Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 mai 2012 1 28 /05 /mai /2012 21:12

CORRIDA Xelin et Rui Fernandez l'éventreur de séville

Tous à nos souris pour les taureaux martyrs! 

La pression doit  continuer pour l'abolition des corridas à  "ALES LA HONTE". Unissons-nous avec le CRAC Europe pour la protection de l'enfance et les partenaires du Collectif patrimoine corrida Non à la honte française!

 

REDIFFUSION MAXIMALE DE CE MESSAGE SVP ! RIEN N'EST TROP LONG A LIRE OU A FAIRE POUR ABOLIR LA BARBARIE QUAND ON AIME LES ANIMAUX...  


Chers amis de combat,

 

Nous poursuivons la lutte à Alès et ce n’est qu’un début ! Vous trouverez ci-dessous notre dernier communiqué de presse repris par le Midi Libre le 26 mai. L’article sera en ligne sur notre site très bientôt. Non seulement le journaliste reprend de larges extraits de notre lettre ouverte au maire d’Alès (ci-dessous), mais il parle en plus d’une « aficion clairsemée » à Alès !!! 

 

A voir sur notre site :  

http://www.anticorrida.com/Abolition-de-la-corrida-a-Ales-le

Ainsi qu’un article de l’Indépendant dans notre revue de presse :

http://www.anticorrida.com/IMG/pdf/L_independant_24_05_12.pdf 

Et aussi à Narbonne :

http://www.anticorrida.com/Le-CRAC-Europe-vigilant-a-Narbonne 


CONTINUONS DE PROTESTER AUPRES DE LA MAIRIE D’ALES. MERCI DE DEMANDER AU MAIRE MAX ROUSTAN DE REPONDRE A NOTRE LETTRE OUVERTE DU 24 MAI : VA-T-IL OUI OU NON SUPPRIMER LES CORRIDAS A ALES ?

Téléphones : 

  • Accueil : 04 66 56 11 00
  • Secrétariat du maire : 04 66 56 42 88
  • Direction Pôle temps libre : 04 66 56 42 52

Fax : 04 66 56 10 31
Mail : communication@ville-ales.net

Et faites savoir à son adjoint à la tauromachie votre point de vue:

francoisgilles30@orange.fr

Merci d’éviter les  débordements verbaux, soyons fermes mais restons courtois ! Vous pouvez envoyer des pièces jointes lourdes, c’est efficace !

 

Un grand merci à toutes et à tous. Alès doit tomber et Alès va tomber, grâce à vous toutes et tous ! Mettons le paquet avant les élections législatives !

 

Bien à vous,

Jean-Pierre Garrigues 

CRAC Europe

www.anticorrida.com 

Tél. 06 75 90 11 93

 

 

Communiqué de presse du CRAC

24 mai 2012

Abolition de la corrida à Alès :

le bras de fer est engagé !

 

 

Par ses interventions dans les médias pendant la feria d’Alès, M. Max Roustan nous a fait comprendre qu’il était bien conscient que la torture tauromachique posait problème. Que la mobilisation citoyenne en direction de la mairie commençait à perturber certains services, et qu’une forte opposition contre ces pratiques barbares était peu compatible avec un esprit de la feria qu’il voulait « festif ».

Nous sommes tout à fait d’accord avec M. Roustan : torturer des animaux pour le plaisir, ce n’est pas « festif ». Qu’il s’agisse d’un cheval traînant ses tripes sur le sable, ou d’un taureau terrorisé vomissant son sang. Il est temps d’appeler les choses par leur nom : ces supposées traditions (la corrida n’existe en France que depuis 1853) relèvent de « sévices graves » et « d’actes de cruauté » (article 521.1 du Code pénal).

L’auteur de ces actes est un tortionnaire, ceux qui s’en réjouissent dans les gradins sont des sadiques, voire des pervers (le lynchage des militants à Rodilhan le 8 octobre 2011 en a été une preuve supplémentaire – dossier en cours d’instruction – 70 plaintes déposées contre une trentaine d’agresseurs). Nous n’accepterons plus la barbarie dans la capitale des Cévennes.

La corrida du 20 mai 2012, avec ce provocant « concours de picadors » et cette « pluie d’oreilles » accordées par l’instigateur de ces horreurs, l’adjoint au maire François Gilles, aura été la dernière à Alès. Notre mobilisation citoyenne va s’intensifier au fil des semaines et des mois jusqu’à obtenir gain de cause : la mise en place de la démocratie et la consultation du peuple. Une toute petite minorité ne peut plus imposer ces séances de torture. 

