personne), main-mise sur les médias et arrestation des contestataires, quand on encourage ces méthodes en France? Comme si les électeurs n'avaient le choix qu'entre la droite et la gauche! Une télécratie intolérable prouvant que les médias sont bien à la solde de quelqu'un... et que l'on veut surtout des Français qui votent sous anesthésie cérébrale, incapables de décider eux-mêmes de leur destin. Les Français ceci, les Français cela... tout le monde parle en notre nom sans nous donner la parole! L'hypocrisie, la répression, la corruption et la médiocrité sont à leur comble dans cette campagne présidentielle.
Un combat de longue date
L'abattage avec étourdissement est le combat de centaines d'associations de protection animale, depuis des années et des années, abstentes des débats alors qu'elles sont les plus spécialisées pour en parler, notamment l'OABA Oeuvre d'Assistance aux Bêtes d'Abattoir. Comment peut-on invoquer une "stIgmatisation" alors qu'il s'agit de se conformer maintenant aux directives de l'Union Européenne exigeant plus d'humanité envers les animaux? Commencer par les animaux est aussi l'avenir d'une plus grande fraternité entre les hommes. Qui cautionne la violence envers les animaux ne favorise pas la paix et reste barbare. Il est quand même scandaleux de continuer à s'abriter derrière une "intouchabilité" ou alors c'est qu'on aime trop peu  la France pour vouloir progresser avec elle. Que les communautés ne veuillent pas renoncer à leurs "traditions ancestrales" et s'offusquent que l'on en parle est choquant. Elles ne sont pas sans ignorer qu'il s'agit de la souffrance des animaux et qu'elles peuvent et doivent évoluer comme nous tous avons évolué. Il n'y a que les bêtes sanguinolentes qui n'obtiennent pas de rendez-vous à l'Elysée pour y exercer du chantage électoral.
Rappelons que Brigitte Bardot avait obtenu, en son temps, de la haute autorité religieuse Musulmane de Paris l'autorisation d'étourdir les animaux avant leur égorgement. Une avancée historique et généreuse qui n'empêche pas d'exercer son culte. Mais qu'a fait notre gouvernement, après cet accord, pour améliorer le sort des animaux? Exactement rien pouvu que ça rapporte et que ça se mange et qu'on ne touche pas au casher car qui dit halal doit dire casher! 
Indice de souffrance à bas les tabous!
Que les consommateurs aient le droit de savoir comment est salement mort un animal, c'est son droit aussi car c'est lui paye et c'est le prendre pour un imbécile que de penser qu'il n'a pas de conscience personnelle. Bien-sûr que cela changera quelque chose quand il y a ura un étiquetage sur les paquets de viande! A force de cruauté, le nombre de végétariens augmente et il ne faut pas chercher ailleurs les statistiques des "viandards" affirmant qu'il y a une baisse de consommation. Viande produit de luxe, ça aussi c'est pour bientôt et il est navrant de constater que les Français ne sachent pas faire cuire des légumes protéinés qui foisonnent pour remplacer les animaux à moindre coût. Après les aveux récents des abattoirs, nous savons maintenant ce qu'il en est précisément: le halal et le casher deviennent un mode d'assassinat généralisé imposé. Aucune mort n'est belle, certes, mais ce n'est pas une raison de continuer à ignorer les rapports des vétérinaires qui demandent pitié pour les animaux d'abattoir et le respect des lois en vigueur dans l'Union Européenne. Sinon, à quoi sert l'Europe? Ceux qui ne sont pas d'accord de manger ce type de viande ont parfaitement le droit de soulever le sujet et de le dire. Voici donc une autre pétition de 30 Millions d'Amis contre les traditions barbares.
 
Pétition pour la généralisation de l'étourdissement lors de l'abattage des animaux:
 
Texte de la pétition 

Monsieur le président de la République,

Monsieur le ministre de l’Intérieur, chargé des cultes,
Monsieur le ministre de l’Agriculture,

La pratique consistant à abattre les animaux sans étourdissement préalable est inacceptable, quels qu’en soient les motifs.

