Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 décembre 2011 3 28 /12 /décembre /2011 23:44

anti corrida equateurLa muleta dans la bouche... Il ne faut jamais jurer de rien avec la tauromafia, trop  trompeuse et habile à récupérer chaque miette à son profit. Va t-il regretter ses propos tenus à Quito et les suivants, jetant  de l'huile sur le feu ? La  photo provient justement d'Equateur, interdisant désormais les mises à mort devant le public. D'où la colère des aficionados  et tueurs en série comme Sébastien  Castella n'ayant plus le "privilège" de donner l'estocada. Ce qui ne change rien pour les taureaux, sauf que leur mort est pire. De quoi pleurer mais pas avec les mêmes  larmes que ce spéciste-raciste sournois ! Peu convaincant car déclarer être si sensible à la souffrance des animaux et confondre toréer avec tuer, ça tient du leurre. Comme la muleta qu'il aurait mieux fait d'avaler avant de parler, ce chiffon rouge qui intrigue le pauvre taureau et le fait bouger. Coup de pub, mensonge ou repentir ? A lui de le prouver en arrêtant le massacre ! La conclusion optimiste du Midi Libre Béziers, en ce 23 décembre 2011, vaut tout juste un pas de plus vers l'opinion publique indignée par les corridas. Entrez à l'intérieur de cette sanguinaire querelle, gore à souhait, pour lire tout et son contraire ! Et encore, nous l'avons écourtée...

Le torero Sébastien Castella ne "supporte pas la souffrance animale"

C'est une révélation que Sébastien Castella, le célèbre torero bitterois vient de livrer au quotidien équatorien Hoy au cours d'une visite qu'il a rendu à Quito, la capitale du pays, pour une série de corridas. "No me gusta ver a los animales sufriendo" affirme-t-il sans ambages à nos confrères. En castillan dans le texte : "Je n'aime pas voir souffrir les bêtes".

"Je déteste la chasse et la pêche"

Il va même plus loin et affirme que les anti-corrida ont une "vision du monde (qu'il) respecte". Très éloignée de l'image du toréador insensible qu'on pourrait avoir de lui, il explique que, s'il trouve plaisir dans l'art de toréer, il déteste en revanche mettre à mort l'animal.

A lire ses paroles, on pourrait presque croire qu'il fait partie d'une association de défense des animaux : "Je déteste la chasse et la pêche. Je pleure à l'idée de la souffrance d'un chien ou d'un cheval. Et quand je suis toréro, même si la mort du taureau est nécessaire, il n'en reste pas moins que ce dernier est un animal d'une bravoure et d'une intelligence que ne possède aucune autre bête."

Les anti-corridas applaudissent

Des paroles tellement surprenantes que la Fédération des luttes pour l'abolition des corridas (Flac), basée à Agde (Hérault) vient de lui envoyer une lettre ouverte, dans laquelle l'association espère le raccrocher à son combat.

"Vous n'ignorez pas qu'il existe dans le monde nombre de matadors reconnus qui ont réalisé l'étendue de la cruauté dans la corrida et la dénoncent désormais avec force. Parmi eux, le célèbre torero colombien Alvaro Munera, aujourd'hui honoré pour ses positions par les défenseurs de l'éthique, banni par ceux qui n'ont pas toléré la grandeur de son geste" écrivent
Anne Caron et Thiérry Hély, les responsables de la Flac".

La conclusion : Assistons-nous au rapprochement de deux opinions jusqu'ici irréconciliables ? Seul l'avenir nous le dira. Midi Libre 23;12.2011 ::

http://www.midilibre.fr/2011/12/23/le-torero-sebastien-castella-ne-supporte-pas-la-souffrance-animale,434786.php  

La querelle des vampires : avant ou après ? Voici comment l'affaire fait grand bruit avec l'article suivant du Midi Libre, le 28 décembre 2011 :

Le mundillo conteste Castella après la feria de Quito   

(...) Une courte phrase de Sébastien Castella (...), lors de la Feria de Quito, a fait du raffut. (...). "Je vais dans l’arène pour toréer, non pour tuer le taureau". Ce fut assez pour déclencher une bronca (dispute taurine) d’une partie de l’aficion (l'amateur), ainsi qu’en témoignent les commentaires nombreux sur les sites tauromachiques. Ce qui est reproché à Castella, c’est d’avoir lancé cette phrase dans le contexte de la Feria de Quito, où les corridas se déroulent depuis cette année sans mise à mort dans l’arène, les toros étant abattus au corral. (toril, cour attenante à l'arène) Or, jusqu’ici, Castella s’était rangé dans le camp de puristes, refusant, notamment à Las Vegas, de lidier  (combattre) dans ces corridas sin sangre. (sans sang : sans mise à mort publique).