Par une lettre ouverte (ci-jointe), nous informons M. Roustan que nous appellerons à voter contre lui lors de toutes les échéances électorales si nous n’obtenons pas gain de cause. Il peut consulter la population sur le sujet par voie référendaire, mais il peut aussi tout simplement ne pas faire d’appel d’offres pour 2013 et ne plus financer la corrida par des subventions directes ou indirectes. La règle est immuable : sans soutien de la mairie, il n’y a jamais de corrida dans une ville !

Nous lançons à M. Roustan un ultimatum pour le 4 juin. En fonction de son positionnement, nous appellerons à voter pour ou contre lui dès le mardi 5 juin au matin. Et nous lui demandons un rendez-vous dans les plus brefs délais.  

Plus rien n’arrêtera la vague abolitionniste dans la capitale des Cévennes. Les 11 et 12 mai 2013, nous annonçons dès à présent un rassemblement unitaire abolitionniste sans précédent. Notre objectif : plus de 5 000 militants pour empêcher les séances de barbarie ou pour fêter « Alès, ville de l’abolition ! ». Et la première feria alésienne sans corrida sera enfin « festive », comme le souhaite Max Roustan. Fréjus a montré l’exemple en 2010. Ce n’est pas si difficile !

 

La lettre ouverte à M. Max Roustan le 24 mai 2012

 

Lettre ouverte à M. Max Roustan, député-maire de la ville d’Alès

Pour une capitale des Cévennes sans corrida
Pour une application de la démocratie
24 mai 2012

 

Monsieur le Maire,

Le 2 mai dernier, nous vous demandions, par une lettre ouverte, d’annuler les corridas de la feria 2012, les citoyens alésiens et de l’ensemble du territoire français étant scandalisés par cette double provocation du petit monde de la torture tauromachique : un concours de picadors, pour donner « plus de piquant » à la corrida, comme nous avions pu le lire dans le journal du Grand Alès, et une corrida équestre avec en vedette l’éventreur de chevaux Rui Fernandes.

Notre courrier est resté sans réponse. Cette façon de traiter les 66 à 75 % de citoyens abolitionnistes (suivant les sondages) n’est pas très respectueuse, ni des personnes, ni de la démocratie... Par vos interventions dans les médias, vous vous êtes opposé à votre prestataire de sévices, la société Caltoro, lui demandant la déprogrammation du rejoneador portugais qui focalisait l’indignation générale. Il y a pourtant chaque année des chevaux éventrés.

Alors pourquoi une telle indignation ? Tout simplement parce que l’information circule de mieux en mieux, parce que les mentalités ont évolué et que la corrida, qu’elle soit équestre, portugaise ou espagnole, est devenue absolument insupportable à l’immense majorité de la population. Non seulement Caltoro a refusé votre demande, mais son responsable a appelé à un rassemblement sans précédent de l’aficion à Alès : ce dimanche 20 mai, nous étions 250 militants abolitionnistes (source police nationale) pour une manifestation préparée dans l’urgence. En face, il n’y avait personne ! La preuve est faite une nouvelle fois que la disparition des corridas ne générera aucune protestation de masse.

Il est temps, Monsieur le Député-maire, d’en finir avec la barbarie des arènes dans la capitale des Cévennes.

Nous  savons par vos services que vous avez reçu plus de 3 000 mails de protestation en moins de deux semaines. Cette mobilisation citoyenne n’en est qu’à son début. Nous annonçons dès à présent une manifestation sans précédent à Alès pour la feria 2013, que nous souhaitons sans corrida. Nous étions près de 4 000 à Paris le 11 février 2012, avec une préparation de deux mois. Nous serons beaucoup plus nombreux en mai 2013 à Alès, avec une préparation de douze mois. Et, d’ici là, nous allons multiplier les actions citoyennes.

Par conséquent, nous vous demandons solennellement d’annoncer au plus vite une décision courageuse, tout comme votre collègue Élie Brun, sénateur-maire de Fréjus, qui, en 2010, a supprimé les corridas dans sa ville. Vous pourriez tout simplement ne rien faire : pas d’appel d’offres, pas de délégataire pour la corrida, aucun financement public, et la corrida disparaîtra. Nous savons très bien que, sans subventions publiques, les corridas ne sont jamais organisées, et nous allons le faire savoir très largement ! L’autre solution serait d’organiser un référendum sur le sujet dans la commune d’Alès : pour ou contre l’arrêt des corridas dans la capitale des Cévennes. Que la démocratie s’exprime enfin plutôt que de laisser faire une toute petite minorité menée par votre adjoint, François Gilles.

