Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 mars 2012 5 09 /03 /mars /2012 23:53

baleine avvazLa  Divine Wind contre les baleiniers japonais est terminée!

La Sea Shepherd les a empêchés de faire leur quota de pêche maudite et interdite après bien des avatars mais un courage exceptionnel. Nous pouvons dire MERCI à tous les équipages pour leur persévérance et leur détermination! Voici les deux dernières pages de ce feuilleton maritime de type "Pirates des Caraïbes" sauf que la Sea Shepherd du Capitaine Watson est du côté des bons et sauf aussi, que ce n'est pas pour rire. Ils ont sauvé des centaines de baleines, on les aimeeeeeeee ce sont des héros!  

Eurêka! La flotte de baleiniers a été retrouvée et arrêtée!

Le Bob Barker apercevant le navire usine Nisshin Maru. Photo: Carolina A. CastroLe Bob Barker apercevant le navire usine Nisshin Maru. Photo: Carolina A. Castro .
Le 5 mars à 22h (heure australienne), le Capitaine Paul Watson a reçu un coup de téléphone de la part de Peter Hammarstedt, le Capitaine du Bob Barker.
“Eurêka, Paul, le Nisshin Maru est en vue!”
 
Le Nisshin Maru, le navire-usine de la flotte baleinière nippone, accompagné de trois harponneurs, ont été retrouvés à 64° 59’ au sud et 130° 51’ au nord de Commonwealth Bay, à soixante milles nautiques de la côte antarctique, à l’intérieur de la Zone économique exclusive australienne.
 
Le Yushin Maru No. 3 était alors tout juste de retour de sa poursuite du Steve Irwin. Malgré l’envoi de trois harponneurs pour intercepter le Bob Barker, le Capitaine Hammarstedt est parvenu à passer entre les mailles du filet et a pu identifier la cible principale.
 
Deux des harponneurs poursuivaient des baleines. Toute activité de chasse a cessé au moment où le Nisshin Maru a commencé à s’enfuir, mais le Bob Barker est plus rapide et a facilement gagné du terrain sur le navire-usine tant détesté.
 
"Nous ne le quittons pas des yeux, impossible qu’il puisse nous échapper", s’est exclamé Vincent Burke, de Melbourne, le second du Bob Barker.
"Ça va faire deux mois qu’on les poursuit. Jusqu’à présent, on a réussi à considérablement perturber leurs opérations, mais aujourd’hui, avec le Bob Barker collé à la rampe du Nisshin Maru, on peut dire que la chasse à la baleine est définitivement terminée pour 2012", a ajouté le Capitaine Hammarstedt.
 
Le Shonan Maru No. 2, bateau de sécurité japonais, est encore sur les traces du Steve Irwin, présentement à une journée du Détroit de Bass, soit à 1600 milles de la flotte baleinière. Le Steve Irwin a parfaitement réussi à éloigner le Shonan Maru No. 2 et le Yushin Maru No. 3 du Bob Barker, permettant à ce dernier de se débarrasser de ses poursuivants, seul moyen pour lui de retrouver le Nisshin Maru. C'est aujourd'hui mission accomplie.
 
"La campagne a été particulièrement longue et difficile, notamment à cause de la glace et des conditions climatiques – les pires jamais vécues en huit années d’aventures dans le sanctuaire des baleines de l’océan austral", a commenté le Capitaine Paul Watson. "Mais malgré la perte momentanée du Brigitte Bardot, notre éclaireur, et notre poursuite incessante du Nisshin Maru, on n’a rien lâché. On a réussi à soustraire de la chasse deux de leurs harponneurs pendant au moins deux mois et on a sérieusement endommagé leur capacité au massacre. Une fois encore, on les a stoppés, à 100%. L’opération Divine Wind a été un énorme succès."
 
Lundi, 05 Mars 2012 21:13

L’attaque nocturne des Yushin

Un membre d’équipage du Bob Barker regarde la manœuvre d’un des Yushin essayant de bloquer l’hélice du navire de Sea Shepherd. Photo: Carolina A. CastroUn membre d’équipage du Bob Barker regarde la manœuvre d’un des Yushin essayant de bloquer l’hélice du navire de Sea Shepherd. Photo: Carolina A. Castro
Alors que le Bob Barker se rapprochait du fugitif Nishin Maru, cet abattoir flottant chassant illégalement la baleine dans les eaux du sanctuaire des baleines de l’océan Austral, deux navires harponneurs, Yushin Maru N°2 et Yushin Maru N°3, ont viré de bord et se sont dirigés droit sur le navire de Sea Shepherd, le Bob Barker, qui était alors sous le commandement du Capitaine suédois Peter Hammarstedt.
 
La nuit tombait rapidement et il a commencé à neiger lorsque, dans une tentative désespérée pour écarter le Bob Barker de la suite du Nisshin Maru, les deux navires harponneurs ont commencé à passer dangereusement devant la proue du Bob Barker, traînant des gros câbles de 300 mètres de long pour bloquer l’hélice du navire.
 