Par ailleurs, pour des raisons éthiques parfaitement légitimes, le consommateur sensible à la protection des animaux a le droit de ne pas vouloir consommer de viandes issues de la souffrance animale.

En France, «

l’étourdissement des animaux est obligatoire avant l’abattage ou la mise à mort (…) sauf si cet étourdissement n’est pas compatible avec la pratique de l’abattage rituel

» (art. R.214-70 du Code rural). Or, l’examen de la pratique de l’abattage rituel dans notre pays fait apparaître que la proportion d’animaux qui ne sont pas étourdis avant leur saignée dépasse de beaucoup les besoins des seuls consommateurs concernés. En réalité, une part importante des viandes issues d’un abattage rituel est commercialisée dans le circuit traditionnel sans qu’il soit fait mention de cette caractéristique.

A minima, je demande donc que l’étiquetage de la viande (ou d’une préparation contenant de la viande) comporte obligatoirement la mention du mode d’abattage, afin que le droit à l’information du consommateur soit respecté.

A terme, je réclame la généralisation de l’étourdissement de tous les animaux avant leur abattage, sans exception aucune.
  
A propos de la pétition:
Alors que l’étourdissement préalable à l’abattage des animaux évite qu’ils souffrent, une dérogation autorise néanmoins qu’ils soient égorgés encore conscients, leur infligeant ainsi une longue agonie, dans le cadre d’abattages dits « rituels » (art. R. 214-70 al. 1° du code rural).

Or l’examen de la pratique de l’abattage rituel dans notre pays fait apparaître que la proportion d’animaux qui ne sont pas étourdis avant leur saignée dépasse de beaucoup les besoins des seuls consommateurs concernés. En réalité, une part importante des viandes issues d’un abattage rituel est commercialisée dans le circuit traditionnel sans qu’il soit fait mention de cette caractéristique.

Droit à l’information

Une dérive rendue possible par une législation française « permissive » dénoncée par la Fondation 30 Millions d’Amis qui agit pour l’amélioration des conditions de vie - et de fin de vie - des animaux destinés à la consommation. Pour cette raison, elle demande - a minima - que l’étiquetage de la viande (ou d’une préparation contenant de la viande) comporte obligatoirement la mention du mode d’abattage, afin que le droit à l’information du consommateur, fondamental dans une démocratie, soit respecté.

C'est - par exemple - déjà le cas pour les œufs : sur les coquilles comme sur les boîtes, des numéros précisent les conditions d’élevage dans lesquels l’animal a évolué. Une transparence qui devrait être appliquée pour tous les produits d’origine animale.

A terme, la Fondation 30 Millions d’Amis réclame le retrait de la dérogation et l’application stricte de l’article R. 214-70 du code rural afin que soit généralisé l’étourdissement préalable de tous les animaux de ferme avant leur abattage, sans exception aucune. Un choix déjà effectué par l’Islande, la Norvège, la Suède ou encore la Suisse.

30 Millions d'Amis: http://www.30millionsdamis.fr/acces-special/actualites/detail/article/4282-pour-la-generalisation-de-letourdissement-lors-de-labattage-des-animaux.html 

 
Politique Anlmaux le site qui fait le point sur  les candidats:
 
Bien amicalement,
Cerizette
Le 6 mars 2012 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Joëlle 31 08/03/2012 23:14


Pétitions signées bien sur. D'accord avec tous vos commentaires.  