Sachez que le CRAC travaille en collaboration avec près de 200 associations (site www.patrimoine-corrida.fr), qui représentent 500 000 adhérents et militants au sein du collectif Non à la honte française ! En l’absence de réponse positive de votre part, toutes les associations mobiliseront leurs contacts pour protester auprès de la Ville d’Alès par tous les moyens de communication à notre disposition. Aucun service de votre Ville ne pourra ignorer ce mouvement de protestation sans précédent qui s’annonce et qui pourra s’installer dans la durée si cela s’avère nécessaire.

En l’absence de réponse de votre part, et a fortiori en cas de réponse négative, nous appellerons à voter contre vous lors des différentes échéances électorales. C’est notre droit de citoyen, et nous l’exercerons pleinement. Vous déclarez ne pas aimer personnellement la corrida, vous n’êtes pas un fanatique de cette pratique ignoble, nous espérons donc que votre prise de décision en sera facilitée.

La prochaine échéance concerne les élections législatives, avec un premier tour le 10 juin prochain. En l’absence de réponse de votre part avant le lundi 4 juin, nous lancerons un appel à voter contre vous dès le mardi 5 juin au matin. En cas de réponse positive écrite et diffusée dans les médias, nous appellerons à vous soutenir et à voter pour vous.

Je reste à votre disposition pour discuter avec vous de ce dossier dans les meilleurs délais. Nous ignorer serait vécu comme une provocation supplémentaire et un mépris pour les abolitionnistes ultramajoritaires que nous représentons. Cela ne ferait qu’exacerber les tensions.

 

Pour l’ensemble des associations
Jean-Pierre Garrigues
Président du CRAC d’Alès
Vice-président du CRAC Europe pour la protection de l’enfance
Tél. 06 75 90 11 93
Mail : j.p.garrigues@orange.fr
A Alès, le 24 mai 2012

 

Merci de tout coeur de votre mobilisation quotidienne!

Si vous avez un souci d'expédition, contactez le blog.

Retrouvez toutes les pages dans Pétitions & Actions et sur le site du CRAC.

Bien amicalement,

Cerizette

Le 28 mai 2012

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

norma 29/05/2012 00:11


Bonsoir mon amie,partagé bien sure as tu regardé le reportage du 20Heures de Fr&nce2 ce soir?eh bien la corrida commence a s'essouffler meme en France souhaitons qu'elle disparaisse une fois
pour toutes comme dans d'autres pays plus inyelligents que nous;mille bisous et beaux reves!

Cerizette 29/05/2012 00:40



Bonsoir ma chère Norma, je n'ai pas regardé car j'étais déjà en colère contre leur reportage de midi faisant la promotion des zoos et spectacles marins, cette fois-ci c'était des
OTARIES EN PRISON et hier, l'apologie des animaleries et commerce pour animaux de compagnie!!! Ces journalistes n'ont aucune notion de ce qu'endure ces animaux,
génération bling bling... Mais c'est très bien, le CRAC travaille dur, vraiment ett puis c'est la crise: les places de ces boucheries sont chères. Merci à toi, fidèle sur qui on peut
compter. Bisous et doude nuit,



Cerizette Vous Souhaite Bienvenue Sur Animalus

  • : Animalus
  • Animalus
  • : Antispéciste pas de racisme envers les bêtes! Fraternel et solidaire pour agir ensemble contre le tort fait aux animaux, aux plus faibles et à la planète. Rousse comme un pain d'épices, c'est Ginger, la mascotte sur le Pont de l'Arc-enCiel depuis le 2 janvier 2012, noir sur le profil, c'est Angel, il ne broie plus que du bonheur...
  • Contact

Profil Blogueur

  • Cerizette
  • Après avoir été le "coup de pouce" d'ACTUANIMAUX et publié sur UNANIMUS pour les chiens de chasse martyrs espagnols de GEE Galgos Ethique Europe, voici mon blog créé en décembre 2011. Indépendant de toute préférence, religion, pression.
  • Après avoir été le "coup de pouce" d'ACTUANIMAUX et publié sur UNANIMUS pour les chiens de chasse martyrs espagnols de GEE Galgos Ethique Europe, voici mon blog créé en décembre 2011. Indépendant de toute préférence, religion, pression.

FACEBOOK la chance des animaux

Partager sur Facebook "J'aime" et autres c'est une chance de plus pour les animaux. Pensez-y! 

Mot Cle Pour Retrouver Un Article

NET ETHIQUE UN DEVOIR

Etes-vous égocentrique, malhonnête, paresseux ou les trois?

N'en doutez pas si vous copiez-collez SANS citer le nom, le lien et actif de vos sources, ou crédit photos ET sans effort personnel pour dire d'où viennent "vos" informations. NON fiables dans ce cas! Respecter la propriété intellectuelle c'est sincère: l'inverse c'est s'attirer des lecteurs en publiant sur la sueur des autres, comme on exploite les animaux... Merci de ne pas être comme ça!

 

Archives