La polémique vient sans doute plus de cette volte-face que de la phrase elle-même. "Il est tombé dans un piège (...). Il s’est fait le porte-parole, peut-être sans l’avoir voulu, de tous ses collègues qui ont toréé à Quito (...). Leur argument se résume à :

"Mieux vaut une corrida sans mise à mort que pas de corrida du tout"

Ce à quoi nous sommes nombreux à répondre : “Sans mise à mort, il n’y a plus de corrida”." Selon les puristes, "le risque est plutôt que Quito serve d’exemple et fasse tâche d’huile" et "trop de professionnels du mundillo (tout le milieu de la corrida)  favorisent, en douce, cette évolution vers des corridas sin sangre" (...)..Cependant, sur le fond, Castella ne justifie nullement la corrida sin sangre. Après une confession sur sa sensibilité personnelle à la souffrance des animaux qui lui fait éprouver "une peine intense, jusqu’à pleurer", il ajoute, on ne peut plus clair : "Quand je me suis mis à toréer, il fut entendu que la partie mort du toro était nécessaire parce que l’animal possède une bravoure et une intelligence dont tout autre animal est dépourvu. Le taureau de combat est le plus intelligent de tous les animaux. L’argument, il te le donne lui-même. Ici, le taureau retourne au corral mais il y est tué avec un pistolet d’abattage et personne ne voit ça. Ce n’est pas cette mort que veut cet animal."

La conclusion : Mais désormais, le doute s’est insinué entre l’aficion et Castella... L'article entier sur Midi Libre 28.12.2011: http://www.midilibre.fr/2011/12/25/le-mundillo-conteste-castella-apres-la-feria-de-quito,435617.php

Sortez vos blancs mouchoirs et n'écoutez pas Céline Dion ! La mise à mort non publique signifie que les taureaux ne sont jamais achevés après les vingt minutes de leur supplice, d'autant qu'il y en a six par corrida. Subissant les mêmes tortures, ils agonisant souvent des heures ou jusqu'au lendemain. Une double peine comme s'ils avaient le choix qu'on leur invente !  Castella, dans son envolée lyrique, n'a pas oublié sur son blog, le choix glorieux de Céline Dion pour le matador espagnol Tejala illustrant le clip d'un de ses albums... On y lit bien trop de vanité pour une rédemption en pleine "gloire" à 28 ans. Et après ? Apprendre aux enfants à tuer dans leurs écoles subventionnées par nos impôts ou élever des taureaux encore sur nos impôts ? Il n'est pas interdit de rêver mais attendons la suite ! Il s'agit quand même d'un milieu corrompu depuis notre gouvernement, refusant d'appliquer la même loi que les autres régions  sur les cruauté et sévices envers les animaux. D'une autre France totalement anti progressiste. S'il y a un avenir, il est dans la mort de la corrida et ce qui est sûr, c'est qu'en 2012 les taureaux voteront.

Cerizette  

Le 29 décembre 2011

Abolition et tous à Paris le 11 février 2012 ! Avec les 500.000 électeurs du Collectif Patrimoine corrida Non à la honte française : http://www.patrimoine-corrida.fr/

Partager cet article

Repost 0
Published by Cerizette - dans ANTI CORRIDA
commenter cet article

commentaires

skazouk 31/12/2011 16:42


Un toréro repenti à la retraite c'est un peu tard! mais tu as sûrement raison c'est ta deuxième réponse qui est la bonne!!!

Cerizette 31/12/2011 19:33



!!! Bisou de bonne année mais vous aurez  de beaux voeux demain. Amitiés,



skazouc 30/12/2011 18:58


ABOLITION DE CETTE PRATIQUE INDIGNE

Cerizette 30/12/2011 22:34



Un "bon" torero est un torero repenti, à la retraite ou mort...



Joëlle 31 29/12/2011 20:43


Du grand "n'importe quoi". Vaut mieux lire ça que d'être aveugle mais enfin ... faut être un peu c-n pour tenir des propos aussi bêtes que ceux là. Et je me retiens pour rester correcte
 

Cerizette 29/12/2011 20:51



Ben... l'article a bien été modifié plus de six fois y compris le titre pour ne tenir que des propos modérés ! Le moins qu'on puisse en dire : c'est tragique à pleurer...



Cerizette Vous Souhaite Bienvenue Sur Animalus

  • : Animalus
  • Animalus
  • : Antispéciste pas de racisme envers les bêtes! Fraternel et solidaire pour agir ensemble contre le tort fait aux animaux, aux plus faibles et à la planète. Rousse comme un pain d'épices, c'est Ginger, la mascotte sur le Pont de l'Arc-enCiel depuis le 2 janvier 2012, noir sur le profil, c'est Angel, il ne broie plus que du bonheur...
  • Contact

Profil Blogueur

  • Cerizette
  • Après avoir été le "coup de pouce" d'ACTUANIMAUX et publié sur UNANIMUS pour les chiens de chasse martyrs espagnols de GEE Galgos Ethique Europe, voici mon blog créé en décembre 2011. Indépendant de toute préférence, religion, pression.
  • Après avoir été le "coup de pouce" d'ACTUANIMAUX et publié sur UNANIMUS pour les chiens de chasse martyrs espagnols de GEE Galgos Ethique Europe, voici mon blog créé en décembre 2011. Indépendant de toute préférence, religion, pression.

FACEBOOK la chance des animaux

Partager sur Facebook "J'aime" et autres c'est une chance de plus pour les animaux. Pensez-y! 

Mot Cle Pour Retrouver Un Article

NET ETHIQUE UN DEVOIR

Etes-vous égocentrique, malhonnête, paresseux ou les trois?

N'en doutez pas si vous copiez-collez SANS citer le nom, le lien et actif de vos sources, ou crédit photos ET sans effort personnel pour dire d'où viennent "vos" informations. NON fiables dans ce cas! Respecter la propriété intellectuelle c'est sincère: l'inverse c'est s'attirer des lecteurs en publiant sur la sueur des autres, comme on exploite les animaux... Merci de ne pas être comme ça!

 

Archives