Martine 07/03/2012 15:12


oui, pétition signée, une de plus...j'avoue que je suis complètement démotivée, je pense qu'on ne s'en sortira pas, le monde marche sur la tête !! j'entendais sur france 24  les commentaires
de nos politiques, qui argumentaient sur les "bonnes " et "mauvaises " questions durant une campagne électorale  !! l'abattage et ses conditions effroyables, ne sont pas  à l'ordre du
jour, ni une priorité pour nos candidats ! et un autre haut fonctionnaire de se gargariser en expliquant que ça ne rimait à rien d'indiquer ce" genre" de renseignement sur les étiquettes....la
traçabilité du produit étant essentielle,cette précision devenait inutile  et prétexte à des dérives  ......évidemment, ce genre d'argument fait passer tout le reste !


pffff..... je souhaite vraiment que la polémique continue, car les médias ne parlent pas assez des conditions d'abattage, on dérive trop sur le côté "pour ou contre "la viande hallal ou casher
 et non pas sur l'effroyable mise à mort des animaux....rien sur les chaines grand public comme info, si ce n'est l'éternelle polémique, et pas un mot sur  l'essentiel  de notre
combat et le coeur du problème.


à quand un boycott national , 2 jours sans viande, juste pour leur expliquer qu'on a le droit de demander ce "genre " de détail sur nos étiquettes !!!


.


 

Cerizette 07/03/2012 19:51



Bonjour Martine, ne nous laissons pas abattre comme les animaux! C'est certes décourageant de voir comment la soi-disante démocratie est exercée. Oh mais chacun a dit un tas d'inepeties
écoeurantes du genre "on n'atrappe pas l'Islam en mangeant halal" (cf Mélanchon)... La polémique a été lancée dans un but politique, nous continuons de défendre la cause des animaux sans nous
occuper d'autre chose. Beaucoup d'amis ne consomment PLUS de viande maintenant: INDICE SOUFFRANCE INTOLERABLE. Bisou de fidélité,  



norma 07/03/2012 12:08


Bonjour mon amie,que des mensonges quand on touche a ce problème,Marx l'avait bien la réligion c'est l'opium des peuples,traditions barbares dans les réligions ou les animaux payent de leur vie
dans des bains de sang,quelle indifference des gens vis a vis des animaux,passe une bonne journée!

Cerizette 07/03/2012 19:45



Bonsoir chère Norma, religion comme opium du peuple pour qu'il ne s'occupe pas de politique! Oui c'est d'un égoïsme monstrueux en ce 21ème siècle de se contenter de se gaver sur la cruauté
animale. Heureusement que les sacrifices humains ont été abandonnés sinon ils perdureraient aussi... Quel monde sanguinaire! Bisous bisous



Cerizette Vous Souhaite Bienvenue Sur Animalus

  • : Animalus
  • Animalus
  • : Antispéciste pas de racisme envers les bêtes! Fraternel et solidaire pour agir ensemble contre le tort fait aux animaux, aux plus faibles et à la planète. Rousse comme un pain d'épices, c'est Ginger, la mascotte sur le Pont de l'Arc-enCiel depuis le 2 janvier 2012, noir sur le profil, c'est Angel, il ne broie plus que du bonheur...
  • Contact

Profil Blogueur

  • Cerizette
  • Après avoir été le "coup de pouce" d'ACTUANIMAUX et publié sur UNANIMUS pour les chiens de chasse martyrs espagnols de GEE Galgos Ethique Europe, voici mon blog créé en décembre 2011. Indépendant de toute préférence, religion, pression.
  • Après avoir été le "coup de pouce" d'ACTUANIMAUX et publié sur UNANIMUS pour les chiens de chasse martyrs espagnols de GEE Galgos Ethique Europe, voici mon blog créé en décembre 2011. Indépendant de toute préférence, religion, pression.

FACEBOOK la chance des animaux

Partager sur Facebook "J'aime" et autres c'est une chance de plus pour les animaux. Pensez-y! 

Mot Cle Pour Retrouver Un Article

NET ETHIQUE UN DEVOIR

Etes-vous égocentrique, malhonnête, paresseux ou les trois?

N'en doutez pas si vous copiez-collez SANS citer le nom, le lien et actif de vos sources, ou crédit photos ET sans effort personnel pour dire d'où viennent "vos" informations. NON fiables dans ce cas! Respecter la propriété intellectuelle c'est sincère: l'inverse c'est s'attirer des lecteurs en publiant sur la sueur des autres, comme on exploite les animaux... Merci de ne pas être comme ça!

 

Archives