Les navires harponneurs ont dirigé leurs projecteurs sur le pont du Bob Barker pour essayer d’aveugler l’équipage, mais ils ont arrêté lorsque le Bob Barker a répliqué en utilisant des lasers. Des fusées ont été lancées, et des messages de colère ont été échangés par radio, en japonais et en anglais.
 
Les navires harponneurs Yushin ont illégalement éteint leurs feux de navigation pendant ces incidents, ajoutant ainsi au danger provoqué par leurs manœuvres imprudentes.
Les Yushin, plus rapides et plus faciles à manœuvrer que le Bob Barker, ont tenu l’équipage de Sea Shepherd en haleine pendant plusieurs heures, dans le but d’empêcher le Bob Barker de continuer à suivre le Nisshin Maru.
 
Le Capitaine Peter Hammarstedt (27), un vétéran qui a fait plusieurs campagnes avec Sea Shepherd, a habilement évité les câbles en continuant à suivre de près le Nisshin Maru.
Il n’y a eu de dégâts sur aucun des navires impliqués et le Bob Barker continue de suivre le Nisshin Maru, ayant réussi jusqu’à présent à déstabiliser complètement les activités baleinières illégales.
 
N’ayant plus que quelques semaines avant la fin de la saison de chasse, les japonais sont déterminés à tuer le plus de baleines possible, et l’équipage de Sea Shepherd est tout aussi déterminé à les en empêcher.
 
“Le Bob Barker est à 1600 milles nautiques au sud de la Tasmanie”, a déclaré le Capitaine Paul Watson à bord du Steve Irwin, qui fait route en ce moment vers le Détroit de Bass et est supposé arriver à Melbourne dans les 24 heures.
 
"Le Capitaine Hammarstedt et son équipage affrontent courageusement toute la flotte baleinière et les tiennent en échec. Il ne fait aucun doute que ceci représente une bataille excessivement dangereuse, mais il n’y aucun doute non plus sur son efficacité. Le quota de baleines atteint par les japonais sera grandement réduit cette saison, et nous sommes prêts à y retourner à nouveau la saison prochaine s’ils décident de poursuivre leurs activités de massacre illégal des baleines dans le Territoire austral Antarctique et dans la Zone économique exclusive australienne".
 
Le Steve Irwin a été forcé de faire demi-tour n’ayant plus de carburant. Le Bob Barker a pu faire le plein à Wellington, Nouvelle-Zélande, et peut donc continuer sa poursuite de la flotte japonaise au moins jusqu’à mi-avril si nécessaire. La saison baleinière va se terminer dans quelques semaines avec l’arrivée des conditions extrêmes de l’hiver austral.
Sources: Sea Shepherd actualités 
 Cerizette
 Le 10 mars 2012

Partager cet article

Repost 0
Published by Cerizette - dans ANIMAUX MARINS
commenter cet article

commentaires

Joëlle 31 12/03/2012 15:26


      

Clo 11/03/2012 08:25


Toute cette stratégie leur à demandé bcp de courage ! Bravo. Et merci cerizette pour cet article aussi passionnant qu un roman policier !

Cerizette 11/03/2012 16:42



Merci de saluer le courage de ces hommes et de ta visite, chère Clo. Bisous bisous



Patricia 94 10/03/2012 10:12


un victoire .. pas la guerre mais CHAPEAU a ces courageux du sea sheperd 

Cerizette 10/03/2012 15:48



C'est une guerre d'usure, en pleine mer avec les éléments déchaînés en sus...



Cerizette Vous Souhaite Bienvenue Sur Animalus

  • : Animalus
  • Animalus
  • : Antispéciste pas de racisme envers les bêtes! Fraternel et solidaire pour agir ensemble contre le tort fait aux animaux, aux plus faibles et à la planète. Rousse comme un pain d'épices, c'est Ginger, la mascotte sur le Pont de l'Arc-enCiel depuis le 2 janvier 2012, noir sur le profil, c'est Angel, il ne broie plus que du bonheur...
  • Contact

Profil Blogueur

  • Cerizette
  • Après avoir été le "coup de pouce" d'ACTUANIMAUX et publié sur UNANIMUS pour les chiens de chasse martyrs espagnols de GEE Galgos Ethique Europe, voici mon blog créé en décembre 2011. Indépendant de toute préférence, religion, pression.
  • Après avoir été le "coup de pouce" d'ACTUANIMAUX et publié sur UNANIMUS pour les chiens de chasse martyrs espagnols de GEE Galgos Ethique Europe, voici mon blog créé en décembre 2011. Indépendant de toute préférence, religion, pression.

FACEBOOK la chance des animaux

Partager sur Facebook "J'aime" et autres c'est une chance de plus pour les animaux. Pensez-y! 

Mot Cle Pour Retrouver Un Article

NET ETHIQUE UN DEVOIR

Etes-vous égocentrique, malhonnête, paresseux ou les trois?

N'en doutez pas si vous copiez-collez SANS citer le nom, le lien et actif de vos sources, ou crédit photos ET sans effort personnel pour dire d'où viennent "vos" informations. NON fiables dans ce cas! Respecter la propriété intellectuelle c'est sincère: l'inverse c'est s'attirer des lecteurs en publiant sur la sueur des autres, comme on exploite les animaux... Merci de ne pas être comme ça!

 

Archives